Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juillet 2014
L M M J V S D
« Juin   Août »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

Archives quotidiennes : 10 juillet 2014

nightmare

  • Groupe : Nightmare
  • Album : The Aftermath
  • Sortie : Mai 2014
  • Label : AFM
  • Style : Heavy Metal
  • Site Web : www
  • Note : 18/20

 

 


 

Après la grosse claque qu’était The Burden Of God  et qui a propulsé Nightmare à Dubai ou sur le 7000 Tones of Metal on attendait avec une énorme envie Le successeur. Lors de la sortie de The Burden Of God  la presse internationale avait reconnu le talent des Français. J’ai moi-même craqué, devenant adorateur de cette formation à laquelle je ne connaissais presque rien. Il faut dire que c’est album majestueux, sans défaut particulier, taillé pour cartonner et voué à rester dans les annales.
Difficile de faire mieux, très difficile si ce n’est en évitant de faire une copie carbone du dit album. Mais est-il plus suicidaire de vouloir faire un The Burden Of God  2 ou bien de changer radicalement en sortant une feuille toute blanche?

Est bien Nightmare semble avoir trouvé la réponse avec The Aftermath. Les Français ont choisis la feuille blanche. Ils semblent avoir tout effacé et avoir eu envie de proposer quelque chose de nouveau. Bien leur en a pris de jouer les Kamikazes, car The Aftermath est un bon disque. Plus rentre dedans et percutant que son prédécesseur, le Nightmare 2014 risque de laisser quelques personnes sur le carreaux.
Il faut dire qu’avec «Bringer of A No Man’s Land» en guise d’entrée il y a de quoi être surpris, voir le sur le cul. ça bastonne grave avec un riff plombé. Ce qui est certain, c’est que Nightmare n’a rien perdu de sa superbe. La classe internationale. On a franchement du mal à croire que ce groupe soit Made in France. C’est Arnaud Montebourg qui devrait se targuer et se vanter d’une si belle production bien de chez nous. Mais sait-il seulement ce qu’est que le Heavy Metal ? Cela est bien évidemment sujet à débat, qui n’a pas sa place ici, mais il était bon de signaler que le Heavy Metal Français a grâce à cette formation gagné en prestige.

«Forbidden Tribe» est moins bourrin, il n’empêche que Nightmare tape fort.
Vous aimez le riff ? Et bien Nightmare vous le sert sur un plateau en or massif. «Necromancer» est un char d’assaut lancé à toute vitesse. C’est un peu comme l’équipe de la Manchaft contre la sélection Brésilienne lors de cette demie-finale de la coupe du monde 2014, inarrêtable ! «I Am Immortal» est un hit ! En live, je peux vous garantir que si ce titre est interprété il va cartonner ! Juste après avoir prit cette grosse claque, Nightmare va jouer dans la court des Thrasheurs de Exodus et réussi avec brio à placer en orbite «Digital DNA». On ne pouvait s’attendre à ça. Le professionnalisme de ce groupe est assez incroyable car en durcissant à ce point le ton il y a toujours possibilité de se louper en sombrant dans la surenchère ou dans le pompage intégrale de formations maîtresses du genre. Et pourtant les Français évitent les pièges. «Ghost in the Mirror» en est un bon exemple, grâce à refrain très léger, des orchestrations infimes, mais audibles et un solo de feu.

On se dit toujours que pour une formation française il n’y aucun moyen de sortir du pays, de se faire une place à l’internationale. Et pourtant certaines y sont parvenues, Gojira, Spheric Universe Experience, aujourd’hui Nightmare et demain sans doute Evenline font partis du fleuron Français. Il aura fallu au groupe de Jo Amore de nombreuses années avant d’y arriver, mais c’est chose faite et quand on prend dans la face «Mission for God» on se dit que pour Nightmare cela n’est pas près de s’arrêter.

Vive la France. Vive le Heavy Metal Français, Vive Nightmare.


Tracklist:
1. The Aftermath (Intro)
2. Bringers of a No Man’s Land
3. Forbidden Tribe
4. Necromancer 
5. Invoking Demons 
6. I Am Immortal 
7. Digital DNA  
8. Ghost in the Mirror 
9. The Bridge Is Burning 
10. Mission for God 
11. Alone in the Distance