Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juin 2016
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

ethsankaacd

  • Groupe : Eths
  • Album : Ankaa
  • Sortie : Avril 2016
  • Label : Season Of Mist
  • Style : Metal alternatif, Death mélodique, Groove
  • Site Web : www
  • Note : 15/20

 


Oh surprise, nous n’avons jamais chroniqué de Eths sur Magic Fire Music… Faut dire qu’au MFM castle on est pas vraiment fan… on était… Car en effet, l’arrivée de Rachel en 2013 a apporté un souffle nouveau. Je trouve que le groupe s’est modernisé et a gagné en maturité. La puissance est toujours présente avec en sus une grande richesse musicale et vocale…

Le Phoenix renait de ses cendres, plus éclatant et plus fort… En effet, Ankaa, est l’étoile la plus brillante de la constellation du Phoenix. Un retour musical fracassant qui retient l’attention et fait comprendre aux détracteurs annonçant la mort du groupe avec le départ de Candice (qui avait je dois en convenir une vraie signature vocale), que non, Eths est de retour plus ardent que jamais.

Je vais pas blablater sur les riffs et les soli. On le fait bien assez tout le temps et cela n’apporte pas grand chose si l’on a pas écouté l’album. On peut parler du mélange des genres qui est ici très présent. On se complait à passer d’un style à un autre et on s’étonne que tout s’imbrique aussi joliment, et on oscille dans des contrées électro, orientale (avec la participation de Sarah Layssac), groove… Côté chant, c’est tantôt lourd et gras, tantôt léger et aérien. Une opposition que l’on ne peut que apprécier. Musicalement on est aussi un peu dans le même trip, « Seditio » en est un bon exemple. Les lignes de piano y sont magnifiques et se marient superbement avec les passages plus mordants.

Ankaa, est un bon album. Dès les premières notes on entre dans une ambiance sibylline, mystérieuse, un peu ésotérique parfois, on laisse le malaise s’installer avec plaisir. L’atmosphère est parfois pesante, mais c’est un délice que de se laisse happer par les notes qui défilent et s’enchainent, tantôt violentes, tantôt doucereuses comme sur l’excellent « Nixi Dii« . J’adore le passage en chant clair, semi parlé, et très éthéré. C’est de toute beauté. « HAR1 » offre une nouvelle vision avec un chant plus masculin. C’est un titre excellent à côté duquel il ne faut pas passer.

Ankaa, est un album monstrueux mais très accessible. L’alternance de passages extrêmes et caressants est délicieux. Même le côté un peu plus hardcore n’est pas réellement dérangeant, même si je ne suis pas fan du genre. Le reste nous le fait vite oublier et on ne peut que se repaître de cet album écoutes après écoutes.

Pour sur je verrais Eths d’un autre œil désormais et je vais enfin pouvoir m’intéresser à leur avenir…


Tracklist :

01. Nefas
02. Nihil Sine Causa
03. Amaterasu
04. Seditio
05. Nixi Dii
06. Vae Victis
07. HAR1
08. Sekhet Aaru
09. Kumari Kandam
10. Alnitak
11. Alnilam
12. Mintaka