Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
septembre 2014
L M M J V S D
« Août   Oct »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

thescintillaproject-thehybrid170

  • Groupe : The Scintilla Project
  • Album : The Hybrid
  • Sortie : 2014
  • Label : UDR
  • Style : Heavy metal conceptuel
  • Site Web : www
  • Note : 15/20

 


 

The Scintilla Project est un groupe auquel participe Biff Byford en tant que chanteur. Le Britannique s’est accoquiné avec le producteur de Saxon Andy Sneap, qui reprend du service derrière la guitare comme au bon vieux temps de Sabbat, distillant au passage de belles interventions lead. J’avais oublié à quel point il était doué à l’image d’un Roy Z. Le groupe se complète avec la section rythmique des puissants Balance Of Power.

Ce qui ne devait être au départ qu’un titre pour une BO de film finit par devenir un disque entier, dédié au film Scintilla, qui rappellera par certains aspects les œuvres de Vanden Plas dans ses parties les plus heavy. Ce disque rappellera aussi évidemment les parties les plus sombres de Saxon, celui de la dernière période. On peut aussi retrouver au cœur de ce « Hybrid » la noirceur de Queensrÿche à travers l’implication rythmique de ce phénoménal batteur qu’est Lionel Hicks. Les nappes synthétiques nombreuses rappellent également le quintette américain sur le très sombre « Beware the children », titre qui va faire office de single du haut de ses sept minutes entêtantes. « Permanence » permet d’introduire la facette opératique de la formation qui se prête au concept développé avant que le chaos n’intervienne à travers un riff puissant et un déluge de notes. On est sur les terres du heavy progressif à la Vanden Plas indéniablement ! Biff Byford survole ce disque et l’éclabousse de toute sa classe vocale, notamment dans les passages épiques sur le très beau « Permanence » au refrain imparable ou encore sur l’excellent « Life in vain ». La formation est à l’aise, créant un power métal efficace et dynamique. « Pariah » vous rappellera sans doute le heavy à la Maiden époque X Factor, puissant à la limite du speed. Le disque s’achève par « No rest for the wicked », issu de l’excellent Call to arms de Saxon.

Ce Scintilla Project est une bien belle surprise qui permettra aux amateurs de bon heavy de se régaler avec ce « Hybrid » qui se révèle à chacune des écoutes.

 


 

Tracklist :
 
01. Scintilla (One Black Heart)
02. Beware The Children
03. Permanence
04. Some Nightmare
05. Angels
06. Pariah
07. The Damned And Divine
08. Life In Vain
09. No Rest For The Wicked