Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
novembre 2014
L M M J V S D
« Oct   Déc »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

infectious hate

  • Groupe : Infectious Hate
  • Album : Insanity Begins
  • Sortie : 2014
  • Label : Autoproduction
  • Style : Death Metal Groovy
  • Site Web : www
  • Note : 19/20

 

 


 

Alerte rouge ! Évacuez femmes et enfants… Carnage pré-apocalyptique en vue, les parisiens d’Infectious Hate débarquent avec chars, massues, pelleteuses, puis toute l’artillerie lourde au travers des six titres proposés ici.

Parce qu’Infectious Hate, c’est de la distribution de biffles intersidérale à gogo, du groove à foison et du sévèrement burné de haute facture.

Le combo masqué propose un death groovy des plus massifs en incorporant quelques passages qui ne seront pas sans déplaire aux amateurs de combos à la Machine Head, Slipknot etc…

Ca pulse tout au long du parcours, c’est encore plus carré que la racine d’un baobab, les mélodies assurent, autant lourdes que puissantes et le chant guttural est énorme. Un ton qui rappellera Benighted ou encore Bo Summer d’Illdisposed.

Les ambiances sont variées, on retrouve un passage heavy dans « Corroded By Time », excellent morceau très riche et accrocheur à mort qui vous explose en pleine face sur toutes les différentes parties.

« Sins » possède un côté bien épique, avec ce passage un peu viking/martial de chez Amon Amarth. Des breaks plus planants alternent avec des riffs plus ‘core’ à la Machine Head que nous évoquions plus haut.

Et que dire de « Dead End » le titre qui m’a le plus botté et éjecté à des milles tellement la claque fût rude grâce notamment aux riffs monstrueusement catchy. Nous évoquions Illdisposed précédemment : ce titre en particulier en ravira les fans. Le groove est si dansant que j’ose mettre quiconque au défi de ne pas remuer la tête sur ce titre.

« Insanity Begins », titre d’ouverture, a ce côté Slipknot dont nous parlions tout à l’heure, mais un Slipknot qui se serait affublé d’une centaine de mammouths. Bien dynamique et plaisant, la qualité ici s’avère de haute facture.

Une première production qui tape déjà bien fort, qui défouraille et se fait dévastatrice, une énergie contagieuse et dangereusement agréable, Infectious Hate fait partie de ces combos à suivre de très près ayant réussi à imposer son style et ses capacités en tout juste vingt minutes.

 

Retrouvez cette chronique sur Yargla Webzine


 

Tracklist :

1. Insanity Begins
2. No More
3. Alive
4. Dead End
5. Corroded By Time
6. Sins