Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
octobre 2014
L M M J V S D
« Sep   Nov »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

amenra_madensuyu_cover

  • Groupe : Amenra et Madensuyu
  • Album : Split 10″
  • Sortie : 2014
  • Label : ConSouling Sounds
  • Style : Sludge Doom Acoustic et Indie Rock/Noise
  • Site Web : www
  • Note : 12/20

Doom Sludge + Indie Rock/Noise, ce split de 2 titres nous propose le titre « Razoreater« , déjà apparu sur le split avec Hitch en 2007 mais cette fois en acoustique par le quintet d’Amenra formé en 1999 chez mes voisins belges, ainsi que le titre « Days and A Day » sortie de l’album Stabat Master sortie en 2013 par le duo d’Indie Rock/Noise Madensuyu, formé quand à eux dans le début des années 2000, fort d’une discographie d’un EP et de trois albums.
L’artwork de la pochette est … spécial, photographie de Mirjam Devriendt, des espèces d’os (?) reposant sur des coussins, s’il y a une symbolique là-dedans, elle est bien cachée ! Cela reste simple, mais je ne vois pas vraiment ce que ça veut dire …
Partie A : Amenra nous fait voyager à travers un glacier d’émotions, voguant entre tristesse et mélancolie puis break … Nous voici emmenés dans un délice vocal et de guitare acoustique, certes techniquement pauvre mais l’émotion y est, et la batterie reviendra de plus belle tout doucement dans l’ombre de cette poésie. Oui, dans l’ombre, car ce morceau acoustique n’est rien d’autre qu’un part d’ombre mélancolique, perdue entre deux murs que sont la tristesse et l’accablement. La chanson finira sur un rythme lent, limite dépressif, la tristesse l’emportant sur n’importe quelle émotion positive tel un arbre perdant ses feuilles en ce début d’Automne.

Partie B : Madensuyu nous fait un somptueux mélange de pommes d’amour caramélisées et de compotes de pommes. (oui monsieur, voilà à quoi je pense quand j’écoute de la musique par moment) Un rock dur d’apparence avec des sonorités noisy hypnotiques qui emmène l’auditeur vers un monde fait d’inconnus, mais qui cache pourtant de belles subtilités acoustiques tout de même et une mélodie pleine d’amour, malgré le fait que ce soit un amour meurtri. Un titre planant qui ose couper également en plein milieu pour remettre l’auditeur sur terre, puis le faire repartir dans l’ascenseur émotionnel qu’est « Days and a Day« .

Ce split nous emmène à faire un nouveau voyage (pour les âmes sensibles, vous serez toucher par la beauté des morceaux) à travers des sonorités acoustiques ou noisy ruisselantes. Un deux titres sympathique pour faire deux nouvelles découvertes musicales, deux groupes dont l’univers n’est pas si éloignés que ça malgré les étiquettes, cependant deux titres, cela reste très court quand même et me laisse sur ma faim …


Tracklist :
 
Amenra :
 
01. Razoreater (acoustic)
 
Madensuyu :
 
02. Days and a Day