Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
avril 2016
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

12631556_10206381498632139_7519775132351567155_n

Si un festival ne se fait pas tout seul, c’est bien parce que derrière, il faut l’organiser. Rencontre avec l’organisateur principal, Jeremy, qui a bien voulu m’accorder un peu de temps pour répondre à mes questions et nous en dire plus sur le festival et sur le tatouage en général après une journée fortement chargée, histoire de faire un debrief.

/!\ Les propos tenus dans cette interview sont exclusivement sorti d’une prise de note. Les tournures de phrases sont donc l’entière responsabilité de Toxic_Vision /!\


 

12132622_744528352343067_9050760200519424732_o

1) Salut Jérémy, tu peux te présenter vite fait  ?

Jérémy  : Salut moi c’est Jérémy, je bosse chez Needles-Factory, voilà. (rire)

2) Évidemment, pour toi, le tattoo c’est qu’une passion  ?

Jérémy  : Oui naturellement, quand tu est là-dedans tu vis tattoo, tu penses tattoo, tu manges tattoo … c’est vraiment un choix personnel et aujourd’hui il n’y a que des passionnés qui sont présents avec leurs stands.

3) Ton premier tattoo c’était quoi  ?

Jérémy  : Un motif à l’ancienne que ma mère m’a tatouée.

0000

4) T’en penses quoi des tattoos infinis  ?

Jérémy  : Aujourd’hui il y en a de trop, c’est le genre de tattoo où t’as la signification juste sous les yeux et c’est trop impersonnel, j’ai envie de te dire même que c’est le genre de tattoo où juste en-dessous tu peux écrire «prêt à recouvrir  » parce qu’il y en a plein qui le regrette ensuite. Mais bon c’est comme ça et faut bien en faire  !

5) Alex est sympa  ? (rire)

Jérémy  : Oui ça va, il est vraiment cool. J’ai appris avec lui, il m’a fait une très bonne formation en me mettant direct le pied à l’étrier. (rire)

11250141_525907830883261_8234699939557007911_n

6) La journée s’est bien passée ?

Jérémy  : Excellent, aucun soucis, on a un énorme soutien de l’APEI et d’Opal Autisme toute la journée, ainsi que des tatoueurs mais aussi des gens présents aujourd’hui, on a vraiment passé une bonne journée (ndlr  : une organisatrice qui passait au même moment nous annoncent qu’il y a eu plus de 400 entrées !)

7) Tu m’avais glissé à l’oreille quand BBÄ et Netfastcore jouait à Boulogne-sur-Mer ton projet de ce festival, qui s’est concrétisé aujourd’hui. Pourrais-tu nous en dire plus et pourquoi cette cause précise  ?

Jérémy : Déjà parce qu’il y a pas beaucoup d’associations qui s’occupent de cette cause, et qu’il y en a déjà beaucoup pour les autres, ensuite parce que ma mère travaille là-dedans, donc on a voulu aider. C’est pas toujours facile pour eux, vu le manque de subventions et le manque de moyens auxquels ils ont à faire.

8) Ton meilleur souvenir de tatoueur  ?
Jérémy : La première fois que j’ai tatoué ma mère, c’était assez stressant et j’ai pris une bonne douche de sueur pour le coup, ça a était la trouille de ma vie. (rire) En plus pour en rajouter une couche, Alex était là, il me surveillait, j’te raconte pas. (rire)

9) Un conseil pour les jeunes tatoueurs qui en veulent  ?

Jérémy : Surtout ne pas apprendre tout seul dans son coin parce que c’est comme ça qu’on fait des conneries, il faut suivre une formation pro parce que ce sera la meilleure façon d’y arriver et surtout être passionné par ça, parce que la différence entre quelqu’un qui aime ça et celle qui fait ça juste pour les thunes se verra, même dans l’art en général c’est comme ça.

Merci à toi Jérémy  !

01010101

FB de Jérémy : https://www.facebook.com/TorduGenialTattoo/?ref=ts&fref=ts

FB de Alex-Needles Factory : https://www.facebook.com/Alex.Needle.tattoo.piercing/?ref=ts&fref=ts