Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juillet 2014
L M M J V S D
« Juin   Août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

loud

  • Groupe : Pretty Maids
  • Album : Louder than Ever
  • Sortie : Mars 2014
  • Label : Frontiers Records
  • Style : Heavy Rock / Heavy Metal
  • Site Web : www
  • Note : 17/20

 


 

J’aime bien ce que fait Pretty Maids et j’avais bien aimé Pandamonium, leur album datant de 2011, tout comme Motherland paru en 2013. Ce Louder than Ever n’est pas vraiment un nouvel album puisqu’il ne contient que 4 nouvelles compositions. Le reste n’est que réenregistrement de titres provenant de l’époque 90-2006. Produit par les mains de fée de Jacob Hansen, ces morceaux revisités prennent une ampleur à laquelle on ne s’attendait pas. Je pense notamment à « Virtual Brutality » qui perdant tout ces effets électro foireux (pourtant moderne à l’époque) devient une véritable bombe Metal. L’arrivé du claviériste Morten Sandager n’y est pas pour rien croyez moi. 

Quid des nouvelles compositions ? Est-ce vraiment plus Lourd que Jamais ?

Et bien Pretty Maids prouve que son line-up actuel est le meilleur qu’il n’est jamais eu. Cela annonce clairement du très très lourd pour la suite. « Deranged » et « Nuclear Boomerang » sont deux excellente compositions. Très Heavy et possédant de superbes refrains ces deux titres sont d’évidence taillés pour le live.  « Nuclear Boomerang » n’a d’ailleurs pas été choisi comme single par simple hasard. Je pense même que cette composition est l’une des meilleures jamais écrite par le groupe Danois. On retrouve un Ronnie bluffant. Prenez le micro et chantez à sa place, ce titre possède un effet immédiat quant à son efficacité. « My Soul To Take » est plus FM, calibré radio genre Bon Jovi excité comme une puce.  Enfin, « A Heart Without A Home » se veut être la ballade de fin d’album. Pas franchement essentiel ce titre apporte néanmoins un peu de fraîcheur à ce disque.

Qu’en est-il maintenant des réenregistrements ?

Que ce soit clair, les Danois accompagnés de Jacob Hansen ont fait fort. Était-il nécessaire de faire revivre toutes ces compositions ? Ce n’est pas certain, mais la plupart sont issus d’albums n’ayant pas bien fonctionné commercialement parlant (Planet Panic entre autre). Logique donc de leur redonner un coup de jeune, accompagné qui plus est d’un véritable claviériste. Les titres choisis sont du fait des titres Heavy comme « Playing God », « Virtual Brutality », « Psycho Time Bomb Planet Earth » ou « Snakes In Eden ». « Psycho Time Bomb Planet Earth » par exemple retrouve ici une seconde jeunesse qui lui était clairement nécessaire, tant niveau de la production que de certains passages qui ont pris un coup de vieux. La ballade « With These Eyes » gagne elle en énergie. Pas simple de retravailler un beau morceau comme celui-ci. Les Danois s’en tirent pourtant bien. « Snakes In Eden » reste fidèle à lui-même les guitares plus incisives en sus. Quant à « Wake Up To The Real World » il aurait été peut-être plus judicieux de mettre un autre titre issu de l’album du même nom, car celui-ci n’étant pas du tout le meilleur de la rondelle. 

Pas grand chose donc à reprocher à ce Louder Than Ever, si ce n’est l’absence de deux albums Sin Decade (1992) et de Spooked (1997) qui tout autant que les autres auraient mérité d’avoir une petite place. Peut-on voir ce disque comme un simple best-of ? Best-of certainement, simple surement pas car les réenregistrements et surtout les nouveaux morceaux valent bel et bien le détour. Fans de Pretty Maids, il va falloir passer à la caisse !


 

Tracklist:
01. Deranged
02. Playing God
03. Psycho Time Bomb Planet Earth
04. My Soul To Take
05. He Who Never Lived
06. Virtual Brutality
07. Tortured Spirit
08. With These Eyes
09. Nuclear Boomerang
10. Snakes In Eden
11. Wake Up To The Real World
12. A Heart Without A Home