Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
avril 2021
L M M J V S D
« Sep    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

Axelle Kotipelto

Salut Brad ! On est là pour parler du nouvel album de 3 Doors Down, qui est génial d’ailleurs. Tout d’abord, pourquoi avoir choisi d’appeler l’album Us And The Night ?

Salut ! Alors Us And The Night c’est tiré d’une chanson de l’album et on s’est dit que c’était une bonne représentation du groupe et du travail d’équipe qu’on a mis en œuvre pour ce disque.

Et que représente l’illustration de l’album ? A-t-elle un sens particulier ?

En fait, ça nous représente nous tous, et on trouvait que ça faisait vraiment cool !

Quel message avez-vous voulu faire passer à travers cet album ?

On voulait que cet album soit fun, on voulait qu’il ait un bon sens et un message de paix, que les gens l’écoutent dans n’importe quelle situation. On voulait que tout le monde puisse se plaire à l’écouter de A à Z sans sauter un morceau.

Et quelle à été la principale source d’inspiration pour cet album ?

Mmh, un peu de tout à vrai dire, on y a passé un an et demi tu sais, les gars composaient de la musique et moi j’écrivais les paroles après au feeling, on voulait que les émotions se ressentent dans notre musique, donc j’essayais d’écrire spontanément en fonction de mes ressentis pour faire passer le plus d’émotions possible.

D’accord […] Avez-vous été inspirés par d’autres groupes ?

Oui bien sûr. Tu sais c’est difficile de dire ce qui nous a inspiré exactement, mais parfois c’est simplement un ressenti par rapport à une chanson ; tu peux être sur le chemin pour répéter ou pour une session de composition et d’un coup tu entends une chose qui va te mettre dans une certaine humeur, et qui va influencer ce que tu écris / composes ce jour-là.

D’accord. Et quel est ton morceau préféré dans Us And The Night personnellement ?

Mmh … Je pense que j’en ai deux. Tout d’abord j’aime particulièrement The Broken, j’aime le message que cette chanson fait passer, c’est vraiment un message à la jeunesse et aux gens du monde entier de manière générale mais ça touche particulièrement la jeunesse. On veut encourager les jeunes à dire tout haut ce qu’ils pensent, on veut que leurs voix soient entendues, qu’ils aiment ce qu’il se passe dans le monde ou non, qu’ils fassent savoir ce qui va et ce qui ne va pas pour changer ça. Donc cette chanson est vraiment un appel aux gens pour qu’ils se fassent entendre. Et sinon, personnellement, mon morceau favori est probablement Pieces Of Me car il parle de choses auxquelles j’ai fait face, de choses que j’ai vécues.

Et que représente cet album pour toi personnellement ?

Ah tu vois je crois que cet album est vraiment une très bonne représentation du groupe et des expériences que le groupe a vécues, et simplement c’est notre façon de nous exprimer musicalement sur ce qu’on a vécu et ce qu’on a appris grâce à la musique au fil du temps.

Et quelles sont les principales différences entre cet album et les précédents ?

En fait je pense qu’à chaque album on a plus d’expérience donc chaque album est le fruit de nouvelles expériences et c’est ça qui fait les différences entre tout ce que nous faisons. On voulait vraiment s’amuser en composant cet album et si je devais le décrire en un mot je dirai « ouvert d’esprit », rien n’était trop étrange, trop ceci, trop cela pour être écrit, dès qu’on avait une idée on l’écrivait, quoi qu’il arrive.

Et est-ce que vous allez réaliser d’autre clips vidéos ou lyrics vidéo pour Us And The Night ?

Absolument. Je ne sais pas encore quelle va être la prochaine vidéo mais nous allons vraiment en refaire pour cet album.

D’accord […] Et donc j’imagine que vous avez été inspirés par de réels évènements ?

Oui oui bien sûr, tu sais, j’écris par rapport à tout ce qu’il se passe dans ma vie. Et pas seulement la mienne d’ailleurs, mais aussi celle des autres et ce que je vois, ce que les autres vivent. C’est vraiment une influence majeure dans ce que j’écris. Et parfois la chose la plus dure dans l’écriture d’une chanson est le point de vue, ça prend du temps, ça nécessite notre inspiration intérieure et extérieure d’ailleurs, pour faire ressortir tel ou tel sentiment correctement.

Et quel morceau représente le mieux le groupe selon toi ?

Mmh … Je pense que le morceau Us And The Night est une bonne représentation de ce que nous sommes parce que comme je l’ai dit tu sais, nous sommes une équipe, un groupe, nous restons ensemble et c’est ça d’être un groupe de musique.

Et enfin, dernière question mais pas des moindres, comment trouves-tu le public français ?

J’adore le public français ! ON adore le public français ! Le dernier live qu’on a fait en France c’était au Hellfest et on s’est vraiment beaucoup amusé. Comme à chaque fois. Le public français est vraiment génial et la France est un très beau pays à visiter, on adore venir ici et on reviendra.

