Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juin 2015
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives quotidiennes : 5 juin 2015

7weeks

  • Groupe : 7 Weeks
  • Album : Carnivora
  • Sortie : 2013
  • Label : Klonosphere
  • Style : Stoner Rock/ Grunge
  • Site Web : www
  • Note : 16/20

C’est avec le troisième album des français de 7 Weeks que nous allons entamer cette nouvelle chronique. Les gars du Limousin avaient déjà fait une très forte impression avec l’excellent All Channels Off où ils présentaient ce rock axé stoner (avec un côté à la Queens Of The Stone Age) très accrocheur.

Voici donc dix autres titres composant ce second opus. La lignée est fidèle à elle même et l’on y retrouve encore une touche à la Q.O.T.S.A. Mais le groupe parvient à poser sa propre patte, incluant des touches plus personnelles encore engrangeant une certaine maturité acquise.

Le groove accrocheur se fait terrible sur un titre comme l’énergique « Acid Rain » où fuzz, grosse basse et rythmique lourde font bon ménage avec ce chant pêchu bien rock’n’roll. On se laisse porter par le dynamisme du titre, s’étonnant même à quelques pas de danse où d’un air guitar nerveux.

Ce groove apparaît de manière différente beaucoup plus rock que roll, mid tempo avec une ambiance un chouya plus bluesy sur « Year Zero » avec ce chant clair excellemment posé, avec ce grain grungy, collant parfaitement à l’ambiance. Le refrain injecte un côté plus nerveux et les mélodies vocales contribuent beaucoup à la force accrocheuse d’un titre comme celui ci.

Les mélodies de gratte et de basse y sont pour beaucoup également. Prenons l’exemple du titre « Bones And Flowers » qui ouvre le bal avec ces riffs qui te restent agrippés au cerveau à longueur de journée. Le son est très correct et l’on appréciera le break en duo basse/chant, ces petits arpèges de gratte qui les accompagne et cette rythmique addictive.

D’excellentes ambiances se posent par l’utilisation de nappe de clavier comme sur le sombre commencement de « Carnivora » qui viennent introduire la donne avec cette énergie toujours d’actualité, une lourdeur, les nappes de guitares assez planantes du départ.

Le groupe ne va pas décevoir ceux qui avaient apprécié le côté accrocheur des refrains notamment sur celui ci qui est bien terrible dans l’ensemble.

Des titres plus posés font partie de l’aventure comme « Ghosts On The Seaside Road » et « Shadow Rider ».

La première démarre bien délicatement avec un orgue Hammond, des arpèges légers et le chant qui berce l’auditeur. Une montée s’avère progressive maintenant néanmoins l’audience dans cette valse envoûtante où le son des grattes est plus distortionné avant de laisser retomber l’énergie pour une fin éthérée.

Le seconde est proposée en acoustique avec ce chant toujours bien rauque et varié. L’ambiance se fait dark blues avec quelques passages qui ne pourront que faire plaisir aux amateurs de Chris Cornell. Trés bon interlude.

En matière de chanson progressive, « Let Me Drown » fait également bien l’affaire. De bonnes variations au sein de ce morceau avec ce début planant qui pourrait rappeler un mélange entre les Doors et Neurosis, aussi planant que mélancolique et la progression se fait vers des notes de guitares encore plus lourdes, un ensemble toujours aussi catchy et le côté de la bande à Josh Homme flotte sur certains passages.

Un très bon moment passé avec ce troisième album de 7 Weeks où l’on constate donc cette maturité acquise au fil des concerts. Le rock stoner accrocheur fait bonne formule et donnera l’envie à tout auditeur de se jeter sur l’ EP sorti ensuite (et pour ma part également à l’album précédent « 7 Weeks Plays Dead Of Night ». Je ne peux donc que conseiller à toute personne n’ayant pas encore entendu cet album de s’y exécuter de suite ! Encore un bon combo de qualité de notre hexagone.


