Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
août 2014
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives quotidiennes : 26 août 2014

18644_2

  • Groupe : Dol Kruug
  • Album : Eat Me
  • Sortie : 2014
  • Label : Auto-Production
  • Style : Space Death Metal / Grind Cybernétique / Indus Spatial
  • Site Web : www
  • Note : 13/20

 


 

Pas toujours facile de savoir où veux en venir Thanasis Lightbridge avec ses projets. Ce Dol Kruug il en parle depuis longtemps et c’est un projet qui plane depuis plusieurs années dans le cerveau du Grec (cf. lire nos interviews). Dol Kruug devait être la face la plus extrême de Thanasis. Pour être extrême, ça l’est, il n’y a pas photo, car l’album se veut résolument tourné vers le Grind et le Brutal Death, le son électronique en sus. C’est très industriel dans le ton, un peu à la façon d’un KMFDM et les grunts de Jorgen poussent le coté brutal à un très haut niveau. Nous sommes loin, très loin de la beauté mélodique d’un Dol Theetha, les amateurs de douceurs repasseront, Dol Kruug n’est pas pour eux, même si ils adorent corps âme les 2 autres projets de Thanasis

Pas facile d’apprécier Eat Me lorsque l’on a arrêté d’écouter de la Techno Hard Core il y a de cela plus de 15 ans. Mais depuis, j’ai tout de même passé quelques moments en soirées Gothique et je peux vous dire que contre tout attente ça tabasse fort aussi dans certaines salles. Ma mémoire ne me fait pas encore trop défaut et il me semble bien que dans le genre en France nous avions Manu Le Malin, surfant sur un style assez identique a ce que propose aujourd’hui Thanasis

Dol Kruug propose donc très peu de mélodies, très peu guitare (« Vo Du Delagua », « Mecha Orgy ») et quasiment pas de chant féminin (sauf sur « Game Over Human »). Eat Me se démarque des autres projets aussi par son tempo, ultra rapide, oscillant entre 180 et 220 BPM, et par une ligne d’effets semi-distordus. Eat Me présente généralement des bruits industriels mais se démarque aussi par des délires de l’auteur/compositeur/interprète avec des bruitages et samples issu de film (« Eat Me« ) ou de poule (Sonic Diarrhea). A noter que je n’ai pas entendu Batman (-le chat de Thanasis Ndlr.) Lorsque Dol Kuurg se la joue plus soft (comme sur « Mecha Orgy ») on prend un peu de hauteur histoire de prendre une bouffée d’air pur. L’influence semble plus proche des groupes Allemands de l’ère EuroDance, notamment U96. Les cris d’outre-tombe de Jorgen viennent cependant bien nous rappeler que nous écoutons du Grind et non pas du DarkCore. 

Et le symphonique dans tout ça ? Hé bien, il faut bien tendre l’oreille pour l’entendre. Un peu dans « Game Over Human », un soupçon dans … non, ça sera tout. Enfin et là c’est un clin d’oeil au Gamer qu’est Thanasis j’approuve totalement le son de « Vo Du Delagua », mais regrette amplement le chant. D’ailleurs, je pense qu’ici et que sur l’intégralité de Eat Me le problème vient du chant. Entièrement instrumental ce premier album de Dol Gruug  aurait pu être intéressant, mais les hurlements de Jorgen deviennent rapidement énervant, voir rebutant. Peut-être aurait-il fallu essayer avec un chant féminin histoire de créer un choc mélodique, il n’empêche que pour beaucoup le chant grind fait fuir l’auditeur. « Ex Inferis » est carrément génial et semble très inspiré de la Techno Progressive des années 90. J’ai adoré ausi l’apport de sonorité 8bits. 

Au final que penser de Eat Me ? Certains y verront un disque incohérent où rien ne s’emboite et qu’il s’agit là, d’une expérience qui a echoué. Je leur dirai qu’ils n’ont pas tort, car certains titres sont quelques peut indigeste.

Mais fort à parier que ce premier essai ne demande qu’à progresser. Cependant je repose ma question: Dol Theetha et Dol Ammad ont des chanteuses, pourquoi diable avoir voulu changer ? Le succès des Dol * n’est-il pas ce mélange voix féminine et orchestral avec du Metal et de l’indus ?  Pourquoi ne pas tout simplement avoir durci le ton plutôt que d’avoir tout changer ?


Tracklist: 
01. Game Over Human
02. Mecha Orgy
03. Obey The Toad
04. Brain Lab
05. Eat Me
06. Vo Du Delagua
07. Psycho Stops for Tea
08. Alien Butcher Doctors
09. Ex Inferis
10. Sonic Diarrhea