12391957_951873121532557_4856909950629446573_n

  • Groupe : Moonya
  • Album : Heaven [EP]
  • Sortie : 2015
  • Label : Autoprod
  • Style : Dream pop lunaire
  • Site Web : www
  • Note : 17/20

 


Music is Art of the Soul ; and a wonderful listening & Dreaming Begins…

Heaven porte indéniablement…Magnifiquement son nom.

<Seulement> trois chansons ? (Certains objecteront). Mais ce sont de véritables bijoux, porteurs d’énergie Créatrice, oui avec un énorme ‘C’, car l’énergie, le Talent de l’interprète-guitariste-& sur scène se retrouvent parfaitement dans vos écouteurs d’i-pod, i-phone, et autres.

Cat Power, Keren Ann, Patti Smith, Cocteau Twins, New Order, Dominique A (que j’ai eu le plaisir d’itwer pour Magic Fire Music) , Yann Tiersen, comptent parmi les sources d’inspiration de Moonya.

Moonya a joué en première partie d’AAroN (dont le titre « Lily » est le générique du film <<Je vais bien, ne t’en fais pas>>, avec Kad Merad et Mélanie Laurent), et de Manu (ex-Dolly).

Le clip visible sur YouTube en noir et blanc dans la fôrêt nous Embarque dans un EXQUIS cocon de douceur, de subtilité, de calme apaisant. Merci Amandine, je ne suis pas déçue du Voyage, comment l’être ?

 

**THE ENDLESS LIGHT

La video complète la magie sonore sur YouTube;

<<Like a gift from..Heaven—I will heal your Wounds>>

La Poésie (qui vient entre autres de la superposition d’images), nous emmène dans la fraîcheur de cet univers décalé.

**GIFTED HANDS

(Le clip, Magistralement rêveur en noir et blanc, est sur YouTube également).

Composition instrumentale posée, apaisante, réalisation impeccable, plans soignés qui se succèdent avec transitions.

Lyrics & mélodie emplies d’Espoir

<<I am Not Scared ….My Happiness will make your Smile>>

Cette chanson imprègne les auditeurs de son Calme, diffuse par contamination positive sa Pleine Harmonie.

**L’ARBRE

<<J’ai le mal de la vie (…) [un] arbre qui pleure>>

La voix de Moonya grimpe dans les aigus, donnant ainsi un Crescendo à l’album.

Magnifique pochette, arty et Simple, en un mot : Elégante..en accord parfait avec le Contenu.

Un REGAL pour les yeux et les oreilles.

Allez écouter, vous verrez, vos oreilles constateront d’elles-mêmes l’Evidence : la maîtrise polyinstrumentale impressionnante car l’Atmosphère, mystique, magique, Riche et Suave, tout en Délicatesse…

Vaporeuse sans être « ramollie », Douce tout en stimulant la réflexion, la Quiétude, … nous prend aux tripes. Littéralement. Plus j’écoute cet EP, plus j’ai envie de le re-découvrir. Formidable rencontre : trois morceaux à re-déguster, à apprécier comme un délice de Cappuccino envoûtant, par exemple … Mais trêve d’allégories culinaires : on parle de Goût, et Moonya nous entraîne…dans une sixième dimension, au-delà du Rêve, l’imaginaire est Sublimé.


Tracklist :

  1. The Endless Light
  2. Gifted Hands
  3. L’Arbre

Magic Fire Music : Bonjour Malek ! Tu vas bien ? Nous sommes ici aujourd’hui pour parler du nouvel album de Myrath, Legacy, qui est sorti le 19 février dernier. Tout d’abord, pourquoi avoir choisi d’appeler l’album Legacy ?
Bonjour, je vais très bien ! Alors, en fait, déjà legacy ça veut dire myrath. On voulait au départ l’appeller Myrath, on a hésité, mais on trouvait que Legacy sonnait mieux. C’est un choix comme ça, on trouvait ça plus classe.

Magic Fire Music : C’est un très bon choix ! Et quant à la pochette, je la trouve plutôt sobre comparée aux autres albums, notamment Tales Of The Sands. Que représente-t-elle exactement ?
Oui, en effet elle est très sobre. En fait, déjà on a voulu sortir un peu des clichés, du sable et des chameaux, de tout ça parce qu’on en a fait déjà trop, et on voulait quelque chose de différent justement plus sobre pour cet album. En fait sur la pochette il s’agit de la main de Fatma, qui en Tunisie permet d’éloigner le « mauvais oeil ». C’est un symbole qui est joli et qui en même temps représente notre culture et ça restait sobre en, donc ça correspondait bien à l’album.

