Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
mars 2018
L M M J V S D
« Fév   Mai »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

  • GroupeAxel Rudi Pell
  • Album The Ballads V
  • Sortie : Avril 2017
  • Label : SPV
  • Style : Ballades Rock / Ballades Metal
  • Site Web : www
  • Note: 11,5/20

Au rythme effréné d’un album tout les deux ans, Axel Rudi Pell est un compositeur qui ne s’arrête jamais d’écrire.  Album après album malheureusement le souffle s’éteint et seuls quelques titres de-ci de-là arrivent à rappeler qu’il a été par le passé un bon compositeur. A défaut il reste un excellent guitariste et il a aussi la chance d’avoir avec lui Johnny Gioeli (Hardline), un chanteur hors du commun, qui reste un fervent lieutenant depuis déjà 1997, un record.

De temps à autre, histoire de nous faire patienter Axel et sa bande nous sortent un petit extra, si ce n’est pas un live, ça sera un best of de ballades.
Ici, ce sont les six derniers albums de l’Allemand qui nous sont présenter, avec pas moins de cinq inédits. Whaou, ça m’en décroche la mâchoire. Il n’empêche que malgré ces quatre morceaux, The Ballads V ne reste intéressant que pour les fans les plus extrêmes du groupe germanique.
On notera donc d’entrée d’album, « Love Holding On », où Johnny Gioeli partage le micro avec Bonnie Tyler. Sincèrement, c’est le meilleur morceau de la rondelle. Le duo est d’une belle efficacité je dois l’avouer d’autant le timbre de voix de nos deux vocalistes et assez similaire car bien éraillé.
Autre petite surprise, une reprise de Ed Sheeran, dont l’original fait la clôture du deuxième épisode du Hobbit. Je reste quelque peu pensif sur l’utilité d’une telle reprise. Je ne trouve cette composition réellement belle, donc, pour le coup… bof. Toujours parmi les reprises, on retrouvera ce cher Neil Young, avec « Hey Hey My My », joliment réinterprétée? Ça reste jolie, mais bien en deçà de l’original. Axel nous propose en fin d’album de redécouvrir Deep Purple avec « Mistreated » enregistré live et que l’ont peu déjà entendre sur le live Magic Moments. Enfin, et j’en finirai avec les inédits, « On the Edge Of Our Time », longue pièce de près de 8 minutes où Axel Rudi Pell nous replonge dans ses habituelles chansons mielleuses que l’on peut entendre une fois par album sur la presque totalité de sa longue discographie.

Le reste… et bien vous l’avez déjà entendu, ailleurs, sur les albums de votre blondinet barbu préféré.
Je ne viendrai pas à débattre sur l’utilité d’une telle compilation en 2017, alors que l’on peut se faire sois-même une clé usb ou un long best-of en mp3. C’est le choix de l’artiste, donc je le respecte, mais personnellement, ce genre de compil je n’en vois plus trop l’intérêt, surtout que Axel nous propose déjà sa cinquième… J’ai hâte d’être à la sixième dites donc… vivement 2024.

Et puis si, sincèrement vous désirez vous faire un beau moment de tranquillité en écoutant de belles ballades, prenez un disque de Blues signé Gary Moore, ça sera bien plus agréable. 


Tracklist:
01. « Love Holding On »
02. « I See Fire » (Ed Sheeran Cover)
03. « On The Edge Of Our Time »
04. « Hey Hey My My » (Neil Young Cover)
05. « Lived Our Lives Before »
06. « When Truth Hurts »
07. « Forever Free »
08. « Lost In Love »
09. « The Line » (live)
10. « Mistreated » (live, Deep Purple Cover)