Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
octobre 2014
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

Archives quotidiennes : 25 octobre 2014

Stormborn

  • Groupe : Bloodbound
  • Album : Stormborn
  • Sortie : Novembre 2014
  • Label : AFM
  • Style : Heavy Metal
  • Site Web : www
  • Note : 14/20

 


Bloodbound pour moi, c’est une fois de temps en temps… en chronique, parce que sinon, c’est bien un groupe qui n’arrive jamais sur ma platine. Pensez-donc, il y a bien mieux à écouter que ce combo de seconde division. Comme vous pouvez aller le voir dans nos archives, j’ai parfois fait l’impasse sur certains albums, qui auraient très bien pu être eux aussi chroniqués dans nos pages. Ici, ce n’est pas faute de temps, mais bel et bien faute de qualité. Cette fois, je vous parle de Stormborn, c’est simplement histoire de faire le point sur la formation et surtout sur ce qu’elle propose aujourd’hui en 2014, presque 10 ans après la sortie de Nosferatu, le bon premier album.

Disque après disque le groupe a malheureusement perdu en qualité et risque de définitivement sombrer si ce sixième album ne relève pas un minimum le niveau.

Et alors me direz vous, Stormborn peut-il sauver à lui seul ce combo Suédois ?
Au début de l’album il ne fait aucun doute que les Scandinaves semblent avoir retrouvé toute leur verve et cela même avec la présence de Patrik Johansson (dont je ne suis jusqu’à présent pas grand fan). Les trois premiers titres de Stormborn sont en effet très bons. « Satanic Panic » est une composition très Heavy flirtant avec le Speed d’un Priest des années 90. Diablement efficace d’autant que le vocaliste est ici au top. Que de progrès depuis le hideux Unholy Cross. Sur « Iron Throne » c’est du coté teuton qu’il faut aller voir. Bloodbound s’approprie ici les bases du Metal Allemand à la façon d’un Primal Fear, les arrangements en sus. « Nightmare from the Grave » est plus lent, mais garde néanmoins une certaine puissance. Le coté folk apporté par les violons est très intéressant. Le solo l’est tout autant. Quant au chant d’enfants sur le final, c’est juste merveilleux. Là, nous sommes dans du grand Metal.

C’est après que cela commence à dérailler quelque peu. Le titre éponyme par exemple est assez chiant. On s’imagine le groupe interpréter le morceau sans réelle conviction laissant le chanteur s’égosiller seul… Le pauvre. « We Rise the Dead » se veut malgré lui être un hommage à Edguy, mais plus celui de Savage Poetry (1995) que celui d’aujourd’hui. Pas franchement folichon. Les puristes et les non blasés du genre écouteront avec plaisir, quant aux autres ils changeront de piste assez rapidement. En fait on se demande si Bloodbound ne maîtrise pas plus son sujet lorsque le tempo est très rapide. Pour preuve le mauvais mid-tempo « Made of Steel » semblant tout droit sortir des années 80 au temps où Manowar émergeait. A contrario « Sevens Hell » au tempo rapide se montre bien plus efficace.
Coup de chapeau enfin pour le très bon « When all Lights Fail », dernière composition de Stormborn. Possédant quelques sonorités épiques rappelant les meilleures heures des groupes Italiens, les Suédois tiennent là un hit en puissance.

Stormborn est un album de Heavy correct qui aura du mal à se démarquer des autres productions parues cette année. Il pourra tout de même régaler les oreilles des passionnés, mais restera dans le rayon des magasins pour les plus exigeants d’entre-nous. Néanmoins, le groupe sort la tête de l’eau et cela peu peut-être être de bon augure pour la suite.


Tracklist:
 
01. « Bloodtale »
02. « Satanic Panic »
03. « Iron Throne »
04. « Nightmares from the Grave »
05. « Stormborn »
06. « We Raise the Dead »
07. « Made of Steel »
08. « Blood of My Blood »
09. « When the Kingdom Will Fall »
10. « Seven Hells »
11. « When all Lights Fail »