Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
septembre 2014
L M M J V S D
« Août   Oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

000paramnesia

  • Groupe : Paramnesia
  • Album : s/t
  • Sortie : 2014
  • Label : Les Acteurs de L’Ombre Productions
  • Style : Black Metal Atmosphérique
  • Site Web : www
  • Note : 17/20

 


 

Suite à leur très bon split avec les Allemands d’ UNRU, Paramnesia revient avec ce premier album toujours sous la bannière Les Acteurs de L’Ombre.

Deux titres de vingt minutes composent cet album, et l’auditeur se verra emporté vers des univers sombres et lugubres au travers de ce black metal progressif et atmosphérique.

C’est sur des airs presque Funeral Doom que démarre le premier morceau avec ces arpèges au tempo très lent, et la force de ces premères notes réside sur l’aspect mélancolique qui définit le black metal proposé par ce combo français.

Le ton étant donné, c’est une déferlante progressive, sombre avec ce chant torturé aux sonorités aiguës comme l’on trouve par exemple sur les premiers Helheim. Le tempo varie au fur et à mesure des ambiances et les riffs de guitares tantôt incisifs, tantôt lourds sont ubéreux en variations.

Ce sont des passages aériens qui savent se fondre sur des parties plus brutes et agressives et l’aspect abyssal du titre n’en ressort que plus intense. La mélancolie se déchaîne, fait planer et accroche. C’est fluide, avec des enchaînements efficaces. La boucle infernale étant bouclée, on revient en fin de titre à une partie similaire à celle du démarrage, à entendre cette atmosphère posée assez funeral doom.

« V » poursuit le méfait avec cette introduction digne de Shining. Ici, le titre s’avère plus hystérique avec ce riff dément que l’on trouve dans la suite plus glaciale et violente. C’est d’ailleurs ce qui ressort de ce titre si l’on compare au précédent : une touche nettement plus brutale.

Cependant, le côté progressif est toujours de mise et nombreuses sont les mélodies épiques dans ce morceau. C’est toujours aussi efficace et l’attention auditive se conserve naturellement.

Les rythmes se durcissent et la voix toujours aussi torturée et déchirante sait approfondir la hargne désespérée de l’art sombre de Paramnesia.

Un excellent passage doom/black permet d’accorder une trêve à l’auditeur appuyant sur le côté empli de déprime du black metal.

On pensera sur certains passages à des combos tels que Leviathan ou encore Lurker Of Chalice.

Le titre, riche, marque une emprise totale sur l’audience et l’on apprécie vraiment l’expérience.

Un très bon premier album nous est proposé et le groupe confirme donc sa qualité déjà présentée sur le split précédent.

Amateurs de black metal qui passe par tous ses états, qu’il appuie sur le côté triste, ou le côté hargneux, je ne saurais que vous conseiller ce premier album progressif de ce groupe qui tient toute ses promesses.

 


Tracklist:

01. IV
02. V