Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
août 2014
L M M J V S D
« Juil   Sep »
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Archives quotidiennes : 7 août 2014

republic-of-rock-n-roll-golden-place-320x320

  • Groupe : Republic Of Rock’N Roll
  • Album : Golden Place
  • Sortie : Mai 2014 
  • Label : M&O Music
  • Style : Power rock / Stoner / Glam
  • Site Web : www
  • Note : 15/20

 


M&O Music ne cessera jamais de m’étonner dans ses choix rock ! Republic Of Rock’N Roll m’étonne !

Autant vous avertir de suite, un vent chaud va accompagner cet été pluvieux… merci M&O Music.

Bon, aller hop, on met ses chaussures et on part en ballade. Le quintet nous emmène, de 1, par ses origines diverses (certains membres ont déjà écumés les routes, tandis que d’autres, tout jeunes font leurs preuves) ; De deux, de par les styles proposés, un mélange de rock, de glam et de stoner ; Et de 3, de par leur énergie.

Golden Place est le premier album, et déjà il sonne très mature.

13 titres pour vous enflammer et vous montrer ce qu’est le rock’n roll. L’album est très mélodique et varié avec des touches glam et stoner comme déjà dit, mais aussi un peu blues et modernes.

Pour ne citer qu’eux, je vous conseille de jeter une oreille sur « Let it Go », la super ballade pop qui clôture l’album. Non ne commencez pas par la fin mais écoutez « Under the Rainbow » taillé pour la radio, « Wanna rocknroll » et « Golden Place » qui sont des titres qui sonnent jeune et moderne, « Amazing », un titre bien gras, « Blow My Mind », groovy qui pourrait faire office de BO de film, « Come On » qui peut vous rappeler certains groupes…

En bref et pour éviter de blablater durant des heures, Republic Of Rock’N Roll est un groupe à découvrir.


Tracklist:

01. Under the rainbow
02. Wanna rocknroll
03. Amazing
04. Blow my mind
05. Blues story
06. Black out
07. Fire
08. Dance in your grave
09. Golden place
10. A dream in paradise
11. Come on
12. Love is gone
13. Let it go

seamen and travellers II

  • Groupe : Electric Bazar Cie
  • Album : Seamen & Travellers, volume II
  • Sortie : Mai 2014
  • Label : Irfan – Musique Caméléon
  • Style : Rock’n’roll Bastringue
  • Site Web : www
  • Note : 16/20

 


Electric Bazar Cie… Seamens & Travellers, volume II

Tiens j’ai loupé le volume 1…

Dommage !

Le quatuor breton reviens en forme, et une nouvelle fois varié (rappelez-vous Magic Fire Music à déjà parlé d’eux et de leur album Psychotiko). Ce coup-ci, c’est 100% édition limité avec 700 exemplaires, et en vinyle messieurs, dames !!

Qu’on se le dise, il n’y en aura pas pour tout le monde.

Mais qu’est ce que vous pourriez-bien louper ? Le suite de Seamens & Travellers, volume I, mais pas que. La suite de Avolo, un cabaret musical (musical et visuel : musique, danse et théâtre sous chapiteau) sur un thème marin avec des voyages… de quoi rêver !!

C’est blues, c’est rock, c’est tsigane… c’est vivant, c’est énergique, c’est joyeux.

Y’a du vécu, un passé déjà bien maitrisé. Visuel et musical sont travaillés. Y’a de la scène, et oui, une quinzaine d’année déjà ! Y’a des instruments et notamment de la contrebasse , du saxo et de la clarinette, mais aussi de la gratte et de la batterie, le tout pour un rendu bien lourd et agréable, y’a aussi une voix, bien grasse, bien sensuelle parfois, une voix qui a voyagé, qui a vécue…

Et c’est ces voyages et ce vécut que le groupe tente de nous inculquer avec ce voyage en… Nouvelle Orléans ? Ailleurs ? Ici ? Là bas ?

« Honeymoon » est vibrant, puissant. On s’envole. Bordel, que c’est bon, quel titre !! « Happy When you’re Down » nous emmène lui aussi dans un autre monde, loin, loin d’ici… « A la Masse »,  est totalement différent…

Varié, voyageur, puissant… Ce 6 titres est vraiment très bon. A découvrir pour qui a envie en cette période de vacances, de s’envoler loin d’ici !


Tracklist:

01. Give Me a Home
02. Big and Proud
03. Honeymoon
04. Happy when you’re Down
05. Manbo Bùn
06. A la Masse

000fomento

  •  Groupe: Fomento
  • Album:  To Persevere Is Diabolical
  • Sortie: 2012
  • Label : Coroner Records
  • Style: Death Thrash Core
  • Site Web : www
  • Note: 16/20
 

 

Et voilà que l’Italie décide de sévir à nouveau dans nos pages. Après entre autres Carcharodon et Bleeding Eyes, c’est Fomento qui vient poser sa touche dans une démarche nettement plus brutale puisque c’est un death très thrash brutal que nous imposent les gaillards.
C’est ce deuxième album, de 2012 auquel nous allons nous attaquer, pour ne pas dire que c’est eux qui nous attaquent avec ce dernier.

Très lourd, c’est l’effet porté par les rythmiques très écrasantes bien que dynamique. Jugez par vous même la puissance de la double pédale sur un titre comme « The Skeleton Coast » qui balance des patates thrash à souhait avec ces breaks encore plus broyeurs. La double est diaboliquement cinglante et l’impact de l’ensemble est porté par ce chant rageur qui ne sera pas sans rappeler celui d’ Altar.

Bon nombre de formations différentes pourront trouver leur bonheur dans ce groupe. Je pense à Slayer, Testament, Hatebreed, Morbid Angel (sur certains breaks lourds et décalés).

Une énergie déborde de titres comme « Monster Mobster » où les mélodies efficaces varient entre thrash brutal incisif, et un death mélodique écrasant tout sur le passage.

« In The Sixth Day » présente également de sérieux arguments pour décrocher plus d’une tête. Un savant mélange entre Morbid Angel (les fans sauront d’entrée de quoi je parle) et Hatebreed. Digne d’une bataille sans fin, massacrant les ennemis, l’heure est à la destruction. La guerre est lancée. Puissant, violent, avec ce batteur qui se donne à cœur joie pour assommer l’auditeur et ces riffs tant incisifs que lourdingues.

« Desecrators » impose également le respect avec cette montée en puissance dès le début, ce chemin jusqu’ à l’explosion de par le blast, la double, et le riff rentre dedans.
Des choeurs imposent une certaine hardcore touch, et ce titre vous martèle littéralement le tympan.
Sorti il y a deux années déjà, cet album impose le respect. Peut être pas des plus originaux, mais avec une maîtrise certaine et sans pitié. Enérgique, puissant, brutal, la douleur imposée par cette galette est plaisante à subir !


Tracklist:
01. Beware The Ides Of March
02. The Skeleton Coast
03. Devil’s Trill
04. The Dysteleological Argument
05. Predominance
06. Monster Mobster
07. Desecrators
08. Blood Pact
09. The Mud Machine
10. In The Sixth Day
11. Necropotency
12. On My Father’s Grave (Bonus Track)