Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
octobre 2014
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

evenline

 

Bien, nous y voilà ! C’est depuis le premier EP d’Evenline que j’attends ça ! Dire que je les ai loupé à Vaureal en compagnie de Seether alors que j’étais à 10 minutes de route… Monde Cruel…

Mais aujourd’hui, c’est le Jour, ou plutôt le Soir où je vais enfin découvrir le potentiel de ce groupe en concert. Pas de doute possible c’est ou bien une confirmation ou bien une désillusion ce soir.
Le lieu du concert à Reims est un petit café qui ne paie pas de mine. C’est un petit café sans vraiment de salle de concert. Le fond de la salle étant réservé à un babyfoot et à jeu de fléchette, Dirty Raven et Evenline vont jouer devant le bar et cela avec tout de même un son de bonne qualité. 

ça débute avec 1 heure de retard sur le programme prévu… il fait chaud dans le café, rien de tel pour faire consommer. Consommer oui, mais pas n’importe quoi. Et pour ça, L’Appart Café est très bon, car il y a du choix… ouf, le Hardos va pouvoir apaiser sa soif et certains ne vont pas se gêner. 

C’est donc déjà sous une chaleur suffocante que débute le set des locaux de Dirty Raven. Ce Power Trio propose un Hard Rock énergique et convainquant. Le set dure 1 heure et les Reimois proposent un set représentant bien leur réelle capacité. C’est entraînant et finalement assez varié. On flirt par moment avec un Rock presque Stoner puis un Rock plus Grungy. Le final, principalement les 3 derniers titres, sont plus plombés. On peut penser à ce que fait par exemple aujourd’hui Audrey Horne. Du bon donc. Le résultat en live est donc pas mal. La même chose sur disque en format studio l’est-elle tout autant, je suis pour le moment incapable de vous le dire, puisque je n’ai pu écouter la chose et que, de plus, je n’arrive pas à imaginer la dite chose. Donc ce sera avec une curiosité certaine que j’écouterai le disque lors de sa sortie.
A propos du public et bien pas de doute, nous sommes chez des locaux, car les amis sont bel et bien présents et cela s’entend. Le groupe est d’ailleurs à l’aise devant ce public venu pour lui. Le set se termine sur la reprise de Bruno Mars « Locked Out Of Heaven ». Cette cover prouve au passage l’efficacité évidente de ce titre réellement taillé pour être un tube Rock. 

Désormais pour le groupe quelques dates sont à venir dont une à Soissons pour un petit tremplin Rock permettant au vainqueur l’enregistrement d’un single. Je leur souhaite bonne chance !

  • Dirty Raven
  • Dirty Raven
  • Dirty Raven
  • Dirty Raven
  • Dirty Raven
  • Dirty Raven
Dirty Raven1 Dirty Raven2 Dirty Raven3 Dirty Raven4 Dirty Raven5 Dirty Raven6
bootstrap slider by WOWSlider.com v5.4

Un petit peu d’attente, un petit coup de fraîcheur grâce aux portes ouvertes et voilà les Parisiens sur scène. La set-list fait logiquement la part belle à Dear Morpheus le premier album du groupe avec en sus une petite reprise de Jamiroquai avec le titre « Deeper Underground ». Le quatuor est un peu étriqué sur cette petite scène, mais s’en tire très bien. Finalement Fabrice et Tom sont plutôt à l’aise. Le bassiste arrivant même à sauter telle une puce. La grosse surprise reste je vous avoue les capacités vocales d’Arnaud qui restent aussi brillantes en concert que sur disque. Les Parisiens possèdent le talent qui fait que l’on devient une grande formation. On comprend mieux pourquoi certains américains portent un regard intentionné sur ce groupe.
Le son est très bon pour une scène aussi petite, contrairement à Dirty Raven où c’était vraiment trop fort. Le public est présent, mais il y a dehors  les amis des Reimois qui semblent-ils ont préféré aller se rafraîchir dehors plutôt que d’apprécier la performance d’Evenline. Dommage pour eux, ils ne profiteront pas de la reprise de Jamiroquai, de leurs tubes « Over And Over », « Misunderstood » ou  bien encore  « Already Gone ». Cela ne dérange pas le moins du monde le groupe qui continue de se déchirer. Ils se font plaisir et ça se ressent. Il faut le savoir mais ce soir Fabrice est malade… ce qui ne se voit pas du tout tant le garçon est à fond. Personne n’est d’ailleurs en reste et cela malgré la chaleur de la pièce. Evenline a du peps à revendre et j’espère voir ça sur une grande scène. 

Soutenant le groupe depuis son premier jet studio je dois dire que je n’ai pas du tout été déçu de la prestation rendue lors de cette soirée.  J’en redemande. 

  • Evenline
  • Evenline
  • Evenline
  • Evenline
  • Evenline
  • Evenline
  • Evenline
  • Evenline
  • Evenline
  • Evenline
Evenline1 Evenline2 Evenline3 Evenline4 Evenline5 Evenline6 Evenline7 Evenline8 Evenline9 Evenline10
bootstrap slider by WOWSlider.com v5.4

Les deux formations de ce soir ont été très proches de leur public et très cool après le show. Ce n’est pas toujours le cas, même chez les groupes français de cette stature. J’espère qu’il resteront comme ça encore longtemps. Merci à eux. 

Merci à L’Appart Café pour l’accueil. Peut-être à bientôt qui sait !