Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

california-breed

  • Groupe : California Breed
  • Album : S/T
  • Sortie : Mai 2014
  • Label : Frontiers Records
  • Style : Hard Rock Groovy Chaud Patate
  • Site Web : www
  • Note : 18/20

 


Glenn Hughes ! Dois-je remercier Thierry S. l’ancien disquaire de Soissons pour m’avoir fait connaître Glenn Hughes lors de son épopée en solo à l’époque chez SPV puis chez Frontiers. Je pense que oui. Thierry, merci. Mais as-tu suivi sa carrière avec Black Country Communion ? 3 albums de feu qui méritent que l’on s’y attarde longuement.
Aujourd’hui Glenn reviens avec California Breed et qui fait suite a quelques différents notables avec Bonamassa concernant des tournées ainsi que le nom de Black Country Communion.

Glenn a préféré persévérer en compagnie de Jason Bonham plutôt que de jeter l’éponge, quitte à repartir de zéro. Nouveau nom, nouveau guitariste et avec l’absence remarqué de Derek Sherinian -l’orientation totalement Rock’N’Soul d’un Power Trio en sus, California Breed n’est pas là pour la rigolade.

Lorsque j’ai inséré mon lecteur mp3 dans la chaîne hifi (ou devrais-je plutôt dire, lorsque j’ai branché mon lecteur mp3 sur la chaîne HiFi via le câble qui lui est dédié), j’ai pris une grosse baffe dans la tronche avec le premier gros riff de « The Way ». Dur de s’en remettre. On reconnait le chant d’origine Extra-terrestre de Glenn Hughes (il n’a jamais fumé quoi que soit et à 63 ans ça s’entend!!!) mais le reste est si explosif que l’on se demande si le papi n’a pas rejoint Audrey Horne le temps d’un side project. L’absence de clavier confère a ce premier titre et plus particulièrement à l’album en général la sensation d’être à l’écoute d’un disque moins sophistiqué que les albums de Black Country. A ce sujet, ce n’est pas faux. Cependant, ce que la trio perd en sophistication il le gagne en efficacité. Le premier morceau est à juste titre percutant et efficace, mais surtout direct et sans chichi. Le petit nouveau, Andrew Watt joue aussi de façon plus dépouillée que Bonamassa ou que Blackmore par exemple.  Il n’empêche que le garçon a un bon feeling et qu’il a concrètement sa place ici. Pas besoin d’en faire des caisses, il faut juste que ça claque ! Et c’est le cas. Le son très Grunge de la rondelle donne un coté frais et percutant. « Midnight Oil » (bordel Jason Bonham y est incroyable) ou « Sweet Tea » sont juteux à souhait.
Après un « All Falls Down » en guise de titre plus doux, mais complètement Soul, California Breed donne un grand coup de pompe dans l’arrière train avec « The Grey ». Glenn est possédé. Quelle voix !

Pas besoin d’aller plus loin, vous l’avez compris, ce premier album de California Breed est le meilleur album de Black Country Communion.
Mille respect Glenn ! Et Thierry procure toi ce disque !


Tracklist:
01. « The Way »
02. « Sweet Tea »
03. « Chemical Rain »
04. « Midnight Oil »
05. « All Falls Down »
06. « The Grey »
07. « Days They Come »
08. « Spit You Out »
09. « Strong »
10. « Invisible »
11. « Scars »
12. « Breathe »