Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juin 2015
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives quotidiennes : 2 juin 2015

messaline-illusions-barbares_imagelarge

  • Groupe : Messaline
  • Album : Illusions Barbares
  • Sortie : Avril 2015
  • Label : Brennus Records
  • Style : Heavy Rock
  • Site Web : www
  • Note : 15/20

 

Chroniquer Messaline n’est jamais chose aisé pour moi. En effet le chant est en Français ! Normal puisque ce groupe est lui même Français, mais bon, ceux qui me suivent savent que j’ai quelques difficultés avec la langue de Jean Moulin. Pantarell aurait pu s’en charger et sans doute mieux que moi ! Mais j’ai préféré garder la galette pour moi, taquin que je suis.

Résultat je ne suis pas déçu. Illusions Barbares tient toutes ses promesses. Et ce chant français qui me faisait si peur devient au final le plus illustre conteur d’histoire. Car ce nouvel opus de Messaline est un véritable livre d’histoires et de contes. Histoires vraies racontées de façon très personnelles par Eric Martelat.

Tout ce qui est raconté ici frappe là où ça fait mal et fait cogiter un minimum le cortex. Eric est un excellent parolier. «Barbie Tue Rick» ou « Les Teufs des Heros» prouve au passage que la langue française permet certaines choses assez unique dans le genre.

Coté zic, pas de changement notable face au précédent album. C’est Heavy, juste comme il faut et cela s’accélère aussi par moment mais jamais sans trop en faire («Funanbule»). Le son est bon, Illusions Barbares se hausse parmi les très bonnes productions françaises.

Si lors de la chronique précédente Pantarell avait signalé attendre impatiemment d’assister à un concert de Messaline, il en est désormais de même pour moi.


 

Tracklist:
01. Morituri Te Salutant
02. Les Crayons du Soleil
03. Fouille de Sarcophage
04. Barbie Tue Rick
05. A Jerusalem
06. Mehlinn-hâ
07. Instinct Animal
08. Funambule
09. Cadavre Esquisse
10. Les Teufs des Heros
11. Memento

magic

  • Groupe : Magic Kingdom
  • Album : Savage Requiem
  • Sortie : 2015
  • Label : AFM Record
  • Style : Speed Metal Symphonique / Neo Classique
  • Site Web : www
  • Note : 17/20

 

 

Magic Kingdom où comment ravir les fans de Malmsteen en manque de nouveauté ?
En effet chaque nouvelle sortie du groupe de Dushan Petrossi résonne comme le messie pour qui aime le Metal Neo-Classique.
Sauf que même si les disques sont bons, jamais ils n’arrivent à égaler le maître.
Cependant les quelques écoutes de ce Savage Requiem auraient tendances à me laisser penser le contraire.
Forcement, il n’y a rien d’extravagant, ni même de révolutionnaire. Nous savons ce que nous achetons. Mais Savage Requiem laisserait à penser que le guitariste en compagnie de Christian Palin (ex Adagio) aurait enfin trouvé les mélodies qui font mouches.

Vous en doutez ? Ecoutez donc « Ship of Ghosts » véritable hommage à l’Hymne à la Joie, mais aussi au passage à Savatage. Ça va vite, c’est réellement efficace. Et ce n’est pas le seul titre dans cette veine. « Guardians Angels » par exemple, malgré son coté mélodique très rétro et Helloweenesque reste un bon titre. On prendra aussi une vraie bonne claque avec « With Fire & Sword » d’autant par le coté Speed, vraiment speed, mais aussi part son refrain vraiment réussi. Enfin, gros final sur « Battlefield Magic »Magic Kingdom sort l’artillerie lourde. Un son plus dur, mais nettement plus efficace et convainquant. Tout un disque comme celui-ci et on aura enfin notre Rhapsody in Black !!!

Coté compositions plus lentes, contrairement à ce que l’on pouvait attendre le groupe ne patauge pas. Il n’est jamais facile de s’en tirer brillamment sur ces compositions casses gueules surtout si on ne s’appelle pas Helloween et pourtant pour le coup « Savage Requiem » s’en tire bien, en rappelant toute fois ce que peut faire une formation comme Mob Rules.

Le son est énorme. Je crois que Magic Kingdom n’a jamais eu un son aussi puissant. La guitare est bien mis en avant, mais n’écrase jamais le reste. La batterie très gonflée ronfle comme il se doit. Les claviers assez discrets arrivent cependant à se faire bien entendre lorsque l’on leur demande (« Guardians Angels » – « With Fire & Sword »)

A la croisé de Rhapsody of Fire et de Malmsteen, Magic Kingdom vient de trouver son style. On avait déjà pu entendre un léger avant goût en 2010 sur la seconde rondelle de Symphony of War, mais ici Dushan nous dévoile enfin tout son potentiel.


Tracklist:

  1. In Umbra Mea
  2. Guardian Angels
  3. Rivals Forever
  4. Full Moon Sacrifice
  5. Ship Of Ghosts
  6. Savage Requiem
  7. Four Demon Kings Of Shadowlands
  8. With Fire and Sword
  9. Dragon Princess
  10. Battlefield Magic
  11. Dragon Princess (Acoustic)