Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juillet 2014
L M M J V S D
« Juin   Août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

En tournée permanente en Europe et aux States depuis plusieurs années, Ana Popovic s’est arrêtée à Paris le 8 juillet au New Morning.

Elle est l’une des rares femmes guitariste de blues à s’être fait un nom dans un milieu essentiellement masculin…A dire vrai,  je connais peu d’autres filles qui gratouillent la guitare avec autant de virtuosité !

Et puis, quelle fille ! Avec une plastique du même niveau que son jeu, j’attendais ce concert avec  grande impatience !

 

Le New Morning, est une salle très « blues », à l’image des clubs que l’on peut trouver dans d’autres capitales européennes. Mais qui aurait besoin de quelques travaux tout de même par rapport à ses consœurs les plus prestigieuses! Sièges de bar déchirés et environnement plus que vieillot ne valorisent pas vraiment les artistes …

Même si la salle est située à  Paris, dans un quartier on ne peut plus populaire, à deux pas de la rue du Faubourg Saint-Denis, et qu’elle accueille essentiellement des artistes de blues, ce n’est pas une raison pour ne pas soigner les Clients !

 

Mais venons-en à l’essentiel : après 45 mn d’attente sous la pluie, les lourdes portes blindées du New Morning s’ouvrent enfin.

Le public est composé essentiellement de quadragénaires et plus… Le blues aurait-il du mal à attirer un public plus jeune ? Il faut sans attendre promouvoir la relève, et arrêter de faire sans cesse référence à des artistes d’un autre âge! Jimi Hendrix et B.B. King, c’est définitivement derrière nous !

NON, Anna Popovic n’est pas la nouvelle Jimi féminine. Elle a développé son propre style et une technique bien à elle.

Le concert démarre avec  pas mal de retard, après que le public ait commencé à  manifester son impatience.

Vêtu d’une magnifique robe rouge qui lui colle à la perfection, la dame apparait avec sa Strat qui ne la quittera pas du concert, malgré la présence de quelques autres guitares sur la scène.

Guitare d’époque valant plusieurs dizaines de milliers d’euros ou objet on ne peut plus moderne sortie des ateliers du Custom Shop Fender, point de réponse. Mais la guitare présente de nombreuses traces d’usure !

Accompagné d’un set de cinq musiciens tous excellents (batterie, basse, clavier, trompette et saxo), la belle assure un très beau spectacle pendant 1h30, alternant des morceaux de son dernier album et des morceaux plus anciens. Dont une version de « Every Kind Of People » plutôt réussie mais osée, à la sauce Blues !

Avec une voix de blues woman légèrement éraillée mais sans plus (ce n’est pas non plus Rod Stewart ou Joe Cocker !), elle assure le show.

 

Et puis, il y a naturellement…son jeu de guitare ! Et c’est là qu’Ana Popovic fait sans ambiguïté la différence.

Son jeu ne ressemble à aucun autre : fluide et clair (oui, le son n’est pas transformé par 200 pédales), avec une main droite qui se déplace d’une manière très particulière et qui lui est propre, elle recherche d’abord à faire passer de l’émotion plutôt qu’à démontrer une virtuosité et une vitesse de jeu.

 

Au final, un grand concert par une grande dame du blues et d’excellents musiciens.

 

Il faut se précipiter sur son dernier album  Can You Stand The Heat , avant de courir la voir partout où elle se produit !


 

P1040081 P1040085