 

Tracklist:

 

  1. Bones and Flowers

  2. Acid Rain

  3. Carnivora

  4. Ghosts On The Seaside Road

  5. Diary Day- 7

  6. Year Zero

  7. You Are So Special

  8. Let Me Drown

  9. Shadow Rider

  10. High In Heavenly Places

Ghost_Ship_Sworn_Enemy

  • Groupe : Compilation Dooweet
  • Album : Ghost Ship X Sworn Enemy
  • Sortie : 2014
  • Label : Doowet Records
  • Style : Éclectique
  • Site Web : www
  • Note :

Hello tout le monde, ça y est c’est bientôt les vacances ! On commence ce début de mois de Juin avec la compilation de chez Doowet Records … Et oui ici on parle musique ! Car avec le Hellfest qui arrive dans à peine deux semaines et le Motocultor qui arrivera plein mi-Août, il y a quand même une odeur de vacances qui flotte dans les airs … ou presque.
C’est pour ça qu’on va faire du track by track, en vous donnant les 19 meilleurs moments et pourquoi écouter les groupes présents sur la compilation !

Où entendre …

… 1/ Magoa – Betraying Grace ? Avec son intro avec des guitares claires et ses relents électro, ainsi que ses  » woh oh woh oh  » mais sans oublier ses riffs lourds, c’est la chanson parfaite pour l’été dans une boîte Metal où kiffer la vibe, cousin.

… 2/ Locomuerte – Ronque ? ¡ Hola qué pasa en la casa ? Locomuerte esta in da place ! Avec son Thrashcore burné et ses textes espagnols, Locomuerte est juste ce qu’il faut pour la soirée pimente à l’appartement du copain, con muchos Desperados si si !

… 3/ As the Storm – Fall to Rise ? Là c’est déjà un peu moins évident … Avec son Death Melodic, As the Storm serait plutôt le groupe à voir cet été dans le meilleur des petits clubs Metal du coin, à ne donc pas rater s’ils passent dans votre ville !

… 4/ Blood Reign – D.O.C. ? Avec un son de basse carrément cradingue et ses relents Hardcore, mais me rappelant cependant un fameux  » Licensed to Thrash « , ce sera l’album à écouter dans sa cave avec sa chaine hi-fi des années 90.

… 5/ High-School Motherfuckers – Another Hangover ? Facile me diriez vous ! Après une nuit bien arrosée, en se réveillant dans l’hôtel que vous avez payer 500 balles la nuit derrière, avec une fille pas vraiment habillée et pas vraiment catholique dans le lit, avec la fenêtre qui a une vue sur la mer, vous sur le balcon, les fesses et autre chose à l’air.

… 6/ Temple of Silence – Beginning of the Rage ? Déjà plus gros qu’As the Storm, c’est le groupe que vous retrouverez dans une salle remplie de chevelus en recherche de pogo avec en première partie Hyperdump. Catch’em !

… 7/ Jimm – A l’intérieur ? En pleine manif’ pour affirmer tes idées politiques !

… 8/ Soul Tripper – Hatred’s Bewitchment ? Avec son Groove et ses sonorités très Pantera, le genre de trip que vous aurez si vous allez chez Tonton Bastien qui à vécu les années 80/90 à 200 km/h

… 9/ Show Aniki – Show Aniki ? Je me permets un petit virement dans la chronique pour dire qu’elle est notée 10ème piste alors que c’est la 9ème … Bref passons, avec son Rock’n’Roll teinté d’Alternatif, Show Aniki sera la chanson préférée de votre petite sœur qui adore Seether, Alter Bridge ou Linkin Park.

… 10/ Broken Mirrors – Nightmare in Mind (pt.2) ? Oui donc forcément celle-là c’est la dixième piste. Avec son clavier et ses riffs Thrash/Death, attendez vous à traverser les catacombes, si possible avec La Grande Faucheuse derrière vous.

