Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
août 2014
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives quotidiennes : 21 août 2014

000doppel

  • Groupe: Doppelgänger
  • Album:  Anatomy Of Melancholy
  • Sortie: 2013
  • Label : Send The Wood
  • Style: Rock Metal
  • Site Web : www
  • Note: 15/20

 


Doppelgänger nous viennent droit de Seine et Marne, et c’est sous le label Send The Wood Music qu’ils proposent ce premier album sorti en 2013 qui propose huit titres d’un rock metal qui sonne très scène américaine et qui groove à gogo.

Rock Metal ou Metal Rock, le combo parvient à varier au cours de ces titres des instants rock’n’roll à d’autres plus pêchus au côté donc métal plus confirmé.

Une bonne énergie se dégage de titres comme « Dream About The End » avec ces grosses guitares, ce tempo qui donne envie de jumper. On pourra penser à des formations comme Godsmack, un petit soupçon de Raging Speedhorn aussi dans la démarche, et le chant varie entre vocaux hurlés et un chant clair se rapprochant un peu du heavy.

C’est accrocheur comme pour exemple sur « Let Them Talk » et son départ très accrocheur qui ne sera pas sans rappeler une formation comme Soil avec ensuite toujours cette touche à la Raging Speedhorn pour cette ambiance groovy au chant alterné.

Les titres proposés sont variés avec ce dynamisme positif que l’on trouve dès le premier morceau « This fuckin nightmare is real » titre qui doit prendre toute son ampleur en concert tant l’ambiance balancée par le combo ravira autant les fans de MetallicaDisturbed et d’autres groupes issus de la scène rock metal de 1995/2000.

On retrouve des ambiances plus posées un peu à la Deftones sur « Drunk » ou le rythme mid tempo s’alourdit au cours des parties plus énergiques. Une basse bien présente avec de bonnes mélodies, le chant alterne entre le « parlé » et les cris rageurs.

« I’ m Lost, I’m Dead » est bien efficace également. Le registre ici est plus épique et même planant avec ces arpèges accompagné de ce chant clair. Une ballade rock, (nous évoquions tout à l’heure cet aspect aussi rock plus présent que le coté metal dans certains morceaux et vice et versa!) qui durcit le ton sur le refrain avec la distorsion sur les grattes et le chant hurlé. Le titre s’avère assez intéressant.

C’est une autre ballade que l’on retrouve en guise de dernier morceau « But… » qui pourra rappeler une bonne vielle ballade acoustique à la Guns’n’Roses, preuve donc que Doppelgänger se plaît à explorer différents styles.

Un album plutôt sympa qui va ravir à coup sûr les amateurs de la scène metal rock américaine des années 95/2000, citons GodsmackDisturbedSoil avec donc du groove, un côté accrocheur et plaisant.


 
Tracklist:
  1. This fucking nightmare is real
  2. Dream about the end
  3. Drunk
  4. Schizophrenia, my love
  5. I’m lost, I’m dead
  6. Let them talk
  7. Mr A.
  8. But…