Quoi de neuf ?
Calendrier
juin 2017
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Archives
Share on Google+1Tweet about this on TwitterShare on Facebook0

  • Groupe : Hitwood
  • EP : As a Season Bloom
  • Sortie : 2017
  • Origine: Italie
  • Label : Auto-production
  • Style : Melodic Death Metal/ Post-Metal
  • Site Web : www
  • Note : 16/20

Hitwood est un projet solo de l’italien Antonio Boccellari crée en 2007, qui a pour but de créer une sonorité unique par le mélange de sonorités Death Metal Mélodique à des sonorités Post-Metal. Dans cet EP gratuit de 23 minutes qu’est « As a Season Bloom« , le musicien se donne pour défi d’exprimer, en 4 musiques distinctives, ses émotions sur chaque saison de l’année, et cela en proposant une musique moins tournée Metal qu’à l’accoutumée.
Cette chronique ne s’attardera pas sur l’aspect technique mais plus sur l’interprétation des sentiments, de ce que peuvent transmettre les instruments d’Antonio: Cet EP ne se veut pas une force technique, ni même une prouesse musicale, mais c’est un projet d’abord poétique, personnel, et je vais donc suivre l’artiste là ou il veut nous mener.

L’EP commence donc comme l’année, sur le Printemps avec « The Spring Glare When Green Shine The Brightest« , morceau de presque 7 minutes avec pas mal de sonorité Post-Rock, traduisant un sentiment de bonheur simple, une complaisance dans une nature renaissante et verdoyante. La fin, plus énergique grâce à un rythme de guitare, renforce l’idée d’une mémoire figée dans le temps, lié à cette saison: Un petit sentiment de mélancolie ou de nostalgie peut se sentir lors de ce passage. C’est une musique plutôt joyeuse, jonchée de nostalgie par-moment: L’idée d’un Printemps comme un renouveau, mais qui pourtant regarde derrière lui afin de pouvoir continuer le prolongement de la vie.

Vient ensuite l’Été pendant 4min30 avec « Memories From a Gentle Summer Evening« . Ce morceau possède plus de sonorité Folk, et qui comparé à l’ancien titre qui était principalement en guitare électrique, et un morceau à la guitare accoustique la majeure partie du temps, soutenu par un violon nostalgique. Le titre aiguille bien les sentiments mis en avant dans le titre: Des émotions de l’ordre de la Mémoire, du souvenir. La lenteur du morceau et les instruments amplifient parfaitement cet aspect mélancolique. La fin du morceau voit la guitare électrique sortir du silence et se lier tout à la fin du morceau par des percussions plus lourdes, mettant ainsi terme à la « remémorisation » du souvenir.

Les temps obscurs arrivent, et c’est à l’Automne de tomber dans nos oreilles pendant 4min40 avec « Catch the Autumn Scent« , un morceau plus Death Melodic (ndr: un genre qui s’apprête bien à l’Automne au final). Un morceau plutôt lent et une batterie plus présente. Le morceau inspire un Automne venteux et pluvieux, plus sombre que les deux saison précédents (Cpt.Obvious) mais c’est un son plutôt combattif, qui transmet des émotions moins nostalgiques que les deux précédents.

Arrive la fin de l’année et donc l’Hiver pendant 6mins25 avec « Awake by a Winter Blast« , un titre qui démarre directement par une musique rapide avec une batterie frénétique, totalement connotée Black Metal. Le son est froid, la guitare électrique est plus rapide et les riffs sont plus courts, qu’on peut aisément comparé à la faible longueur des journées hivernales. Les sentiments sont au final assez sombres, le morceau est même froid, difficile d’y déceler quelque chose hormis une impression de ténèbre constant…

Au final, cet EP d’Hitwood est ce qu’on appelle une oeuvre atypique: La force de la musique ne se traduit pas dans la technicité mais dans la transmission d’émotion et par la manière dont l’artiste y parvient. Après avoir chroniqué pas mal de bon groupe qui possédait une âme ou une touche particulière, je dois dire que cet EP m’a très agréablement surpris et a réveiller en moi un intérêt pour ce projet qu’est Hitwood. La note est subjective, mais je ne vois nul moyen d’être objectif avec cette oeuvre tant le but n’est pas de toucher les oreilles, de faire bouger la tête ou les pieds mais bel et bien l’imagination, la mémoire et le coeur. La meilleure idée qu’on peut se faire de cet EP au final, c’est de l’écouter soi-même et de s’en faire un propre avis; mais pour ma part, le pari est entièrement réussi


Tracklist:

          1. A Spring Glare When Green Shine the Brightest
          2. Memories From a Gentle Summer Evening
          3. Catch the Autumn Scent
          4. Awake by a Winter Blast