Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juin 2015
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

11639055_1643567495862224_627150414_o

  • Groupe : Creinium 
  • Album : Project Utopia
  • Sortie : 2014
  • Label : Inverse Records
  • Style : Dark Metal Progressif
  • Site Web : www
  • Note : 14/20

Utopia_Cover_front


 

Un petit retour vers la fraîche Finlande avec Creinium qui nous propose ce EP d’un dark metal progressif sachant allier black metal, death metal avec une forte présence des claviers qui posent cette atmosphère horror metal.

Ouverts par une intro ambient/electro avec « Societal Collapse » les titres s’avèrent riches en variations et atmosphères différentes. L’ambiance est dans les titres très obscure avec comme souligné ci dessus une forte présence des claviers qui occupent un rôle majeure dans la présentation des divers tableaux.

Nous évoquions l’aspect horror metal en guise d’introduction, ce dernier est majoritaire dans un titre comme « New World Order » et son intro qui ne va pas sans rappeler les excellents Agathodaimon à leurs débuts. Cette ambiance inquiétante avec ce clavier d’église sur lequel débarquent des riffs lourds accompagnés martialement d’une double pédale bien massive aussi.

Le metal proposé est progressif, et l’alliance du black metal (avec cette voix et ces blasts) et du death metal (avec les rythmiques lourdes, voix gutturales et riffs plus saccadés) se fait efficace. Le clavier quant à lui, prédomine et sait imposer un côté original au dark metal délivré par les finlandais.

« Eschaton » propose également cette touche très progressive avec les parties planantes et lugubres qui laissent alterner d’autres plus énergiques et dantesques, le tout appuyé sur de grands arrangements orchestraux. Vocalement la fusion des genres se fait dans la plus fluide des manières. Des passages atmosphériques avec notamment ce passage trio clavier/basse batterie renforce l’aspect inquiétant de l’ambiance.

« Project Utopia » ne sera pas sans rappeler d’excellents groupes comme Aeternus ou encore Bloodthorn avec ce côté brut dès le départ qui rentre dans le vif du sujet. Ce côté très sombre avec une gutturalisation énorme et ces riffs bien chargés. Les claviers quant à eux ne seront pas sans raviver en mémoire des ambiances que l’on peut trouver sur certains Solefald ou même Sigh (avec certes un côté moins barré que les nippons). Des départs progressifs sur des passages plus épiques en milieu de morceau, le groupe sait inclure de très bonnes formules enrichissant son style.

On ne s’ennuie pas non plus sur la longue et finale « Synthetic Paradise » qui avoisine les dix minutes. Le départ s’opère sur un ton doom/death mélodique avec donc ce tempo relativement lent et la suite suit son cours sur un aspect plus dynamique avec une rythmique à la double bien carrée, des tournures beaucoup plus black metal toujours enrichi des claviers, des retours à ce tempo lent et ces passages toujours originaux un peu à la Morgul.

Un EP qui ira à ravir à tous les amateurs de bon dark metal avec de puissants claviers, riches en variations d’ambiances progressive. La Finlande nous envoie encore du très bon avec Creinium.


Tracklist:

  1. Societal Collapse

  2. Project Utopia

  3. New World Order

  4. Eschaton

  5. Synthetic Paradise