Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
mars 2015
L M M J V S D
« Fév   Avr »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

Archives quotidiennes : 13 mars 2015

Luciferland

  • GroupeMandragora Scream
  • Album : Lucifer Land
  • SortieNovembre 2012
  • Label : Lunatic Asylum Records
  • Style : Dark Goth Rock
  • Site Web : www
  • Note : 14/20

 


N’en déplaise à la terre entière, j’aime bien ce groupe et j’aime bien ce qu’ils font, j’apprécie la voix androgyne et atypique de Morgan Lacroix. Certes certains morceaux du groupe ne resteront pas dans les anales, notamment « Anubis » ici présent, mais on peut tout de même relever et féliciter la singularité de ce groupe.

Déjà 1, Mandragora Scream navigue dans les eaux troubles d’un dark goth rock à tendance électro. Les gros musclés en bon machos qu’ils sont diront de suite que ce sont les chochottes qui écoutent ça. 2, c’est une femme qui est au chant. Alors là, les super machos vont se plaindre qu’il n’y a pas assez de testostérones à leur goût… Bref se groupe à tous pour vous irriter… ou pas…

C’est bien connu en France on est jamais contents, on est difficiles… Ailleurs les chroniques que l’on peut lire sont plutôt honorables pour le groupe, car oui, le groupe mérite quand même quelques éloges. Et je commencerais avec « Lucifer’s Ballade ». Le clavier aux senteurs de clavecin est vraiment sympa et Morgane propose de belles nuances dans sa voix. Outre ce titre, le son de Mandragora Scream est un peu plus moderne et électro, le tout mêlé à quelques sonorités classiques. Du beau travail. Ce sont des titres comme «  Hekate – En Erebos Phos » qui font apprécier le groupe. Le chant quasi érotique apporte une touche sensuelle à l’écoute. Terry Horn n’est pas en reste et apporte une belle empreinte vocale notamment sur «  The Veil of Neith », un morceau vocalement puissant. Le duo avec Morgane est bon (« Lamia », « Love for Endymion »…)

Nous avons droit à un essai un peu plus pop avec « Médusa » et je dois avouer que c’est assez convaincant.

J’avoue qu’à la longue on se lasse. Point de variation musicale, le tempo reste sur la même oscillation… et 14 titres comme ça c’est un peu long. Certains instrus se trouvent aussi trop en retrait. C’est le cas de la guitare sur de nombreuses pistes de l’album. Une batterie mieux mise en avant donnerait un plus de ‘corones‘ que les gros machos pourraient apprécier.

Ne vous en déplaise, je continue à apprécier ce groupe et j’invite les amateurs de voix atypiques à découvrir ce groupe !


Tracklist :

01. The Chant of Furies
02. Hekate – En Erebos Phos
03. Persephone
04. Anubis
05. The Illusionist
06. Medusa
07. The Veil of Neith
08. Six Grains of Pomegranate
09. Night’s Master (Azhrarn & Sivesh)
10. Lamia
11. Love for Endymion
12. Lucifer’s Ballade
13. Titan – Extraterrestrial Suicide
14. Lucifer’s Lullaby