Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juillet 2018
L M M J V S D
« Juin   Sep »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives mensuelles : juillet 2018

  • Groupe : Gioeli / Castronovo
  • Album : Set The World on Fire
  • Sortie : Juillet 2018
  • Label : Frontiers Records
  • Style : FM / AOR / Hard Rock Mélodique
  • Site Web : www
  • Note: 15,5/20

Qui aurait pu imaginer Johnny Gioeli et Deen Castronovo se réunir à nouveau après l’excellent premier album de Hardline Double Eclipse sorti en 1992 ? Sincèrement pas moi. Mais cela fait sans doute longtemps que chez Frontiers on y pense !! Voilà, c’est maintenant chose faite et le résultat n’est franchement pas dégueulasse, bien au contraire.

Je ne vais pas revenir sur l’historique de chacun, Gioeli chez Axell Rudi Pell et le père Deen Castronovo principalement connu pour son talent chez Journey. Il a participé à tellement de chose, que je ne vais pas tous les énumérer ici. Aujourd’hui, le batteur est membre de The Dead Daisies et de Revolution Saints où par ailleurs nous avons pu découvrir que le monsieur était aussi très bon vocaliste.

Le projet, de cette réunion, mené par Alessendro Del Vecchio se veut très équilibré entre les deux voix. Pour compléter ce talentueux duo l’italien s’est entouré du bassisteNick Mazzucconi (que l’on peut entendre dans Sunstorm notamment) ainsi que le guitariste de Hardline, Mario Percudanti.

Je ne vous cacherai pas qu’à la première écoute, ou du moins sur le premier morceau, « Set The World on Fire », je suis resté de marbre. Heureusement la suite m’a rassuré, mais même après plusieurs écoutes, cet ouverture d’album n’est clairement pas la meilleure composition du disque. La suite est bonne, mais c’est seulement à partir de la reprise de Lady Antebellum « Need You Now » que tout s’accélère et que l’album atteint un tout autre niveau de qualité. « Ride of Your Life » très teinté Journey est une bombe mélodique, comme seul d’ailleurs le groupe sus nommé sait le faire. Castronovo me bluffe vocalement. Il ne dénote tout simplement pas face à ses anciens comparses vocalistes. « Mother » plus FM sait faire mouche, avec un duo au top. Le mélange prend divinement bien. « Run of your Life » plus direct me fait beaucoup penser à Pride of Lions dans ses riffs acérés et avec ce duo rappelant Jim Peterik et Toby Hitchcock. Il est comme « Ride of your Life » l’une des plus belles compos deSet the World on Fire.

Un peu agacé d’entendre Gioeli dans les compositions de Axell Rudi Pell, toujours identiques d’album en album, j’ai pris un certain plaisir à redécouvrir cet excellent chanteur dans une musique différente. Je l’avais découvert avec Hardline, puis avec Crush 40 et l’entendre sur l’excellent et puissant « Remember Me » est un vent d’air frais pour moi. Quel bonheur !

Forcément, les ballades sont aussi au rendez-vous. Elles sont elles aussi de qualités. J’ai tout particulièrement apprécié la dernière (qui clôt l’album au passage) « Let Me Out », qui sans égaler les pépites acoustique de Mr Big, ont su éveiller un moi un certain moment de bien être. « It’s All About You » n’est pas en reste, mais reste selon moi trop classique. Pourtant les harmonies sont belles et la performance vocale n’est pas en reste, mais je crois qu’entendre Gioeli sur ce genre de compo me rappelle encore une fois trop Axell Rudi Pell.

Set the World on Fire est un bon disque. Il prouve qu’une fois de plus ce pouvoir unique chez Frontiers à façonner des duos reste inaltérable.
Cet album ne sera pas le disque FM de l’année, mais de par ses qualités il pourra vous faire passer de très bons moments (au pluriel car oui, vous risquez de l’écouter plusieurs fois).

 


Tracklist:

01. « Set the World on Fire »
02. « Through »
03. « Who I Am »
04. « Fall Like an Angel »
05. « It’s All About You »
06. « Need You Now »
07. « Ride of Your Life »
08. « Mother »
09. « Walk with Me »
10. « Run for Your Life »
11. « Remember Me »
12. « Let Me Out »