Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juin 2015
L M M J V S D
« Mai   Juil »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives quotidiennes : 1 juin 2015

11329562_1637204373165203_1276868871_n

  • Groupe : Breakhead
  • Album : Human Perdition
  • Sortie : 2014
  • Label : Autoproduction
  • Style : Metal/Hardcore
  • Site Web : www
  • Note : 15/20

 

Cela faisait un petit moment que nous n’étions revenus dans la région Nord/Pas de Calais et pour la peine, il y aura un Calais puisque Breakhead en sont originaires.

Les cinq gaillards proposent leur tout premier jet ici. Un premier EP de quatre titres constitué d’un Metal/Hardcore balancés dans un esprit D.I.Y.

Ce que l’on pourra constater dès le départ, c’est l’atmosphère bien lourde qui englobe les morceaux. La rythmique sait varier au gré des titres tout en maintenant l’aspect massif, le son des guitares et basse charge bien la mule également et le chant guttural death enrichit l’ensemble déjà bien burné.

Les influences purement Metal sont bien prononcées dès le début de « Bullet Time », bien lourde avec cette ambiance guerrière que ne renierait pas Amon Amarth. De bonnes variations avec notamment cette alternance sur un gros passage lourd et groovy. On saluera (d’ailleurs tout au long du EP) le flow du chant parfaitement bien posé et fluide.

Les styles savent varier entre un death metal bien lourd, des passages plus épiques limite viking metal, un passage pesant down tempo hardcore relayé par un autre qui ferait galoper un mulet.

« Human Perdition » démarre sur des mélodies plus death metal mélodique à la scandinave, et que dire mes aïeux de ce break lourd et efficace qui précède une partie plus heavy/black/rock.

Les titres sont riches en styles différents et Breakhead ne se contente pas d’en faire un simple patchwork. Les alliances se font naturellement et ce sans choquer grossièrement. Le final du titre parvient également à foutre la patate avec la bonne double qui mitraille.

« Adrenaline Rush » propose le bien énergique aussi et alterne sur des passages avec un groove des plus appréciables. De très bons changements vocaux sont à noter, oscillant entre le death gravement guttural et le black. Un titre qui met d’entrain, sévèrement accrocheur, un véritable appel au combat.

C’est « S.A.D. » qui clôt l’affaire. Les mélodies sont bien ficelées, le flow toujours aussi efficace, la basse accentue bien le côté éléphantesque et les rythmes alternent à bon escient. Les membres remuent uns par uns nerveusement sur les moments plus hardcore agrémentés de choeurs, une bonne envie de bastonnade et de défoulement. Un bon petit solo vient augmenter le côté épique du titre qui vient s’achever avec grandeur.

Un très bon premier jet, varié et riche en influences. Vingt minutes pendant lesquelles on ne s ‘ennuie pas dans ce Metal/Hardcore qui rassemblera les amateurs de Lamb Of God, Amon Amarth (pour ce côté lourd, épique et guerrier) ou encore Hatebreed. Le point fort réside dans les bonnes variations, il est d’ailleurs vrai que les breaks aident. Bon boulot !


Tracklist:

  1. Adrenaline Rush
  2. Human Perdition
  3. Bullet Time
  4. S.A.D.