Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
septembre 2014
L M M J V S D
« Août   Oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

Archives quotidiennes : 17 septembre 2014

firebird

  • Groupe : Jackson Firebird
  • Album : Cock Rockin’
  • Sortie : Mars 2014
  • Label : Napalm Records
  • Style : Rock’N Roll Baby !
  • Site Web : www
  • Note : 13/20

 


Aujourd’hui il existe un véritable revival concernant le Rock’N’Roll 70’s. Ce n’est pas pour me déplaire puisque j’avoue bien aimer ce genre de Rock bien burné et toujours efficace. Lorsque l’on écoute l’un de ces disque on se dit fréquemment qu’en live ça doit forcément poutrer. Effectivement c’est toujours le cas, prenez Crucified Barbara ou bien en plus lourd Revoker en concert par exemple.

Pour le cas Jackson Firebird, ça doit sans doute aussi être vrai. Les Australiens n’ont certes pas encore tourné sur le vieux continent mais leur musique laisse espérer du bon show. 

Concernant Cock Rockin’, leur premier album, pas de doute, c’est efficace comme à la bonne époque. Le riff est là et comme avant tout tourne autour de lui. Il en devient même répétitif sur la longueur, mais son efficacité est telle qu’à la limite on s’en fout. Les titres s’enchaînent donc avec des textes très salaces et dont le niveau reste souvent sous la ceinture. Franche rigolade au programme, même au niveau des clips, notamment avec « Cock Rockin' » ou bien encore « Red Hair Honey » le duo ne se prenant pas du tout au sérieux. L’esprit que Nashville Pussy nous ressort à chaque album règne ici en maître.

Dans l’ensemble le disque contient quelques brûlots, notamment le titre éponyme, Rock, épuré et percutant, ou bien encore « Quan Dang » et son chant rappé, où on flirte avec le « Sabotage » de Beastie Boy, delicious !

Mais à la longue (après plusieurs écoutes) on fini par se dire que Cock Rockin’ tourne un peu en rond. A trop vouloir faire du Rock’N’Roll 70’s les Australiens usent trop sur la corde et les clichés finissent par nous arriver dans la gueule. C’était trop beau pour être vrai. 

Il n’empêche que ça reste un disque bien foutu qui donne la pêche. Un disque à écouter souvent, mais pas trop histoire d’éviter l’effet inverse : l’ennuie. 


 

Tracklist:
01. Cock Rockin
02. She Said
03. Rock Solid
04. Quan Dang
05. Red Light
06. Little Missy
07. Can Roll
08. Goin Out Wes.
09. Sweet Eloise
10. Red Hair Honey