Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
septembre 2016
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  

rectal-smegma

  • Groupe : Rectal Smegma
  • Album : Gnork
  • Sortie : 2016
  • Label : Rotten Roll Rex
  • Style : Goregrind/Grindcore/ Deathgrind
  • Site Web : www
  • Note : 14/20

Tu aimes taper du pied, headbanger et sautiller partout comme un guerrier-puceau devant un mec dégueulant des trucs puant la bite et le cadavre sous un max de bpm ? Si oui, alors tu fais partie de la sainte et prude caste des adorateurs de Grind ! Et devines quoi ? Les néerlandais de Rectal Smegma t’ont préparé un petit quelque chose qui va te faire mongoliser comme tu l’aimes !

Mêlant audacieusement des sonorités tantôt plus Grind, tantôt plus Death (voir Brutal Death) tantôt Crust, ce 5ème album studio propose 17 titres pour une durée totale de 31 minutes qui frappent bien où il faut; avec des blast-beats à foison, une guitare et une basse qui font te font passer d’un Necrophagia à un old-Carcass en 3 secondes et de vocalise bien grasse et vénère dont les non-initiés au Grind cherchent encore la signification des lyrics… (Private Joke, les vrais savent)

Donc, comme dit plus haut, le groupe glisse beaucoup de sonorités diverses dans ses titres avec des dominances assez remarquables: Le titre éponyme “Gnork” par exemple, est plus dans une tonalité grind que le titre suivant “Zombie Zuigtocht (Je Probeert Wat)” qui lui est dans une tonalité plus death, avec des guitares au rythme plus lentes et lourdes.

Cependant, une limite qu’on détecte assez rapidement à l’écoute de cet album c’est une vite impression de “Déjà-Entendu” du chant, pas assez crade et se résonnant trop d’un son à un l’autre, mais dont le titre “Foreskin Mask” et le final “Beers and Benefits” ajoutent un air de fraicheur aux titres de Rectal Smegma grâce à la participation de nouvelles voix qui enlèvent cette petite redondance de la partie vocal de cet album.

En somme, une bonne petite pépite que tout bon adorateur de Grind saura apprécier: Un délire comme on aime, dégoulinant du sang de l’arrière-train en mode “On s’en bat les yocou”, et c’est bien suffisant à prendre son pied même si peut reprocher un manque de renouvellement sur le plan vocal mais que du bénin !


Tracklist :

01. Flashpass to the Death
02. Gnork
03. Zombie Zuigtocht (Je Probeert Wat)
04. Shit Squirting Sandy
05. Scared Semen Altar
06. Goregrind Graveyard
07. Ballad of Balls
08. Chocolate Milfshake
09. Slime Swine Swing
10. As I Lay With My Dying Fetus Bride
11. Retardo Ricardo
12. Quality is our Mission
13. Poop Chute Meets Morning Wood