Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
janvier 2016
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives quotidiennes : 4 janvier 2016

100-1

  • Groupe : Cryostasium
  • Album : s/t
  • Sortie : 2014
  • Label : Satanath Records
  • Style : Black Metal/ Noise
  • Site Web : www
  • Note : 14/20

 

Si votre intention première était de venir vous poser tranquillement pour cueillir des fleurs, bercés par de douces mélodies féeriques, vous feriez mieux de rebrousser chemin sur le champ. Car Cryostasium, autre envoyé américain de l’écurie Satanath Records ne pourra correspondre qu’ à votre pire cauchemar.

Avec ce nom qui sonne presque comme celui d’un médicament, Cryostasium est la pilule qui vous laissera un goût amer et vitriolé.

L’ambiance est malsaine au maximum, le côté raw est bien d’aplomb avec ce mix de black metal bien underground et un côté harsh noise qui crache et vomit tout au long de la galette des distortions maladives.

Nous errons dans un paysage post apocalyptique. Des débris de chair par ici et par là laissés par les riffs ultra tranchants des guitares et la rythmique quant à elle se font dans la masse noisy et nauséeuse comme sur la très hargneuse « Evict ».

On pourra penser à une version de Zyklon-B beaucoup plus harsh sur « Caregiver Caretaker » et sa rythmique aussi démente qu’ultra brutale. Les vocaux oscillent entre très stridents et plus invocatoires avec toujours ces distorsions poussées à l’extrême.

L’atmosphère est glaciale et dérangée tout au long de l’acte, et la torture s’avère hypnotique comme par exemple sur « Datura ».

Elle tourne à l’étrange, à l’inquiétant sur « Fixations » avec cet aspect presque fantomatique et planant (autant qu’un gros bad trip sous LSD), le genre de titres qui devrait servir de berceuse au doux bambin de Braindead.

« To Stay Alive » plante le décor avec cette ambiance de guerre nucléaire où l’on retrouve toujours autant de dissonances, une basse bien présente, des vocaux oppressants puis les grattes qui sonnent l’alerte rouge.

Cryostasium transperce votre cerveau, et la trépanation se fait violente également sur « Tainted and Sedate » qui laisse tout auditeur ayant osé s’aventurer ici, haché menu aprés avoir été dévoré de l’intérieur.

Le combo s’attaque même à une reprise des cultes VON avec « Satanic Blood » pour clore cette sentence destructrice pour tout être humain.

Cryostasium ne laissera pas indifférent et n’est pas fait pour être accrocheur. Ils parviennent à offrir le trip le plus malsain et agressif avec ce mix de black et de noise, l’état d’esprit le plus dérangé qui ravira les plus psychopathes de nos lecteurs.


Tracklist:

  1. Initiation
  2. Drown
  3. Evict
  4. Caregiver Caretaker
  5. Insomniac Manifesto
  6. Datura
  7. Fixation
  8. To Stay Alive
  9. Insomniac Manifesto pt II
  10. Into The Disposal
  11. Tainted and Sedate
  12. Shutdown
  13. Satanic Blood (Von cover)