Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
février 2015
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
232425262728  

Archives quotidiennes : 14 février 2015

Mad(e) in Italy

  • Groupe : No More Fear
  • Album : Mad(e) in Italy
  • Sortie : 2012
  • Label : Coroner Records
  • Style : Death Melodique
  • Site Web : www
  • Note : 09/20

 

Death Mélodique, Italie. A défaut d’être … Juste à défaut d’être.

No More Fear, un groupe italien fondé en 1996, nous présentent en l’an de grâce 2012 leur troisième album : Mad(e) in Italy. Ne connaissant pas du tout le groupe, je découvre avec cet album, et là, la surprise fût de taille …

Non pas que ce cd soit catastrophique, mais beaucoup de choses dérangeront un auditeur chevronné du style … A défaut de proposer de l’originalité, on se retrouve avec un ersatz fusionné de Dark Tranquility et d’influence minime Thrash (Metallica étant la première référence qui m’est venue après l’écoute, on sent que ça pêche autour de Load.) ou encore Amorphis, (Death Progressif) le morceau « Intrigues, Scams and Magnificent Horror » donnant l’exemple le plus flagrant ou les tentatives de chant un peu « Thrashy » se font un peu désolante.
La seule originalité que l’on pourra trouver, c’est autour de riffs plus posés, plus calmes, qui permettent une bonne montée en puissance, et font de l’album un tout qui reste, quoi que moyen, cohérent et passable à l’écoute. (ndlr : « Don Gaetano » qui doit être le seul morceau qui propose quelque chose d’assez énorme pour sortir des sentiers battus) Avec la majorité des morceaux qui dépassent les 6 minutes ou s’en rapprochant, l’impression que No More Fear ait envie d’en faire beaucoup est vraiment de trop, et au final on se retrouve avec des morceaux qui sont … trop justement, seul le dernier morceau « Immota Manet » et son entrée opéra justifie le dépassement de ce seuil.

Niveau production, on a une voix massive, s’approchant des chants Death Metal brutaux, couplés avec une batterie où aucune percussion n’est laissée à la ramasse, de même pour les guitares. Par contre, hormis pendant certains breaks, la basse est totalement absente de l’album. Il n’y a rien à rajouter là-dessus.

Au final cet album c’est quoi ? Un mélange de truc et d’autres qui vaillent le détour, sans vraiment décoller sur tout le long, et qui reste beaucoup trop linéaire. Ce n’est pas avec cet album que No More Fear impressionnera les foules, même si les tentatives d’ajouts de sonorités typiquement italiennes ou espagnoles ajoute ce petit quelque chose ‘en plus’. Un filon à exploiter pour nous offrir un album qui pourrait bien détonner qui sait ?


Tracklist :

01. 150 Years
02. Taranthell
03. Ass E Mazz
04. Cemento Armanto
05. Intrigues, Scams and Magnificent Horror
06. Don Gaetano
07. Southern Spirit
08. A Choice
09. Immota Manet