Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
janvier 2018
L M M J V S D
« Déc   Fév »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook1

  • GroupeIron Savior
  • Album Reforged: Riding on Fire
  • SortieDécembre 2017
  • LabelAFM Records
  • Style :  Heavy Metal / Speed Metal / Power Metal
  • Site Web : www
  • Note : 14.5/20

Que penser de toutes ces formations qui s’amusent à ré-enregistrer leur album ou leurs meilleurs compositions ? Qu’en penser… sérieusement , qu’en penser !? Imaginez juste un instant Metallica ou Deep Purple dire qu’ils vont ré-enregistrer l’un de leurs albums, parce qu’ils trouvent que le mixage d’époque était pourri, ou bien encore parce qu’avec le recul certains accords sont mauvais. Et bien il semble que depuis un certain temps cette mode ai le vent en poupe dans la sphère Metal. Un nouveau chanteur, hop, on ré-enregistre, le troisième album n’est plus trouvable en magasin, hop on ré-enregistre, on a des nouveaux fans, allez, soyons fou, on ré-enregistre, ou bien encore on ne sait pas quoi composer pour le prochain album, et bien il suffit de ré-enregistrer des anciens titres !!

Avec Manowar j’avais rit, Quel idée de reprendre Battle Hymns. Avec Sonata Arctica, j’avais applaudit des deux mains, parce que la nouvelle mouture de Ecliptica était en tout point excellente. Avec Secret Sphere, j’ai commencé à paniquer… Un nouveau chanteur certes incroyable, mais qui a au final dénaturé l’oeuvre originelle. Des formations qui se sont essayés à cette aventure il y a en à d’autres, beaucoup d’autres. Et puis il y a Iron Savior qui a préféré se focaliser sur quelques titres (19 tout de même) principalement des premiers albums. La raison évoquée est claire, les nouveaux fans voulaient découvrir les anciens disques mais les Allemands ayant des problèmes de droit, sans doute avec SPV, le groupe a préféré remettre aux goûts du jour leurs meilleurs compositions (leurs préférées du moins).

Le résultat, ce pavé de 19 titres, plutôt acceptable pour un fan de la première heure comme moi. Surement très enthousiasmant pour les nouveaux venus.
Pour ma part, forcement, je fais le bégueule, mais il y a beaucoup de titres qui ne me plaisaient pas à l’époque (« Battering Ram », « Warrior » ou « Iron Savior »…) et qui ne me plaisent toujours pas. Et puis il y a un titre particulièrement malmené qui ne méritait pas ce massacre. Je parle de « Brave New World ». Outch, grave erreur selon moi. Le titre perd en qualité. Le groupe a voulu accélérer le tempo et ajouter ici et là des riffs pas franchement utiles. Certes c’est le seul faux pas, n’empêche qu’après la première écoute j’ai eu peur pour les autres titres du premier album éponyme.
Pour Unification, les reprises sont sympa. Manque cependant cruellement des hits comme « Unchained » ou « Forevermore » ou bien encore « Brother of the Past ».
Parmi les bonnes surprises, il y a « Prisoner of the Void », « For the World » bodybuildé, « Mind Over Matter », trois compositions issues de Unification (évidemment) . Il y aussi « Condition Red » qui passe bien mieux que sur l’album du même nom. Et puis « I’ve Been to Hell » de Dark Assault efficace comme au premier jour. Enfin, « Atlantis Falling » retrouve une seconde jeunesse.

Cette compilation se voit descendre sa note cruellement de part son intérêt très limitée pour les Metalleux ayant découvert Iron Savior sous Piet Sielk Kai Hansen, Dan Zimmerman et Thomas Thomen. Au mieux, on peut utiliser Reforged comme Best of.
Pour les autres c’est comme l’avait voulu Piet, juste un très bon moyen de découvrir le passé de la formation Allemande.


Tracklist:
CD1
01. « Riding on Fire »
02. « Battering Ram »
03. « Brave New World »
04. « Prisoner of the Void »
05. « Titans of our Time »
06. « Eye to Eye »
07. « For the World »
08. « Mindfeeder »
09. « Watcher in the Sky »
10. « Mind over Matter »

CD2
01. « Warrior »
02. « Iron Savior »
03. « Tales of the Bold »
04. « No Heroes »
05. « Break the Curse »
06. « Condition Red »
07. « Protector »
08. « I’ve Been to Hell »
09. « Atlantis Falling »