Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
janvier 2018
L M M J V S D
« Déc   Fév »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

  • GroupeThreshold
  • Album :  Legends of the Shires
  • Sortie2017
  • Label : Napalm
  • Style :  Metal Progressif
  • Site Web : http://www.thresh.net
  • Note : 18.5/20

Jusqu’au décès de Andrew «Mac» McDermott, j’étais un grand amateur de Threshold. Presque un passionné ; J’étais du genre à acheter leurs live album ou albums d’inédits sur le site officiel, dont le superbe coffret Paradox.
Le retour de Damian Wilson -pour remplacer Mac-, que j’adore pourtant m’a un peu refroidi. Je n’avais pas trop accroché à March of Progress, et j’ai, du fait, complètement fait abstraction de son successeur For the Journey. C’est sous l’impulsion de Angel que j’ai jeter une oreille sur Legends of the Shires. Pourtant avec beaucoup d’appréhension puisque l’un des albums que j’aime le moins des Anglais n’est ni plus ni moins que Psychedelicatessen avec  au micro Glynn Morgan. Et le problème est là, puisque la paire Karl Groom / Richard West a décidé de faire revenir ce vieux compagnon aux affaires.

Et finalement ce nouvel album de Threshold est juste une véritable claque !!!
Je ne saurai vous dire où se situe ce disque dans la discographie des Anglais dans mon cœur, mais sachez qu’il est haut placé. Legends of the Shires est un putain de condensé de la carrière de Threshold.
La maîtrise du sujet  n’est plus à démontrer, depuis 1993 la formation britannique n’a plus rien à prouver. Ici, concrètement il n’y a rien à jeter et sur les 2 disques que contient cet album. Threshold se plait à sortir de gros riffs et d’excellentes mélodies. C’est souvent Heavy comme à l’époque de Clone ou de Critical Mass et c’est aussi très progressif et mélodique comme à l’époque de Extinct Instinct ou Psychedelicatessen. 
Vocalement je suis vraiment bluffé par la performance de Glynn Morgan. L’homme assure autant sur les titres puissants (« Small Dark Lines » / « Snowblind ») que sur les titres plus doux (« State of Independance »). J’avais justement beaucoup de peur concernant son timbre si particulier sur la musique de Threshold, le Threshold des années 2000-2010 évidemment. Le Threshold plus rentre dedans qu’à l’époque où Glynn Morgan tenait le micro.
Coté musique, c’est toujours le pied total. Le groupe assure toujours autant. C’est technique et c’est agréable à l’oreille. Ça ne surjoue pas et surtout ce n’est jamais ennuyeux. Et c’est la force incontesté et incontestable de Threshold surtout lorsque Mac a rejoint la formation (je pense notamment à Falling Away issu de Critical Mass).

Legends of the Shires est ni plus ni moins que l’un des albums majeurs de 2017 en matière de Metal Progressif. Et je suis par la même occasion, très heureux de réécouter Threshold.

 


Tracklist :

CD1 :
01. The Shire (Part 1)
02. Small Dark Lines
03. The Man Who Saw Through Time
04. Trust the Process
05. Stars and Satellites
06. On the Edge

CD2:
01. The Shire (Part 2)
02. Snowblind
03. Subliminal Freeways
04. State of Independence
05. Superior Machine
06. The Shire (Part 3)
07. Lost in Translation
08. Swallowed