Quoi de neuf ?
Calendrier
avril 2015
L M M J V S D
« Mar   Mai »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  
Archives

Archives quotidiennes : 10 avril 2015

Share on Google+0Tweet about this on TwitterShare on Facebook5

As Time Reflects Our End

  • Groupe : Forsaken World
  • Album : As Time Reflects Our End
  • Sortie : 2011
  • Label : Auto-Production
  • Style : Death-Melodicore
  • Site Web : www
  • Note : 15/20

 

Death Melodique, France. Forsaken World veut jouer dans la cour des grands, et le dévoile dès sa première galette.

Forsaken World, groupe de MeloDeath nous sort sa première production en 2011, et nous fait profiter d’un groupe puissant, où l’amateurisme semble loin déjà. En effet, en à peine 5 ans de carrières, le groupe a pu déjà partager la scène avec des groupes tels que Belphegor, The ARRS, Hatesphere ou encore Immolation pour ne citer qu’eux. Pour partager de tels têtes d’affiches, qu’est-ce que donne le groupe en studio ?

Et bien, c’est du bon, du très bon. Malgré les touches Metalcore des fois un peu zarbis, l’alchimie fonctionnent bien. Cependant si je dis zarbi c’est parce que y’a des moments ça le fait pas trop (« Near Future » et son break de début) mais y’a des moments où ça t’envoie une bourrasque phénoménale (la montée en puissance sur « My Shelter » est juste mortelle … De toute façon vous l’écouterez celle-là, et même en boucle malgré le fait que vous devez chroniquer l’album, parce que c’est sûrement l’un des meilleurs titres.)

L’espoir de faire une petite pause par un allègement avec l’intro suave à la guitare d' »Artifical Tears » te fait rêver avec ses dissonances Hard Rock digne de Sweet Child O’ Mine ? Tu rêves mon pote ! A la fin de cette intro, tu vas te manger une autre salve de riffs bien sucrés Metalcore, avec une évolution du genre sur tout le morceau. D’ailleurs en parlant d’une chanson des Guns, les solos sont clairement pas là pour faire de la teinturerie, notamment celui de « My Shelter » (quand je vous dis qu’il y a rien à jeter sur celle-là !)

Et pour la production, on a quelque chose de bien massif, qui tient la route sur toute la longueur de l’album, avec une basse bien présente et diversifiée sur tous les morceaux (oui vous pouvez aller vérifier par vous-même) et qui envoie un son bien gras et puissant. Ma seule déception sur ce point, ce sont les cuivres un peu disparates qui feront perdre de l’intensité à la batterie, sinon vous retrouverez le principal mélange guitare/chant en avant, qui écrase tout comme (excusez moi la comparaison, j’ai plus d’idées pour ça) un vrai rouleau-compresseur.

Première galette de Forsaken World, des influences Death Melodic bien typés des groupes des pays scandinaves (Arch Enemy, In Flames, Dark Tranquility et devinez à quel studio il a été enregistrer ? Au Quiet Place Studio, donc niveau référence vous allez être servis.) avec une touche de Metalcore exotique, vous obtenez presque un mélange parfait, car cet album à des défauts, mais est surtout plein de qualités. Dommage que pour le genre on est pas affaire à un plus gros contenu (environ 30 minutes pour 8 morceaux) mais même restreint à des morceaux « courts » Forsaken World démontre qu’il est capable de faire bien, et qu’il pourrait sortir du bac à sable pour jouer dans la cour des grands.


 

Tracklist :

01. 010010110

02. Near Future

03. Crucified Truth

04. My Shelter

05. Forsaken World

06. Artificial Tears

07. Parallel Universes

08. As Time Reflects Our End