… 11/ [STOMB] – The Consuming Inders ? Le genre de titre que l’on retrouvera en plein milieu d’une baston de film, avec deux mecs qui se regardent méchant comme si c’était des dobermans, après quoi faites une ellipse et vous vous imaginerez à la place d’un des deux sur le lit d’hôpital avec la question : survivra-t-il ou pas ?

… 12/ Positiv Hate – Oceans of Sadness ? Rendez-vous dans la salle la plus underground pour un show des plus puissants émotionnellement, et préparez vous à vous en prendre une sévère.

… 13/ Duck Explosion – In the Inside ? Rien qu’à voir le nom du groupe j’ai exploser de rire … comprendra qui pourra. Bon sinon vous retrouverez l’explosion canard dans une scène où le mec suit la nana dans la rue, qui la fuit (parce que sinon, c’est pas lol) mais le regarde quand même d’un air amoureuse.

… 14/ Slatsher – The Adamant ? Tout droit sorti de la B.O d’un film où un soir de pluie, une dame avec un parapluie, tromper par son conjoint rattrapée par son passé pervers qui lui rendra la monnaie de sa pièce.

… 15/ Thanatic Eyes – Euthanatized ?

MADMAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAX

… 16/ Breakdust – Sad Evolution ? Dans tout les bons clubs et salles à taille humaine, en tête d’affiche partout.

… 17/ The Witch – From Here to Underground ? Une épée à la main, un héros qui taille dans le tas, que demander de plus ? Ça sent bon la castagne et c’est tout.

… 18/ 4th Circle – Neverending Madness ? On arrive le jour de l’exécution d’un homme aux cheveux longs (parce que c’est badass) avec une barbe hirsute (parce que c’est badass) avec le regard rempli de haine mais à la fois de pitié (parce que c’est badass) et le tout en slow-motion (parce que le slow-motion c’est TROP badass.)

… 19/ Moonclovers – Le Syndrome de Zorro ? Dans un clip en noir et blanc, avec un mec complétement fou et ses potes hipsters qui font la teuf’ dans le parc communal.

Pourquoi écouter …

… 1/ Magoa – Betraying Grace ? Parce que se tailler un featuring avec Shawter c’est la classe (and thanks à lui qui m’a permis de découvrir et Magoa et Heart Attack au passage) et aussi parce que le groupe mêle bien les parties électros aux riffs lourds et franchement rien que pour ça, moi je leur donne un pouce vert !

… 2/ Locomuerte – Ronque ? T’en connais beaucoup des groupes français qui chantent espagnols ? Parce que moi non, et ça le fait grave, en plus d’avoir un fond instrumental bien Thrash, un de mess coups de cœur de la compilation !

… 3/As The Storm – Fail to Rise ? Parce que ça hume bon le In Flames début des années 2000 voir même avant, et que rien que pour ça, ils devraient être tête d’affiche avec la bande à Anders en première partie.

… 4/ Blood Reign – D.O.C. ? Ce morceau me rappelle méchamment la période Licensed to Thrash de Loudblast, donc rien que ça c’est une bonne raison.

… 5/ High-School Motherfucker – Another Hangover ? Sur la route vers le Hellfest, c’est le genre de tube qui fait un carton ! Avec ses rythmiques Punk et ses cœurs, y’a largement de quoi s’imaginer une caméra sur l’avant de la bagnole en accélérée, et c’est là tout l’esprit du groupe, une autre bonne découverte.

… 6/ Temple of Silence – Beginning of the Rage ? Avec son refrain en voix claire + cœurs qui enchaine directement sur un passage basse pour revenir sur un truc gras et lourd, on alterne entre tout ça, et la recette marche, et le tout agrémenter d’un solo F1, on adore.

