Quoi de neuf ?
Calendrier
mars 2016
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Archives
Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook6

broken-down-the-other-shore-cd

  • Groupe : Broken Down
  • Album : The Other Shore
  • Sortie : 2016
  • Label : Altsphere Productions
  • Style : Ovni Indus/Doom Rock
  • Site Web : www
  • Note : 17/20

 

 

Il est de retour le néo- Bordelais Jeff (a.k.a Mr Altsphere Productions), pour le second opus de son projet solo Broken Down. Et sa besace encore une fois déborde d’originalité à n’en plus pouvoir,à noter que lors de son premier effort, cette même besace en était déjà amplement remplie.

D’ailleurs, nous avions eu la joie d’en profiter dans nos pages, là où déjà, le gaillard n’hésitait pas à oser s’aventurer sur l’alliance de styles foutuement variés.

C’est sûr d’ailleurs que l’expérience n’avait pas forcément plu aux fermés d’esprits n’ayant pas du saisir la démarche, mais l’on avait déjà eu grand plaisir à découvrir cet Ovni avec sa touche personnelle déjà bien ancrée.

Et pour ce deuxième album, on retrouve avec grand joie toujours cet aspect barré où l’indus bien présent (avec dès le départ cette intro indus blues) s’allie parfaitement à des structures plus rock, d’autres plus doom, certaines même hardcore et j’en passe.

La touche est toujours bien présente, avec des passages bien dansants avec ce début déjà de « Mr Sun » aussi lourd que glacial (un comble) et déjà cette richesse vocale où Jeff ose varier à mort, touchant à tout style. On reconnaît bien son grain doomy (à la Surtr) mais également des parties chantées plus épiques puis des gutturalisations abyssales. On vogue entre de l’indus rock aux rythmes lourds, des breaks dansants et un final bien groovy.

« The Other Shore » possède une touche limite 80s, presque new wave qui balance une impression de doom rock bien dancefloor. Du break au piano vient ralentir le rythme avant que ne reprenne l’entraînante rythmique, le titre dégage une bien bonne ambiance.

« Rearview Mirror » vient s’implanter en guise d’interlude instrumental avec un duo piano/basse bien présente, passage qui ne sera pas sans rappeler ces bons vieux Phlebotomized avec ici des sonorités planantes et spatiales où vient se greffer une gratte hypnotique.

Interlude qui vient faire son travail d’introduction du titre suivant « Scribble Your World » qui s’avère être le titre le plus accrocheur de ce très bon album.

La rythmique reste en tête, martiale, et les lignes de chant posées sur ce titres sont juste excellentes.

L’originalité est toujours à son compte, le ton se durcit plus lourdement et là revient le chant black bien grinçant répond au clair et à cette partie gratte lourde. Déjà dans ce titre, les premières pensées à Solefald se profilent.

Les pensées au combo norvégien se font inévitables sur le titre suivant « Alienated Music » qui lui fait office de titre le plus barré de l’album. La partie à 1 minute 15 fera sourciller donc les fans de Solefald et le titre mélange des passages limite twist à d’autres plus hardcore avec ces bons vieux vocaux street hardcore.

Sur « This Art Of Mine », l’artiste évoque certaines de ses influences, et une fois de plus les ouverts d’esprit ne seront pas déçus avec cette rythmique dansante une fois de plus et une touche electro old school encore bien forgée. A ces instants s’ajoutent des variations plus épiques et mid tempo où les vocaux doom/trad’ collent bien.

La palette se fait encore plus colorée sur « Speculator » qui rassemble des ambiances drum’n’bass/jungle, hardcore metal, du groove metal, des passages crooner, tellement de styles et de passages variés qui sont enchaînés avec brio. Le titre parvient à partir dans tous les sens, tout en restant uniforme, on sent que le travail apporté fait preuve d’une maturité acquise depuis le premier album.

Il va nous quitter sur une note à la folie encore bien affirmée le père Jeff puisque « Puzzle » possède plusieurs plusieurs pièces, plusieurs facettes encore. On pourra penser avec ce titre à un délire de Gwar qui donnerait dans le plus insensé encore. Le groove est encore bien efficace, les variations d’ambiances sont riches tout autant que le travail vocal. Une bonne manière de tirer la révérence pour cet album décalé est ce passage final black/valse des familles.

Encore une fois il a osé ! Une seconde fois, il est venu poser cet Ovni sur notre innocente planète, et encore une fois les esprits fermés se sauveront en courant.

« The Other Shore » pose une nouvelle pierre à l’édifice Broken Down et même si elle est complètement tordue, c’est du solide. La galette est plus aboutie que l’album précédent, une très bonne marque d’évolution que l’on ne peut qu’encourager.


Tracklist:

  1. Baïne

  2. Mr Sun

  3. The Other Shore

  4. Rearview Mirror

  5. Scribble Your World

  6. Alienated Music

  7. This Art Is Mine

  8. Speculator

  9. Puzzle