Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
avril 2016
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Archives quotidiennes : 15 avril 2016

  • Groupe : Buffalo Theory Mtl
  • Album : Skeptic Knight
  • Sortie : 2016
  • Label : Stand Productions
  • Style : Stoner Metal
  • Site Web : www
  • Note : 17,5/20

 


 

Je ne sais pas si beaucoup d’entre-vous ont déjà entendu parler des Québécois de BUFFALO THEORY MTL, si vous ne connaissez pas nous allons, avec cette chronique, remédier à cela. Il faut savoir que ce ne sont pas des débutants, loin de là, car ils sont dans le circuit depuis un moment. Outre BUFFALO THEORY MTL, ils jouent (ou ont joué) aussi dans d’autres groupes tels que GHOULUNATICS (Death Punk Metal), LES EKORCHES (Akousticore), ARSENIQ 33 (Anthology Rock / Free Metal / Hardcore Jazz), VANTABLACK WARSHIP (Dark Thrash Metal), … je vous conseille d’ailleurs de jeter vos deux oreilles sur ces groupes, ça vaut le détour.

Pour en revenir à BUFFALO THEORY MTL, ils ont sorti en février dernier, Skeptic Knight, leur quatrième enregistrement. Ils avaient déjà à leur actif, une démo 5 titres sortis en 2010, l’album Heavy Ride en 2012 contenant 6 nouveaux morceaux + les 5 titres de la démo remastérisée, ainsi que le single Murder Trilogy ayant la particularité de contenir le même titre enregistré 3 fois, mais dans 3 langues différentes (anglais, français, portugais). Pour ce qui est du style musical, les BUFFALO THEORY MTL le qualifient eux-mêmes comme étant du ‘Stoner Metal For Beer Drinkers’, why not ? Moi ça me va très bien.

Revenant une nouvelle fois au format EP, le groupe enregistre, ici, 5 morceaux. Alors OK, c’est peu, mais le principal c’est que ce soit bon, et là ça l’est fichtrement. Ce Skeptic Knight, c’est un vrai Spring Break de bucheron Canadien, il suffit de remplacer la plage par une belle forêt Québécoise, les maillots de bain et bikini par des chemises à carreaux et plutôt que de vous dorer la pilule au soleil ou de piquer une tête dans la piscine, à la place, vous jouez de la hache, de la scie et de la tronçonneuse. Le tout sur fond de Stoner Metal jouissif jusqu’au bout des orteils, un bon verre de Caribou et une bonne assiette de poutine vous tendant les bras pour après l’effort.

C’est «Conspiracy In Paranoland» qui lance cet EP avec son intro à la basse, celle-ci ronronnera grassement pendant toute la durée de l’opus. Dès le début de ce premier titre, votre tête, vos pieds et tout le reste de votre corps vont se mettre à bouger tout seul, vous ne pourrez pas y échapper, pas moyen d’y résister. D’ailleurs, «Punishment» et «Get On It», les deux pistes suivantes, ne feront que confirmer l’efficacité de leur musique. Sachez, que derrière leur Stoner Metal, ils n’hésitent pas à y cacher un zeste de Southern Rock et de Thrash par-ci par-là, ce qui enrichit encore plus leurs compos. Les riffs des guitares, comme la basse, sont bien gras, lourd parfois, mais ils savent être entrainant aussi comme sur «Conspiracy In Paranoland». La voix est très plaisante, pas de growl, ni de cri pour faire beau, simplement un chant efficace qui communique la bonne humeur. Quant à «Skeptic Knight», c’est certainement le morceau le plus lourd de l’EP, celui aussi ou le chanteur «Anton Parr» varie le plus sa voix. «Psychic Enclosure», clôture ce petit bijou de bien belle façon avec un petit côté Rock/Punk que pouvait avoir, par moments, un groupe comme LUDICHRIST ou SCATTERBRAIN …… et pas que sur ce titre d’ailleurs.

Bon c’est vrai que la musique du groupe fait plutôt entrevoir les contrées marécageuses où barbotent DOWN ou CORROSION OF CONFORMITY que les belles forêts Canadiennes, mais avec de l’imagination vous y arriverez, j’en suis sûr. En tout cas pour ce qui est du style, ‘Stoner Metal For Beer Drinkers’ sité ici plus haut, ils ont tout à fait raison, ça leur va comme un gant. Alors je vais me répéter, mais 16 mn (environ) c’est vraiment court, trop court, surtout quand c’est aussi goûteux que ça et que l’on prend un tel plaisir à l’écoute, mais pour le moment on s’en contentera jusqu’à la sortie d’un prochain album, mais l’attente risque d’être longue, tabarnak !

