Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
avril 2016
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

th

 

05 Mars 2016, le Ink Aid&Co a lieu au Portel, dans la salle Jean-Yves Montand. Ce soir, trois groupes y assureront la fête : Science Against Spheric Silence, Defragment et Netfastcore. Ah, Netfastcore ! Voilà un nom qui tourne beaucoup autant dans mes live-report que dans mes photos (et même ma chaine hi-fi) depuis le Metal à la Campagne 2014. Fier représentant de la côte Ouest du Rock électrique depuis son premier concert en 2003, je n’ai jamais était déçu par la moindre performance (six ou sept si on comptabilise ce soir.)
J’en ais donc profité pour interviewer son frontman, Gauthier, autour d’une bière sympathiquement fraîche (merci Quentin) sur le groupe et son avenir entre autre, mais aussi pour parler d’amour et de … bah d’amour en fait.

 

/!\ Les propos tenus dans cette interview sont exclusivement sorti d’une prise de note. Les tournures de phrases sont donc l’entière responsabilité de Toxic_Vision /!\


Salut Gauthier, tu vas bien ?

Gauthier : Nickel et toi !?

Tranquille, prêt pour ce soir. Quel retour vous avez depuis pratiquement 2 ans sur vos tournées et votre album  ?

Gauthier : Un premier album qui a était accueilli à la cool, avec un excellent retour global, ce qui montre que c’était le fruit d’un travail réfléchi et que justement, ce fruit, a était bien fait.

netfastcore-and-everything-returns-to-dust-cd

Dans quelques temps, Quentin part du groupe (ndlr  : dernière date le 11 Juin 2016 au Barock L’horloge !) vous faites quoi avec lui d’ici-là  ?

Gauthier : On continue ce qu’on fait de mieux, c’est à dire tourner avec lui. Évidemment, il y aura un après et le nouveau bassiste commence à être préparé sur les morceaux, tout ça … Mais d’ici là on continue de travailler avec et de faire ce qu’on fait le mieux.

02

Tu peux nous parler vite fait des side-project à Netfastcore  ? J’ai vu que Jérôme avait créer un nouveau groupe.

Gauthier : Je chante dans My Devotion (MYDVTN) où Nico fait également la batterie et quand à Jérôme, il a rejoint les rangs de Bare Teeth, et non créer car le groupe existait déjà.

 

Très bien  ! Maintenant revenons sur ce soir. Qui dit soirée spéciale dit cause spéciale. Ca te tient à cœur personnellement  ?

Gauthier : Oui et non, le Non car nous avons la chance (ndlr  : comprenez les cinq membres de Netfastcore) de n’avoir personne de toucher par cet handicap, mais quand Alex nous a proposé de venir ce soir nous avons tout de suite dis oui pour le côté caritatif et montré que ce n’est pas que de la musique, mais que ça dépasse de loin tout ça. Petite parenthèse, ça fait six ans qu’on a pas joué dans cette salle, car l’asso qui gérait les concerts s’est dissolus, et ça plus le manque de structure dans le Boulonnais … donc c’est avec un immense plaisir qu’on est là ce soir qui plus est  !

12631556_10206381498632139_7519775132351567155_n

On retourne sur Netfastcore tu veux bien  ? (Non, suivi de rire général) Création de page diverses (Poussins, Pour que Netfastcore joue en première partie de Betraying The Martyrs et Parkway Drive à l’Aeronef), soutien sans faille, que peux-tu dire de ce soutien inconditionnel  ? (Quentin et Nico nous ont rejoint entre deux)

Quentin  : Il est bon de préciser que la page pour jouer en première partie des deux groupes a 104000 j’aime.
Gauthier  : Ouais carrément (rire général) sinon, que dire de plus  ? Tout ça c’est grâce aux excellents retours, aux gens qui se bougent toujours pour venir aux concerts et c’est toujours un extrême plaisir de jouer en leur présence. (Jérôme qui nous rejoint avec Cyril)

 

Est-ce qu’il y a un vieux morceau de Netfastcore que tu voudrais voir revenir sur vos set-list  ?

Jérôme  : Scene Like A Fashion Show, pour son côté Hardcore, et même on va la jouer ce soir après la setlist (11 morceaux) même si je dois la faire complètement déglinguer on va la faire  ! (rire)
Quentin  : 3:18, carrément  !
Gauthier  : Pas d’envie particulière sur un ancien morceau de Netfastcore, le set actuel est cool et je trouve que ça dénaturerait avec l’ambiance, l’univers générale actuel justement sur ce set là.

 

Le retour de l’Esprit du Clan ça t’évoque quoi  ?

Nico  : C’est carrément cool !
Quentin  : Ouais c’est carrément cool  !
Gauthier  : Bah ouais c’est cool  ! (rire) sinon le Retour du Jedi  ? (rire) Sinon oui c’est cool, c’est vraiment un groupe pilier de la scène Metalcore française avec de vraies valeurs.

 

La suite de Netfastcore ça donnera quoi du coup  ?

Gauthier  : Alors on bosse sur le nouvel album évidemment, deux titres sont déjà prêts en version démo si je puis dire et on va tester l’un de ces morceaux ce soir (Sealed into the Sand of Time), le nom de l’album et l’univers de cet album on les a aussi (ndlr  : nous on le sait) , je sais déjà où m’orienter pour les textes. Toujours à propos de l’album un extrait 2 titres sortira dans le courant de l’année dans un format physique.
Ensuite pour ce qui est des concerts, on va continuer à faire selon notre mode de pensée et tourner là où nous n’avions pas encore eu l’occasion d’aller, avec des dates en Angleterre, en Belgique, du côté de Caen, Rouen … On s’exporte  !

12524273_10153456263008004_5628707033052382317_n

D’accord, très bien, bon on a fini. (snif)

Gauthier  : Toujours un plaisir de te recevoir  ! Party tonight  !

Page FB du groupe : https://www.facebook.com/netfastcore

Merch : http://netfastcoremerch.bigcartel.com/products

Merci à Gauthier, Nico, Cyril, Quentin et Jérôme pour leurs simplicités et le festival Ink Aid & Co pour son accueil.

03