Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
janvier 2015
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

> Date nordiste pour la tournée **Warriors of the Road World Tour 2014** de Saxon avec en support les américains de Skid Row et d’Halcyon Way (que je ne verrais pas puisqu’ils n’avaient pas été annoncés sur les flyers et ont joué 1h plus tôt que prévu). On commence donc par Skid Row dans un splendid plein à craquer et plein de vieux hardos / bikers (des fans de la première heure sans doute 🙂 ).

 

## Skid Row

L’entrée sur scène se fait via le hit des Ramones (*BlitzKrieg Bop*) et le groupe démarre sur les chapeaux de roue avec **Slave to the Grind**. Le public suit au quart de tour et le groupe enchaîne des classiques particulièrement efficaces. Le splendid devient vite une fournaise et Skid Row déroule un set certes court mais très réussi. Les musiciens se défoncent sur scène hormis le chanteur Johnny Solinger qui apparaît un poil en retrait. Le bassiste lui fera même de l’ombre au chant lors de la reprise des Ramones (encore eux !) **Psycho Therapy** qui s’intègre parfaitement dans le set. Un petit clin d’oeil sur un titre un peu plus récent **We Are The Damed** et le groupe conclut en beauté sur le furieux **youth Gone Wild**. Très bon concert et une excellente mise-en-jambe pour la suite avec Saxon.

Skid_Row_02

 

 

### Set

1. Slave To The Grind 

2. Piece Of Me 

3. Big Guns 

4. 18 & Life 

5. Thick Is The Skin 

6. Psycho Therapy

7. Monkey Business 

8. We Are The Damned 

9. Youth Gone Wild 

 

## Saxon

Pendant les balances, le public s’avance vers la scène et la foule est vraiment dense… première fois que je vois ça au splendid. Un fan écossais fait le show en déployant un long drapeau en l’honneur du groupe. Puis les lumières s’éteignent et le **It’s A Long Way To The Top** d’AC/DC annonce le début du concert avant d’être interrompu par un bruit de moteur qui envoie **MotorCycle Man** dans la face et le public s’enflamme immédiatement. L’ambiance est électrique et Biff ballade sa grande classe sur la scène en s’avançant pour saluer les fans. Petit incident technique sur **Power and the Glory** où Paul Quinn aura des soucis de guitare… et on voit là l’expérience du groupe ou Biff fait un petit discours avant que Doug Scarrat enclenche un solo de gratte histoire de nous faire patienter. Une fois calé, le groupe reprend son set avec ses grands classiques **Wheels Of Steel**, **Strong Arm Of The Law**, **Princess of the Night** tout en incluant des titres plus récents **Sacrifice**, **Lionheart**. Tout est parfaitement exécuté, le son est nickel et le splendid est complètement déchaîné. Le set se termine sur **Princess of the Night** et le public a à peine le temps de reprendre son souffle que le rappel sonne avec les énormes **Wheels of Steel**. **Denim and Leather** et finalement **Never Surrender** achève tout le monde pour un concert mémorable ! 

Saxon_04

Saxon_01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

## Set

1. Motorcycle Man

2. Sacrifice

3. Power and the Glory

4. Solid Ball of Rock

5. Lionheart

6. Strong Arm of the Law

7. I’ve Got to Rock (To Stay Alive)

8. And the Bands Played On

9. Forever Free

10. Frozen Rainbow

11. Heavy Metal Thunder

12. Suzie Hold On

13. The Eagle Has Landed

14. To Hell and Back Again

15. 747 (Strangers in the Night)

16. Crusader

17. Princess of the Night

18. (Encore) Wheels of Steel

19. (Encore) Denim and Leather

20. (Encore) Never Surrender 

 

Merci à Roger pour l’accréditation photo.