En tout cas c’est une belle découverte que voilà, il faudra d’ailleurs que je me penche un peu plus sur le reste de leur discographie et je vous invite à en faire de même. Amateur de Rock boueux, de Stoner qui donne la patate ou de Southern Thrash qui excite les neurones, jetez-vous sur cet EP, vous ne serez pas déçu. J’espère avoir la chance, un jour, de les voir de ce côté-ci de l’Atlantique, car en live ça doit bien botter les fesses.

Pour la petite histoire et pour ceux qui ne savent pas ce qu’est ‘the buffalo theory’ (la théorie du bison) faite une petite recherche sur Google ou cliquez ici, ça devrait vous plaire. En ce qui concerne le ‘mtl’ final, c’est simplement pour l’abréviation de Montréal ……. Je reviendrai à Montréal, Dans un grand Bœing bleu de mer, J’ai besoin de revoir l’hiver, Et ses aurores boréales ……… (R. Charlebois).

 


Tracklist :

01. Conspiracy In Paranoland
02. Punishment
03. Get On It
04. Skeptic Knight
05. Psychic Enclosure

 

Motus_Tenebrae_-_cover

  • Groupe : Motus Tenebrae
  • Album : Deathrising
  • Sortie : Janvier 2016
  • Label : My Kingdom Music
  • Style : Gothic Doom
  • Site Web : www
  • Note : 14/20

 


 

C’est du haut de leur 15 années d’expériences que les italiens de Motus Tenebrae nous proposent leur 5ème album Deathrising, sombre, aux sonorités variées.

Le tempo est donné et il est résolument doom avec une touche goth bien affirmée, ce qui donne une ambiance lourde et profonde et parfois bien grasse le tout surmonté d’une production on ne peut plus correcte.

A l’écoute on peut aisément penser à Paradise Lost, ou encore à Type O Negative. Il y a bien longtemps que je n’avais pas écouté ce type de musique et je dois avouer y prendre plaisir. En revanche j’ai un peu de mal avec le chant clair…  parfois… parfois je ne le trouve pas dans le ton, notamment sur des titres lents. Dès que le tempo accélère, tout sonne mieux.

L’album reste toutefois très sympa à écouter et les passages instrumentaux bien lourds sont de qualité. Ce Deathrising est à découvrir car même si le chant reste à revoir, il est musicalement plutôt bon.

 


Tracklist :

01. Our Weakness
02. Black Sun
03. For A Change
04. Light That We Are
05. Fades
06. Deathrising
07. Haunt Me
08. Grace
09. Cols World
10. Cherish My Pain
11. Desolation

 

 

    Dperd_-_cover

  • Groupe : DPERD
  • Album : V
  • Sortie : Mars 2016
  • Label : My Kingdom Music
  • Style : Atmospheric Dark Wave
  • Site Web : www
  • Note : 17/20

 


Aujourd’hui, je n’avais qu’une envie… Non pas de fraises… mais de douceur. La zen attitude faut savoir se l’accorder au bon moment et aujourd’hui c’était le bon moment.

J’ai regardé ce que j’avais dans la boite et je suis tombée du DPERD, un duo de 15 ans d’âge (prêt à déguster sans modération), qui nous propose ici son 5ème album appelé tout simplement « V » ou peut-être 5 en numérotation romaine… Fruit du hasard ? Je n’y crois pas. Passons ces réflexions d’ordre vital (ou pas !) pour nous pencher sur ce qui nous intéresse vraiment (enfin moi ça m’intéresse !)

V est un album dans lequel on entre sans frapper (et pourtant ce n’est pas une maison bleue adossée à la colline… ), et dont l’atmosphère nous imprègne rapidement. Calme et repos sont au rendez-vous avec cette musique intimiste et envoûtante, et pourtant complexe. Les sons et le chant (en anglais et en italien) sont aériens et nous emmènent loin, loin dans notre imaginaire.

C’est le style de musique qu’il n’est pas nécessaire de commenter, parce qu’elle ne s’explique pas… Elle se ressent. Et même si nous sommes tous différents de ce côté là on ne peut pas passer à côté de groupe.

DPERD est une belle découverte et un groupe à recommander dont je vais certainement rechercher le reste de la discographie.

 


Tracklist :

01. Frenetika
02. Cercando Solitudine
03. I Believe in Your Song
04. Aggrapata Al Silenzio
05. The Way Down Song
06. Aspettare Che Il Mondo Passi
07. But I Love Your Song
08. Vorrei Una Vita Semplice
09. Paura E Fede
10. They Do Know Song