Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juillet 2015
L M M J V S D
« Juin   Août »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

11015392_1601022096783431_1567148117_n

  • Groupe : Demented
  • Album : Across The Nature’s Illness
  • Sortie : 2012
  • Label : Klonosphere
  • Style : Death Metal Brutal
  • Site Web : www
  • Note : 18/20

 


 

Bordeaux distribue à nos pages une sérieuse machine de guerre avec Demented.

Une excellente pochette peint déjà l’ambiance, le death metal s’avère sombre, carré et percutant. Le genre de death démoniaque qui ne serait pas sans rappeler Immolation.

Des titres puissants à l’impact certain comportent des parties très oppressantes.

Des variations rythmiques et une double pédale martiale à souhait, destructrice. Les mélodies efficaces présentent cet aspect accrocheur et les tatanes se répandent telles un virus léthal.

D’ailleurs, en évoquant ces aspects, on appréciera pleinement « On The Edge » et les parties vocales alternant death bien caverneux et choeurs plus black, versant même dans l’incantatoire.

Les parties lourdes vous déstabiliseront, destructrices, et le groupe maîtrise une technique bien acquise. On sent bien le fruit de l’expérience.

Les breaks excellents comme ceux de « Spirits » sont énormes. On se voit atomisé sur place par le côté gras du massacre.

Les amateurs de Behemoth sauront apprécier les côtés black/death tels qu’on en retrouve sur le début de « Psycho Pomp » . La folie du solo de celle ci pose un certain aspect psychédélique de par son côté barré et planant.

Certains passages un peu plus ‘djent’ font leur apparition sur « Sign Of Creation » alternant folie et hypnose.

« The Ceremony » démarre également dans cette ambiance avant d’exploser tout sur son passage d’une brutalité aussi épique que variée.

Un featuring de Julien Truchan de Benighted sur « Listen to The Silence » vient se poser et fait de ce titre un titre bien arraché niveau ambiance et la brutalité se mêle à un côté complètement déjanté.

Le titre est bien burné : blasts, breaks, headbangs, tout y passe. Brutal !

Un titre comme « Shaman » lui s’occupera de vous cisailler à coups de riffs incisifs avec des parties décidément toujours accrocheuses, rageuses et démentes !

On notera également « Ineffable Mysticism » proposé par Dehà (dont nous reparlerons prochainement dans nos pages) avec Jenni de Noein où claviers et vocaux mélancoliques féminins viennent poser un interlude posé au sein de la boucherie.

« Breathing Forest » assure également à mort. Partie écrasante, distribution de droites en fournées, on tape dans le très lourd et mélodique. Les passages atmosphériques jouent également une partie importante chez Demented, facilitant l’hypnose.

Le temps passe vite, cet album date déjà de 2012, mais l’effet est bien là. L’album rassemblera autant les amateurs de death metal européen (plus particulièrement polonais) que les amateurs de la scène américaine.

Nous avons bien là un cocorico brutal, déferlante apocalyptique, cet album tâche sévèrement !


Tracklist:

  1. The Ritual
  2. Shaman
  3. On The Edge
  4. Spirits
  5. Psycho Pomp
  6. Sign Of Creation
  7. Ineffable Mysticism (by Déhà of Deviant Messiah feat. Jeni of Noein)
  8. The Ceremony
  9. Reviving Fire
  10. Light From The Stars
  11. Listen to The Silence (feat. Julien Truchan of Benighted)
  12. Breathing Forest
  13. Crossing The Land Enlightenment