Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
mars 2015
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives quotidiennes : 31 mars 2015

Schizophrenic Disorder

  • Groupe : Reign of Night
  • Album : Schizophrenic Disorder
  • Sortie : 2013
  • Label : Auto-Produit
  • Style : Old School Thrash-Metal
  • Site Web : www
  • Note : 14/20

 

Thrash Metal, France. Yeah yeah, back to the ’80s fuckers !

Chroniquer les copains, c’est jamais simple, mais bon l’effort est à faire ! Et c’est avec les Lillois de Reign of Night qu’on s’y colle et histoire de ne pas vous laisser sans présentation, en voici une qui résume, année par année, l’historique du groupe.
Fondé en 2011 par le guitariste chanteur Yannis et le guitariste lead Sébastien. 2012 arrive et le recrutement continua avec le batteur, Rodolphe et le bassiste Joo, qui fera suite à quelques concerts et la sortie de la démo en 2013 dont cette chronique fera l’objet : Schizophrenic DisOrder.
Février 2014, mois et année de changement ; Joo quitte le groupe, et Axel prendra sa place en tant que bassiste, puis environ un an plus tard, donc en l’an 2015, c’est le guitariste Seb‘ qui quittera sa place ; finalement, Axel prendra la place de guitariste lead et un certain Nicolas intégrera la formation à la basse…

… Pfiou, ça c’est fait !
–  » On peut s’attarder maintenant sur la démo sinon ? « 

Ok mon coco ! Si je vous ai parlé des ’80s c’est qu’il y a une bonne raison, c’est qu’autant en qualité sonore qu’en terme de technique (rythmiques, solos, voix) on approche plus de Rust in Peace que d’United Abominations car, non, les influences Megadeth des premiers albums dans les morceaux ne sont pas rares et n’ont pas à rougir à se cacher. M’enfin, même si niveau son on est dans la veine de ces années là, on en est pas aux cassettes de Venom non plus, ça reste correct et un tant soit peu soigné. Cela dit, on rebutera quand même sur la « live bonus track » du morceau « Scream The Cross » qui n’est pas à l’image de la démo, trop irrégulière ; le son monte et descends sans arrêt, et qui plus est, coupe net en plein milieu du morceau … On mettra ça sur le compte du fun de la jeunesse et de l’enregistrement du premier bordel. On notera aussi qu’on pourra inverser deux titres : en réalité la démo ouvre avec « Horror in the Chamber » et suit avec « Scream The Cross« 
« Ouais et sinon ça donne quoi ?« 
A part te dire qu’on a affaire à quelque chose d’inspiré et de bien couillus, on peut en dire quoi d’autres ? Les rythmes sont efficaces et font bien bouger la tête, si tu es fan de Rust In Peace, Peace Sells… ou de …And Justice For All (surtout les solos pour la galette de Metallica, les rythmiques penchants plus pour la bande à Mustaine.)
Donc bref si tu as plus de 40 ans et que tes disques préférés étaient ceux là, cette démo passera toute seule et tu te surprendras à la mettre en boucle. Bon j’abuse sur l’âge mais en gros, c’est le sentiment que la galette donne, mais n’est-ce pas là l’effet recherché ? La seule chose que je peux reprocher au final, c’est le break à la caisse claire sur « Scream The Cross » qui fait passer une partie du morceau à une autre un peu vite à mon goût.

Premier EP de Reign of Night, qu’est-ce qui est à retenir ? Certes, on est sur une prod’ amateur, mais avec un minimum de qualité avec des jeunes qui commencent à prendre du gallon et de l’âge, c’est pour cela que la critique n’est pas à être trop ambitieuse ou trop tendancieuse au vice, car le groupe a un potentiel à exploiter qui lui permettrait de s’ouvrir à des horizons encore plus grand.


Tracklist :

01. Horror in the Chamber

02. Scream The Cross

03. Killer

04. Scream The Cross (Live bonus track)