Quoi de neuf ?
Calendrier
février 2017
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728  
Archives
Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook8

  • Groupe : Exterminas
  • Album : Dichotomy
  • Sortie2015
  • Label : Satanath Records/ Metallic Media
  • Style : Death/Black Metal
  • Site Web : www
  • Note: 14/20

C’est en collaboration avec Metallic Media que Satanath Records nous envoie une nouvelle troupe malfaisante en la personne des italiens d’Exterminas et notamment cet album « Dichotomy » qui propose un black metal varié avec une grosse touche heavy.

Huit titres composent cet album et la traversée se fait dans un black metal aux allures épiques, belliqueuses et bourré de mélodies trempées dans le heavy tout en restant fidèle à la scène scandinave de death/black mélodique scandinave des 90’s.

Les riffs sont accrocheurs, galopants et collent parfaitement à cette rythmique qui impose quelques blasts bien vifs.

On pourra retenir « In Apotheosis of Pandemonium » avec ces variations justes, cette voix qui elle ne sera pas sans rappeler The Meads Of Asphodel.

Les passages alternent entre des riffs scandinaves à souhait, du blast et du passage bien guerrier.

Les mélodies s’allient sur le rythme d’une double effrénée, et des breaks plus liés poussent au headbang.

L’album conserve cet esprit général, usant d’une atmosphère sombre, aux énergies injectées variablement.

Selon les passages, on se plaira à retrouver quelques influences à la Behemoth sur « God’s Hammer », du Dissection aussi sur ces riffs enjoués mais noirs à souhait et encore Skymning pour ces passages plus heavy poussant à guerroyer comme par exemple sur « Upheaval seems Anathema ».

Pour revenir à « God’s Hammer », plusieurs tableaux sont proposés dans la mesure où l’on alterne des instants dynamiques à d’autres plus progressifs, lourds et lancinants.

Les variations au gré de l’album sont bien dosées et annihilent toute forme d’ennui comme pour «  Wandering from Death’s shore »

« Wandering from Death’s shore » propose un côté beaucoup plus constant dans sa rythmique qui se fait lourde par la double et lancinante et l’on vogue lentement dans un climat héroïque.

« The Dawn Of Deceit », dernier titre de cet album de huit titres, s’avère comme le morceau le plus long mais également le plus accrocheur avec ce départ en force sur ces mélodies et rythmes capiteux.

L’aura nous plonge en plein combat et les variations y posent une trêve au ton plus groovy et malsaine avant de replonger l’auditeur sur une percutance encore plus lugubre et acérée.

Un album plaisant et bien effectué par les maléfiques italiens d’Exterminas, huit bons hymnes d’un voyage infernal et épique qui ravira les amateurs de death black mélodique et heavy.


Tracklist :

  1. God’s Hammer
  2. Unleashing the Cruelty
  3. Collapse Into Time
  4. Swallowing the Gravity
  5. Upheaval seems Anathema
  6. Wandering from the Death’s shore
  7. In Apotheosis of Pandemonium
  8. The Dawn of deceit