Quoi de neuf ?
Calendrier
novembre 2015
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Archives

Archives quotidiennes : 8 novembre 2015

Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook25

1438391404

Il y a deux types de concerts  : ceux en bar et les autres. En général la première catégorie est réservé aux soirées entre amis pour le divertissement ou juste voir les copains joués sur scène. Cependant, on dérogera à la règle vu les deux têtes d’affiches et ce soir on s’y attardera avec l’unique date en France de Nocturnal Depression et Forgotten Tomb, ce qui ne déplaira pas vu que ça se passe à Lille.

photo

Groupe du Nord à l’image d’Adraste, Duwarhk ouvrira avec un public qui débarque, et leur Black Metal laissera un peu froid l’audience en ce début de soirée dû à un show au goût trop linéaire et à un son trop inégal. (trop de batterie et de guitare, basse inexistante et chant trop en dessous à la limite de l’audible.) Cependant les vieux bougres restent dans le thème avec du trémolo picks et un chant typiquement Black, à réécouter en studio pour se donner une autre idée. La bonne blague de la soirée durant le groupe et qui me reviendra toujours sera le backdrop de Forgotten Tomb qui tombe progressivement au fil du show.

3540348927_logo

Adraste débarquera au Midland avec leur Pagan Black qui laissera de froid également une audience un poil plus présente mais toujours là pour les têtes d’affiches. Avec un son déjà un peu plus compréhensible mais pas toujours au mieux, le groupe ne laissera pas un souvenir des plus mémorables, dommage vu les tenues de scène qui rappelleront les Celtiques d’autre fois. Ça joue ça joue, mais l’envie d’en voir plus reste présente tout de même.

logo

On commence à rentrer dans le vif du sujet de la soirée avec les Grenoblois qui seront le Tour Support des Italiens pour environ une vingtaine de dates. Dire de Nocturnal Depression qu’ils étaient attendus par les Blackeux/Doomeux de ce soir serait euphémisant. Le groupe emporte dans les plus tristes recoins de l’âme humaine afin de la faire sombrer encore plus profondément et on appréciera le show à sa valeur. Même si les émotions musicales live sont une moindre retranscription de ce que la bande à Lokhraed fait en studio dû à la prestation vivante et à un son un peu haché sur la basse, on comprendra l’intérêt qu’on eu Forgotten Tomb de les embarquer avec eux en tournée.

Setlist  : As Some Blades Penetrating My Flesh, L’Isolement, Acédie, (Titre inconnu), Spring, Méditation Grisâtre, (Titre inconnu), Nostalgia, Dead Children

5037_logo

Comme dit bien plus tôt, la règle de la sortie en bar pour un concert sera déroger par la venue d’une tête d’affiche de la valeur de Forgotten Tomb, la force Doom de l’Italie a son paroxysme. On continue d’être transporté encore plus loin encore qu’avec Nocturnal Depression et c’est un groupe présent sur scène autant qu’avec le public qui sera là ce soir. Rajoutez à cela un son au top qui donne du cachet à une basse faisant la valeur des compositions et vous aurez la meilleure prestation de la soirée. En soi, ce sera 1h30 de pur plaisir malsain qui passera trop vite, mais Forgotten Tomb nous aura enterré ce soir, et de la meilleure des façons.

Setlist  : Reject Existence, Soulless Upheaval, Negative Megalomania, Todestrieb, Hurt Yourself and the Ones You Love, Disheartenment / Alone / Steal My Corpse.

Encore merci à l’asso Dark Moon Brotherhood pour l’accréditation.