Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
mars 2015
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

ja

  • Groupe : Jackhammer
  • AlbumS/T
  • Sortie : 2014
  • Label :Autoproduction
  • StyleStoner/Southern Metal
  • Note : 16/20
  • Site Web : www

 

Direction la Bretagne, avec les Rennais de Jackhammer qui proposent leur premier EP cinq titres avec un southern metal stonerisé très lourd qui prouve que les bretons sur cette galette sont chauds comme la Breizh.

Ce sont cinq titres totalement imbibés de whisky qui nous sont proposés, proposant des passages assommants et d’autres plus énergiques et dansants.

Pour évoquer le dynamisme, nous évoquerons le titre qui ouvre le bal : « No Place For Reason » qui s’avère comme la plus énergique. Le bon boogie  qui décape avec des grattes lourdement mélodiques. Niveau voix c’est bien couillu. On pourra penser à Kill II This  sur les parties chantées on ne s’en tiendra pas qu’à ce groupe au vu des riches variations niveau chant. On pourra évoquer outre les sonorités ‘Anselmiennes’ les hongrois de Stereochrist. D’ailleurs les compos proposées seront dans l’esprit dudit groupe.

L’ensemble qui suit donc nous offre une ambiance plus mid-tempo avec une lourdeur affirmée comme dans « Serial Fucker »avec sa rythmique assommante et cette ambiance plus massive alternée par un break très sabbathien. On appréciera les bons gros soli de wah-wah posant une variante plus seventies.

« Lady Rider » s’impose plus bluesy dans l’esprit. Le chant et le trip ne seront pas sans rappeler Boogieman,autre excellent combo défunt. Toujours aussi pesant niveau rythmique, les grattes alternent bien les riffs toujours aussi entêtants et le groove de la basse qui nous entraînera dans une autre gigue lors d’un break efficace. Très lourd et enfumé, on appréciera également la touche un peu grungy du titre.

Touche que l’on retrouvera également dans le titre suivant « Swindle » mais le genre de grunge qui a su manger un peu de Black Label Society au petit déj’.C’est très catchy ,et l’on se plaît même à planer en milieu de titre avec cette atmosphère plus légère avant de revenir sur l’ensemble lourdement énergique avec cette mélodie qui se répète.

Pour terminer, « Human »vient se démarquer avec cette ambiance très poussiéreuse, ce début acoustique et ce down-tempo élèphantesque. On varie à nouveau sur un son clair et ce trip country blues. Il ne serait pas étonnant que le nom de Beaten Back To Pure vous vienne en tête, niveau ambiance on y est. Du Jack, de la poussière, l’odeur d’essence et de cuir de motard y sont. Les variations de style également rappelleront les gaillards de La Nouvelle Orléans.

Un excellent EP proposé donc par les bretons, groovy et accrocheur qui doivent dégommer plus d’un pneu sur scène. A s’écouter d’une lampée avec un bon bourbon.


 

Tracklist:

 

  1. No Place For Reason
  2. Serial Fucker
  3. Lady Rider
  4. Swindle
  5. Human