Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
septembre 2015
L M M J V S D
« Août   Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A Century In The Curse Of Time

  • Groupe : Pyogenesis
  • Album : A Century In The Curse Of Time
  • Sortie : Août 2015
  • Label : AFM Records
  • Style : Truc zarbi / Metal / Metal Alternatif / Metal Atmosphérique
  • Site Web : www
  • Note : 15/20

 

Ce disque marque le retour de ce groupe Allemand qui a su se faire oublier de tous durant treize années. Vous ne connaissez pas Pyogenesis ? Ça tombe bien, moi non plus, du moins jusqu’à ce que AFM le signe. Cette formation teutonne est née au début des années 90 et a sorti son premier album en 1992 sur le label Français Osmose Records. Chacun des disques composés par le groupe se veut différent. Tantôt Gothique, tantôt Alternatif, les Allemands n’ont pas peur de surprendre leurs fans. Certains suivent, d’autres pas. Et j’avoue qu’aujourd’hui, avec A Century In The Curse Of Time, il est assez difficile de coller une étiquette à cette formation aussi étrange musicalement et inclassable que Faith no More, Coheed and Cambria ou bien Amplifier.

A Century In The Curse Of Time marque par ailleurs un tournant dans l’histoire de Pyogenesis puisqu’il s’agit de leur premier concept album. Une histoire assez poussée car thématisant l’ère industrielle au 19ème siècle, avec son impact sur la société, y compris la science fiction à venir telle que la littérature de Jules Verne. Le parallèle avec l’ère numérique que l’ont vit se veut être aussi mentionné. Dans la théorie raconté dans A Century In The Curse Of Time (littéralement : Un Siècle dans la Malédiction du Temps) la société et son avancée technologique continuelle et son apport sur le comportement humain en prend pour son grade.

Durant ses treize années de silence il semble que le groupe ai décidé de durcir fortement le ton. Il est en effet bon de rappeler que le groupe est l’un des pères fondateurs du Gothic Metal tel qu’on le connait aujourd’hui et ce veut aussi être selon certains une des influences majeures de Silverchair ou encore des Smashing lors de sa période Alternative. Pourquoi pas…
« Steam paves its way (The Machine) » tape fort. La direction Metal est plus qu’évidente. On se demande où a bien pu aller chercher cette énergie ce groupe de nature si zen. Si on ne connait pas on se dit qu’on va prendre un plaisir auditif résolument dynamique. La suite nous prouvera le contraire, cependant l’efficacité d’une telle composition laisse sans voix. Ça continue de plus belle avec « A Love Once New has Now Grown Old ». La compo se veut plus Alternative. On flirte avec les groupes US mélangeant Metal, voir HxC et Pop. Une fois de plus ça fonctionne. L’énorme production laisse entendre une basse musclée et très groove.
« This Won’t Last Forever » marque le tournant de l’album. Si le riff est toujours lourd, il faut admettre que le tempo se ralentit et s’alourdit. La tension devient plus palpable. Musicalement ici Pyogenesis flirte avec le Post-Metal et se l’approprie au passage. L’une des meilleures compositions de l’album.
Le riff est presque Grunge sur « The Best is Yet to Come » et fait penser au King’s X du début.
« Flesh and Hair » mélange aussi admirablement l’Alternatif et le Metal. Les ‘hohohoho’ sont un petit régal et doivent faire un carton sur scène, surtout avec un refrain aussi simple et direct. Un véritable tube radiophonique.

L’album se conclu par une longue pièce dépassant les quatorze minutes. Au premiers abords le morceau est assez bizarre je dois bien le reconnaître et j’ai eu vraiment des difficultés à rentrer dans le trip du groupe.  Mais après hormis les ‘yeah yeah’ du début et de la fin, le titre se laisse écouter, comme un bon titre (essentiellement instrumental) de Metal Atmosphérique.

Une véritable découverte que A Century In The Curse Of Time ? Je dirai oui de prime abord pour avoir fait connaissance avec le combo Allemand et re oui ensuite pour leur nouvel album qui une fois la surprise passée se veut délectable et attachant.


Tracklist:
01. Steam Paves it’s Way (The machine)
02. A Love Once New has Now Grown Old
03. This Won’t Last Forever
04. The Best is Yet to Come
05. Lifeless
06. The Swan King
07. Flesh and Hair
08. A Century in the the Curse of Time