Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juillet 2014
L M M J V S D
« Juin   Août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

6162b9PhOJL._SL500_AA280_

  • Groupe : Holy Moses
  • Album : Redefined Mayhem
  • Sortie : Avril 2014
  • Label : Steamhammer / SPV
  • Style : Thrash Metal / Death Metal
  • Site Web : www
  • Note : 15/20

 

 


 

Qui dit nouvel album de Holy Moses dit grosse pression sur nos parties génitales à nous les hommes, car nul doute que Sabina Classen aime ça ! Elle doit aimer nous entendre crier comme une petite pucelle alors qu’elle hurle comme un ours en rûte. Hahaha…

Trêves de plaisanteries, ce Redefined Mayhem est un véritable déluge de rage et de haine. Je pense que c’est le disque le plus extrême qu’ai réalisé la formation Allemande depuis sa création. Sur 46 minutes Holy Moses arrache tout sur sa route. Résolument Thrash (comment pouvait-il en être autrement) cette cuvée 2014 va plus loin que son prédécesseur en matière de hargne et de punch. «Triggered» est un véritable Panzer lâché à toute vitesse et qui va s’écraser contre notre face, alors que l’on n’a rien demandé.
Sabina prend de l’âge mais son timbre vocal se fait de plus en plus ténébreux. Elle n’est plus très loin de rejoindre sa copine Angela Gossow (ex Arch Enemy) pour le trophée de celle qui chante comme un mec ! Sur «Undead Dogs» Holy Moses n’est d’ailleurs pas loin musicalement du groupe des frangins Amott. Quand je vous dis que ça sonne extrême, il faut me croire. J’ai adoré «Into the Dark» et cela grâce à plusieurs points. Tout d’abord sa petite intro mélodique et longue rappelant l’heure de gloire du Thrash US à la Anthrax. Ensuite toute la partie vocale, pesante et oppressante. Enfin, toute la partie musicale qui confère à cette composition une ambiance noir rappelant le Thrash de Annihilator à ses touts débuts.

Holy Moses durant sa carrière a surtout fait parlé de lui de par la présence de sa chanteuse plus que par la qualité de ses albums. C’est bien dommage, car beaucoup sont très bons et quelques uns égalent amplement la comparaison avec des mastodons du genre tels que Annihilator que j’ai déjà nommé ou bien Exodus comme le prouve le brutal «Redemption of the Shattered» ou bien encore le très Death «Liars».

Redefined Mayen est l’une très bonne surprise de cette année. Holy Moses confirme donc son statut de grande formation de Thrash. Ne reste malheureusement qu’elle est encore trop sous-estimée.


Tracklist:
01. Hellhound
02. Triggered
03. Undead Dogs
04. Into the Dark
05. Sacred Sorrows
06. Process of Projection
07. Fading Realities
08. Liars
09. Redemption of the Shattered
10. Whet the Knife
11. Delusion
12. One Step Ahead of Death
13. This Dirt