Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
janvier 2016
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives quotidiennes : 3 janvier 2016

NEX - Cover art

  • Groupe : Nex
  • Album : Totalitarian Leader
  • Sortie : 2015
  • Label : Autoproduction
  • Style : Brutal death metal
  • Site Web : www
  • Note : 16/20

 


 

C’est en Pologne que se poursuit l’aventure avec ce premier Ep de Nex aux trois titres bien bruts de décoffrage d’un death metal comme on sait si bien le proposer dans les pays de l’ Est.

Formé en 2013, le groupe a déjà su se forger une expérience par le biais de lives, avec notamment des planches communes avec des groupes comme Trauma, Sphere ou encore Obituary.

Une intro cyber et inquiétante entame les hostilités avant qu’un death obscur ne prenne le dessus sur « Nex ». Brutal dès le départ, il alterne sur des breaks mélodiques, mélodies qui savent se répandre sur la suite du morceau. Des cassures de rythme, un jeu question/réponse entre les grattes et la double qui suit à la note près par saccades puis une voix death bien grave, le death des polonais se veut varié et progressif.

S’en suit « Ten Tables Of Faith » et cette atmosphère qui ne sera pas sans rappeler des combos comme Hate . Du blast bien brutal et des riffs sortis tout droit des enfers, puis les vociférations blasphématoires font de ce titre une véritable épreuve pour les non habitués. La double pédale mitraille quand il le faut, les riffs sont lourds ou incisifs selon les passages qui varient avec brio.

La conclusion se fait avec « Slaves In The Name Of The Law » qui démarre sur une touche entraînante et mélodique montant en puissance sur des riffs en vague et des blast beats avant que n’arrive un passage beaucoup plus lourd. Le titre écrase autant qu’il retient l’attention par des idées de riffs efficaces. Les mélodies infernales relatent bien l’ambiance que l’on retrouve dans la scène polonaise. Sombre et brutal.

La Pologne nous envoie donc encore du lourd ici avec Nex, les amateurs de death metal aux parties progressivement brutales et obscures apprécieront ce nouveau représentant.


Tracklist :

  1. Nex
  2. Ten Tables Of Faith
  3. Slaves In The Name Of Law

Chapter VF10

  • Groupe : Chapter V: F10
  • Album : Syndrome
  • Sortie : Avril 2015
  • Label : Bloodred Distribution
  • Style : Atmosphérique Black Metal
  • Site Web : www
  • Note : 8/20

 

Chapter V:F10 est un duo très underground de la scène Black Metal Ukrainienne. Il s’agit de Astaroth Merc, plus connu pour être le fondateur et unique  compositeur de Raventale ainsi que d’un membre de Deferum Sacrum dont on ne connait même pas le nom.

Le disque est composé de 6 titres, ni plus ni moins. 6 compositions très orienté Atmosphérique avec beaucoup de clavier.
Je n’ai pas beaucoup accroché, principalement à cause de la voix, très en retrait. La production très underground ne permettant pas de mettre le chant en avant, écrasé par les autres instruments.
Ça se laisse écouter, on se laisse transporter fébrilement par la musique ainsi que par l’atmosphère que dégage l’album, bref du Black Metal sans réel intérêt. Il manque quelque chose malheureusement.

Je n’ai pas trop accroché, on en restera donc là.


 

Tracklist :

01. Progression
02. Reclaim
03. Nectar
04. Hollow
05. Mercury
06. Ending

daemonium

  • Groupe : Daemonium
  • Album : Имя Мне Легион ( My name is Legion)
  • Sortie : 2014
  • Label : Bloodred Distribution
  • Style : Black/Pagan Metal
  • Site Web : www
  • Note : 18/20

 


Et voici le dernier album du groupe Daemonium  qui se nomme Имя Мне Легион. Le titre est en Ukrainien, pas facile à décrypter, mais Google Trad est là et signifie simplement My Name is Legion. Un groupe qui annonce la couleur …sous le ton du Black metal .

Un pur bonheur à écouter. On découvre leur dernier album tout d’abord avec leur pochette, sous une teinte grisonnant qui tire vers le blanc, avec de face un homme sans visage , et une simple écriture sobre, mais parfaite. Quand on ouvre l’album on découvre un livret sur le côté droit, le cd au centre et la photo d’un des membres du groupe avec un air angoissant.

Il est temps d’écouter l’album, il est composé de 7 titres ainsi que de deux compositions servies de façon ‘Ambient’.

On découvre une intro assez stressante, mais parfaite Tout le long des titres on peut remarquer que le style du groupe Daemonium est semblable aux groupes comme Marduk, Dark Funeral ou Naglfar, ainsi que Dimmu Borgir. Que demander de mieux que de retrouver ce style. A chaque chanson on peut voir que le chemin se trace.
On peut s’apercevoir que le style des années 90 ressort, c’est du bon vieux Black Metal, je trouve ça top. On ressent que l’album est fait par de vrais passionnés de musique Black Metal.

Le chanteur Tenebrath a une voix qui va parfaitement pour ce BM, il est simplement parfait a écouter, sans fausses notes. 
Cet album est rempli de noirceur, de mélodies glaciales et de riffs tranchants. Rien de tel pour ravir les fans du groupe et surtout les fans de Black Metal.
On a le ressenti qu’il y a de la brutalité, qu’elle est maléfique, qu’elle est surnaturelle et que ça pue la haine, on n’a pas à se poser la question, ça pu la haine et la noirceur.
 En guise de bonus les Ukrainiens nous offrent deux titres atmosphériques tout juste agrémentés de claviers.

Pour finir je dirai que l’album est un bon cru, on ressent que le groupe est très investi dans les titres. C’est un pur plaisir à écouter .
Je recommande l’album aux personnes qui aime le Black Metal .


 

Tracklist:

01. Intro (XVIII Enochian Key)
02. Имя Мне Легион0
03. Бесноватый0
04. Темный Гений
05. Пристанище Зла0
06. Изувеченный0
07. Выпусти Нас!
08. Пристанище Зла (Ambient Version)
09. Изувеченный (Ambient Version)