Quoi de neuf ?
Calendrier
décembre 2015
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  
Archives
Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook2

solution45

  • Groupe : Solution 45
  • Album : Nightmares in the Waking State Part 1
  • Sortie : Novembre 2015
  • Label : AFM Records
  • Style : Death Metal Mélodique
  • Site Web : www
  • Note : 13.5/20

 

Cela faisait un petit moment que j’attendais ce nouvel album de Solution 45, l’album précédent étant de très bonne facture. Christian Älvestam donnant à For Aeons Past le coup de génie digne des géants.
Mais qu’en est-il réellement de ce Nightmares in the Waking State Part 1 qui sort cinq ans et demi plus tard et alors que Scar Symmetry annonce prochainement son futur bébé et un Soilwork monstrueux (l’album de l’année selon moi) ?

Je ne vous le cacherais pas, je suis un peu déçu.
Le disque est plus sombre, il est aussi moi direct et se doit d’être écouter plusieurs fois pour bien imprégner. Par moment le groupe marie à merveille un coté dark qu’on ne lui connaissait pas et une véracité unique digne d’un Devin Townsend par exemple (« I, Nemesis ») – putain quel titre ! Le son est très bon et les performances vocales de Christian Älvestam sont une fois de plus très bonnes. Le bougre growle comme si on lui avait arraché un ongle et c’est phase chant clair sont toujours des sans fautes.
Tout du bon me direz-vous. Effectivement cette première partie de Nightmares in the Waking State n’a pas grands défauts si ce n’est le début de l’album qui m’a grandement refroidit.
En effet Nightmares in the Waking State débute sur un « Wanderer from the Fold » tambour battant et comme un con je m’attends à une pure merveille, un hit pur jus façon Scar Symmetry. Il n’en sera rien, Christian gueule partout, même sur le refrain se qui le rend complètement anodin. Dommage. Je le veux ce chant clair si ‘perfect’ qui m’a tant fait aimer le premier album et les albums de Scar Symmetry !
Finalement je l’aurai sur « Perfecting the Void » une composition survitaminée, qui sonne malheureusement trop ‘classique’. Le style aurait-il fait le tour ? Le dernier album de Soilwork a pourtant prouvé que l’on pouvait encore sortir des bombes, avec une volonté d’être original et créatif. Ici Jani Stefanovic et Christian Älvestam ne font que reprendre les bases du genre (« Seconde to None »). Il faut vraiment attendre « Targeting Blaze » pour entendre quelque chose de plus ‘mature’ avec l’arrivé d’un coté Djent. Les Suédois amorcent là un choix musical risqué et résolument casse gueule dont peux arrivent à s’en tirer. Le morceau le plus réussi est clairement « I, Nemesis » avec ses onze minutes trente. Malheureusement nous ne sommes clairement pas face au Solution 45 que l’on connait et qui aurait plus sa place sur un disque signé Beyond Twilight par exemple.
Autre petit ovni « Alter, the Unbearable Weight of Nothing ». Ce titre possède un fort goût de Crematory (notamment au niveau des riffs et du clavier) où il ne manque que la voix claire de Matthias Hechler.

Petite, voir grande déception pour ce deuxième album de Solution 45. Clairement je m’attendais à mieux, mais à force d’attendre… Ou bien je ne suis pas près à aller vers cette évolution du groupe.
Quoi qu’il en soit cette première partie de Nightmares in the Waking State reste sympa… sans plus et fait clairement pâle figure face aux albums du même genre parus cette année.


Tracklist:
01. « Wanderer from the Fold »
02. « Perfecting the Void »
03. « Bleed Heavens Dry »
04. « Winning Where Losing Is All »
05. « In Moments of Despair »
06. « Second to None »
07. « Targeting Blaze »
08. « Alter (The Unbearable Weight of Nothing) »
09. « Wield the Scepter »
10. « I, Nemesis »