Magic Fire Music : D’accord, et quelle a été votre principale inspiration pour cet album finalement ?
En fait, déjà pour tous les albums, on essaye à chaque fois de faire quelque chose qui n’est pas réfléchi, qui est spontané, qui vient comme ça. Après, je pense que la principale inspiration sur cet album était en fait malheureusement le décès de notre ancien manager, qui est mon père et qui nous a beaucoup marqué parce que c’est une personne qui nous a amené jusqu’ici. Sans lui, je pense qu’on aurait rien fait. Donc c’était vraiment notre principale source d’inspiration.

Magic Fire Music : Toutes mes condoléances pour ton père … […] J’avais vu dans une interview il y a un moment déjà, que myrath veut dire héritage, et que vous vous étiez appellé comme ça en référence aux groupes qui vous avaient inspirés. Quels sont ces groupes, qui vous ont donné envie de faire ce que vous faites aujourd’hui ?
Alors en fait, c’est presque ça. En fait, myrath, c’est deux explications : déjà, ça veut dire « léguer », et c’est la musique traditionnelle tunisienne qu’on « lègue dans notre musique », et la deuxième explication, c’est qu’en fait le metal c’est quand même une des rares musiques ou il y a beaucoup d’influences, ce sont des mélanges d’influences qui créent d’autres styles derrière, par exemple, si il n’y avait pas eu Black Sabbath, il n’y aurait jamais eu Metallica, et si il y a eu Myrath, c’est parce qu’il y a eu d’autres groupes derrière, et c’est exactement ça, chacun lègue une partie de son style pour créer d’autres styles, et c’est la deuxième explication du nom Myrath.

Magic Fire Music : Très intéressant ! […] Et pour revenir à l’album, j’ai vu le clip de Believer, et je me demandais en fait ce que vous aviez voulu montrer à travers ce clip, parce qu’il est assez particulier, il a des allures de court-métrage même je dirai … Qu’avez-vous voulu montrer en réalité dans ce clip ?
En fait, c’est tout simplement l’ambiance arabisante, l’ambiance orientale, « royale » de nos ancêtres si je puis dire, c’est un peu un monde fantastique qui représente assez bien la musique assez épique et tout ça, voilà, quelque chose comme ça.

Magic Fire Music : Et pensez-vous réaliser d’autres clips vidéos pour Legacy ?
Alors pour le moment, il y aura peut être un autre clip oui, mais il y aura peut être plutôt des lyrics-vidéos parce qu’on va se concentrer un peu plus sur les tournées pour le moment. Mais il y aura sûrement d’autres vidéo-clips pour cet album oui je pense.

Magic Fire Music : Tant mieux ! Alors maintenant j’aurai une question un peu plus personnelle, je voulais savoir si pour composer de la musique et écrire des paroles vous aviez certains « rituels », ou certaines « mises en condition » ? Des choses particulières ? Des voyages par exemple ?
Alors, non, en fait je ne crois pas qu’on ait de rituels spécifiques pour composer ou écrire, on s’inspire des problèmes de tous les jours, on parle de tout, de la guerre, de l’amour, de la mort, il n’y a pas vraiment de thème spécifique, c’est selon l’inspiration du moment, ça vient comme ça.

Magic Fire Music : D’accord […] Et je voulais savoir donc, par rapport aux récents événements terroristes qu’il y a eu dans le monde, est-ce que ça vous a plus ou moins inspiré ?
De toute façon, on parle des choses du quotidien, y compris les formes de violence contre l’humanité, parce qu’on est avant tout contre toute forme de violence, et ça nous touche particulièrement. Donc nos textes sont plus ou moins imprégnés de ça.

Magic Fire Music : Et cela vous fait-il quelque chose de revenir jouer à Paris après les événements du 13 novembre ? Est-ce que ça vous a touché vraiment personnellement ?
Bien sur, bien sur, ça nous touche vraiment. De toute façon, même en Tunisie, on a vécu les mêmes choses, ensuite, la Tunisie et la France c’est la même chose, on a toujours été soudés, on partage les mêmes peines j’ai envie de dire. Donc bien sur que ça nous touche, la France est notre deuxième pays.

Magic Fire Music : D’accord […] Et sinon tout simplement, quel est ton morceau favori dans Legacy ?
Personnellement ?
Magic Fire Music : Oui personnellement.
Personnellement c’est Nobody’s Lives, parce que c’est à mon sens le morceau qui représente le plus le groupe : il y a le côté progressif, il y a le côté mélodique, il y a le refrain en arabe, il y a la partie un peu plus metal, un peu plus power, c’est le morceau qui représente le plus Myrath dans l’album je trouve.

Magic Fire Music : Et pour finir, petite question qui revient toujours, comment trouvez-vous le public français ?
Très bien, comme je dis toujours, c’est un peu le deuxième chez-nous ici, là on était en Angleterre, et quand on revient à Paris, c’est un peu comme à la maison, donc je pense que ça résume tout (rires), voilà excellent, l’ambiance est toujours super, et on se sent vraiment chez nous.