Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
octobre 2014
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives quotidiennes : 30 octobre 2014

pop evil

  • Groupe : Pop Evil
  • Album : Onyx
  • Sortie : Mai 2014
  • Label : Eleven Seven Music
  • Style : Hard US
  • Site Web : www
  • Note : 13.5/20

 


En provenance des Etats Unis d’Amérique Pop Evil arrive avec dans ses bagages son troisième album, intitulé Onyx. Peut-être que comme moi vous ne connaissiez pas ce groupe, alors juste comme ça histoire de faire rapide, si vous aimez Nickelback vous pouvez continuer à lire cette chronique, si ce n’est pas le cas et que vous êtes plutôt réfractaire à ce genre de Hard façon Nickelback/Papa Roach, passer à la suivante !

En effet, Pop Evil lorgne carrément sur le succès du Hard/Metal US. Destiné à contenir beaucoup de purs Hits comme ont pu en composer les groupes précédemment nommés. Onyx a de quoi faire tourner la tête de pas mal d’aficionados du genre, comme votre serviteur.
Mais il y a un truc qui cloche. En effet Pop Evil a beau se démener pour composer des titres accrocheurs, mis à part « Goodbye My Friend » qui ouvre l’album est assez plat. Les morceaux sont bons, mais il manque le talent, la petite étincelle qui fait qu’on accroche dès la première écoute, comme il est de coutume dans ce genre de Metal. Prenez par exemple Five Finger Death Punch qui propose en effet une approche bien plus Heavy de la chose avec des titres qui nous claquent à la gueule d’entrée de jeu. « Goodbye My Friend » a à juste titre un impact immédiat. On retrouve ce même impact sur le moderne, au refrain très Pop, « Trenche ». A la suite des trois premiers titres (les meilleurs d’Onyx), on retrouve une ballade. « Torn to Pieces » est correct, mais semble réellement pompé sur Nickelback. Ça a le gout et l’odeur d’un titre de Chad mais ce n’est pas du Nickelback, c’est du Pop Evil.
La suite, pas grand chose à se mettre sous la dent si ce n’est du Hard US qui fait tout juste taper du pied sous la table. Ce n’est pas franchement excitant et puis la concurrence fait de toute évidence bien mieux. En fin d’album « Welcome to Reality » remet cependant les pendules à l’heure. C’est un excellent morceau, avec la patate qui va bien. Ici Pop Evil se démarque de Nickelback et propose un Metal US bien plus fun et débridé.

De bons riffs et de bons titres font de bonnes chansons, aussi faut-il qu’il y ait matière à remplir tout un album de ces bonnes chansons pour que celui-ci soit lui aussi bon. Manque de chance, Pop Evil se gaufre en proposant de bonnes choses, mais pas assez pour faire d’Onyx un bon album. Une fois les singles passés, on s’ennuie ferme. Ces Américains là ne sont pas près de prendre la place des autres !

L’édition Européenne de Onyx (déjà sorti aux USA l’an dernier) est agrémentée de 3 titres issus de l’album War Of Angels paru elle en 2011 dont le featuring de Mick Mars (Mötley Crue)


Tracklist:
01. « Goodbye My Friend »
02. « Deal with the Devil »
03. « Trenches »
04. « Torn to Pieces »
05. « Divide »
06. « Beautiful »
07. « Silence & Scars »
08. « Sick Sense »
09. « Fly Away »
10. « Behind Closed Doors »
11. « Welcome to Reality »
12. « Flawed »
13. « Beautiful » (Alternative Bonus Mix)