… 7/ Jimm – A l’intérieur ? Personnellement, je ne suis pas fan, mais les vrais fans de Punk risque foncièrement d’apprécier ce morceau chanté en français, avec une ligne de basse tout de même sympa avec un texte qui passe tout aussi bien, why not.

… 8/ Soul Tripper – Hatred’s Bewitchment ? Parce que Pantera. Parce que Dimebag Darrel. Parce que Phil Anselmo. Si vous aimez Pantera (et trop peu ne peuvent pas ne pas aimer) vous adorerez Soul Tripper.

… 9/ Show Aniki – Show Aniki ? Encore une fois pas fan, mais si vous aimez Seether ou encore Linkin Park (Early Period) vous risquez d’accrocher sur le groupe.

… 10/ Broken Mirrors – Nightmare in Mind (pt.2) ? CLAVIER EPIQUE, RIFFS LOURDS, CLAVIER EPIQUE, RIFFS LOURDS
Rhem blague à part faut avouer que ce  » Nightmare in Mind (pt.2)  » et son clavier ajouté en fond de riffs guitare ultra-puissant vaut le coup d’être écouter.

… 11/ [STOMB] – The Consuming Insiders ? Sans me rappeler Meshuggah (en fait si) dans son intro, le groupe sait faire monter la tension avant d’envoyer la sauce comme à la fin d’un astiquage … Et en fait non, on part sur quelque chose d’ambient, un peu frustrant au final, mais le morceau le fait bien quand même, à écouter.

… 12/ Positiv Hate – Oceans of Sadness ? Soyons un peu chauviniste, ils sont de la région, avoir un groupe de la région sur la compil’ Doowet ça le fait ! En plus ils ne sont que deux, donc à voir ce que le duo pourra nous pondent à l’avenir.

… 13/ Duck Explosion – In the Inside ? Parce que le nom du groupe c’est Explosion de Canard, y’a pas à chercher plus loin. Sinon parce que ça propose une pause dans une compil’ ô combien assez bourrine.

… 14/ Slatsher – The Adamant ? Là on a la tension qui monte et là ça sort ! Amateur de riffs en saccades vous serez servi aussi, pas spécialement fan encore une fois car un peu trop déjà entendu, mais à écouter pour se faire une bonne idée.

… 15/ Thanatic Eyes – Euthanatized ? Parce que c’est la première fois que j’entends une basse recouvrir les guitares sur un morceau, mais que ça le fait. Enfin juste pour l’intro  » lol.  » Sinon ceux qui aiment le bon rentre-dedans, prenez votre pied dans ce cas.

… 16/ Breakdust – Sad Evolution ? Parce que ce groupe joue sur la Mainstage du Hellfest après avoir  » battu  » les autres groupes dans le cadre du SFR Live Contest au Corner l’an dernier, parce que leur Thrash est Technique tout en restant accessible à tous, parce que leur premier album est une boucherie monstrueuse, un des groupes à sensations de ma chaine hi-fi.

… 17/ The Witch ? Même raison que pour Positiv Hate. (ouais désolé je me répète sur ce coup-là mais c’est la fin de la chronique et je commence à être à court) Un peu de chauvinisme ne fait jamais de mal, et si vous aimez le rentre-dedans un poil Venom avec des parties  » calmes  » vous prendrez votre pied également.

… 18/ 4th Circle – Neverending Madness ? Parce qu’en général, les femmes dans le Metal Sympho sont des mannequins, et que ça s’arrête-là pour moi, car oui je suis un homme, et le Symphonic passe pas. (ou alors si mais après des milliers d’écoutes, et si j’ai rien d’autre à écouter.)

… 19/ Moonclovers – Le Syndrome de Zorro ? Parce que le texte est rigolo tout en étant un peu contestataire. Mais c’est surtout rigolo de retrouver ce genre de titre sur une compilation Metal.

Bref voilà 38 raisons d’écouter la compilation 2014 Doowet, profitez bien de cet été sans trop d’excès et Keep Faith ! \m/ \m/