Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juin 2016
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

Archives quotidiennes : 11 juin 2016

21-05-2016-rotngoon

Retour à Dunkerque, à peine un peu plus d’une semaine après le Noise Dreamer Zone Vol.3, Rise of The Northstar fais son come-back à Dunkerque dans une salle un peu plus modeste après une prestation au Môle 4X4 qui avait marqué les esprits, les sayajins reviennent toujours plus furieux presque pile une année plus tard en compagnie des Dunkerquois de GOON.


Après une annulation de dernière minute alors qu’ils auraient du joués en première partie d’Unearth, (et Iron Reagan qui avait annulé en raison de santé) GOON ouvre donc les hostilités avec un public présent, qui ouvrira les premiers pogos de la soirée en milieu de set.

Malgré un show un peu linéaire sans réelle surprise, le groupe envoie ce qu’il a sous le coude et c’est d’ailleurs l’occasion de présenter son nouveau guitariste. Quoi qu’un peu timide et statique, le bougre envoie et ajoute un chouïa de puissance à la guitare que GOON pouvait avoir, même si ce n’était pas spécialement nécessaire, on apprécie fortement, tout comme l’ajout de nouveaux titres.

Seul reproche que l’on pourra noter, c’est la quasi-absence de front-light, mais ça c’est une autre histoire.

Setlist : Colors of Pain, Mirror, Protocol A.D., Shamanic Governance, Call of Dirty, Dark Side, Fed’ Up, News 3, Speed, Big Drone.

DSC_3755-13


Rise of The Northstar, un groupe qui offusque autant qu’il déchaîne les passions, avec un premier album signé chez Nuclear Blast, mais bon, ça on commence à le savoir, le groupe se démarque de par son univers manga (Rookie, DBZ, GTO, etc…) et par une énergie hors-norme.

Mené de main de fer par Vithia, le groupe vient avec le défi de faire le même effet sismique qu’au Môle 4X4 (qui était visiblement aux normes l’an passé, n’est-ce pas) et dans une salle qui m’a laissé un souvenir intarissable sur Napalm Death (mention du groupe qui a le plus retourné la salle depuis que j’ai l’occasion d’y aller) est-ce que les French Furyo allaient me faire le même effet ?

Ben ouais. Clairement, et sans fioritures, le groupe a carrément démonter la salle, y’a pas à tortiller du cul et y’a pas à argumenter plus que ça, Rise of The Northstar a donné un show cosmique ce soir, plus en forme que jamais.

Donc oui, on pourra toujours critiquer sur le fait que niveau de l’inspiration est pas énorme dû aux trop fortes ressemblances avec des groupes tels que Biohazard ou Body Count (voir même empruntant carrément à SlipKnot son « je veux voir tout le monde à genou et quand je le dirais vous sauterez ») mais les Parisiens ont laissés d’énormes traces ce soir pour leur deuxième passage en un peu plus d’un an à Dunkerque et font bouger le public comme peu de groupes savent le faire. Hormis le son (chant) dont Vithia demandera à plusieurs occasions de monter, le groupe a laissé aux 4Ecluses un des meilleurs concerts qu’elle ait pu accueillir.

Setlist : What The Fuck, Welcame (Furyo State Of Mind), Bosozoku, Bejita’s Revenge, Sound of Wolves, Dressed All In Black, Again and Again, Protect Ya Chest, The New Path, Demonstrating My Saiya Style, Samurai Spirit

DSC_3767-02

Merci à Fred pour la setlist de ROTNS et à Aurélien des 4Ecluses pour l’accréditation.

430199_341565375894796_1512088012_n