Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juin 2014
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
Round 2 ! C’est Samedi !
Cette seconde soirée sera et se doit d’être mémorable car la tête d’affiche, est ni plus ni moins que The Animals (And Friends), vous savez les compositeurs interprètes de«House of the Rising Sun» le tube repris par notre Johnny et intitulé «Les Portes du Pénitencier». Ils ont d’autres cordes à leur arc et nous y reviendrons plus tard car ce ne sont pas les seuls à jouer ce soir à Chauny.Let’s Rock… And Strike Again !
C’est I Me Mine (qui est le nom d’une chanson des Beatles) qui a l’honneur d’ouvrir les hostilités. Très 60‘s/70‘s dans le style le trio Bordelais a cependant rajouté beaucoup de peps à leur musique. Sans toutefois avoir la volonté de sonner très moderne I Me Minepropose une musique énergique, avec une basse punchy ainsi que quelques sonorités électro. Il est assez difficile de classer le groupe dans une certaine catégorie. C’est certes Pop, mais il y un certain esprit défouloir sur certaines compositions. «My Precious»rappelle certains titres de Soul Asylum, alors que «Life is Very Strange» sort du lot en nous proposant ce que les Beatles auraient pu composer aujourd’hui s’ils avaient eu 25 piges. Intéressant, même si je n’ai pas trop accroché.

 I Me Mine

Heat the Buns !
Place ensuite à un duo féminin. The Buns qui vient tout juste d’apprendre sa sélection pour le Printemps de Bourges va nous prouver qu’a deux on peut faire aussi de la bonne musique. Une guitare, une batterie et puis ça sera tout pour faire chauffer le public en attendant The Animals and Friends déplacé en milieu de soirée. Avec un look très 50‘s les filles vont nous proposer
un Rock Neo-rétro fort sympathique. On est dans l’esprit Rock à la Chuck Berry ouElvis, mais aussi The Baseballs pour ceux qui se rappellent de ce groupe allemand. Niveau texte c’est plutôt pas mal, avec un esprit léger. «Fait moi mal Johnny» par exemple parle de ‘sexe’ et d’une femme qui en demande beaucoup (trop) à un certain Johnny. Tantôt en Anglais, tantôt en Français les The Buns assurent et font le show. Elles sont très efficaces même à deux, comme on peut l’entendre sur «One More Shoot» qui parle de boissons alcoolisées. C’est très épuré mais finalement ça passe plutôt pas mal. Un EP est disponible et sera bientôt chroniqué dans nos pages.

 

 The Buns

Fun, Fun and Fun !
The Animals and Friends ne sont pas comme l’on pourrait le penser un tribute band à la formation de John Steel et Mickey Gallagher toujours présents sur scène. Il s’agit du vrai groupe tout simplement accompagné par deux petits jeunes John Williamson etPete Barton.
La bonne humeur est de rigueur ce soir. Les papi du Rock, qui fêtent leur 50 années de carrières sont ce soir à Chauny pour nous jouer leur plus grands morceaux. Les fans de la première génération élevés à la sauce Rolling Stones sont présents, tout comme la suivante élevé quant à elle par les multiples reprises de l’incontournable «House of the Rising Sun» dont il faudra attendre la toute fin de leur show pour en apprécier les notes. Sauf que The Animals n’ont pas que ce titre là en réserve. N’oublions pas «Don’t let me be Misunderstood» qui va faire bouger la salle. Le public est d’ailleurs chaud ! Encore plus lorsque John Steel vient annoncer que le groupe va reprendre le titre de John Lee Hocker «Boom Boom». La communication avec le public est impeccable et le public le rend bien au groupe. Dommage que The Animals ait joué aussi tôt dans la soirée, car je pense qu’en clôture de Fest ça aurait bien plus cartonné, d’autant qu’après le concert des Britanniques pas mal de monde va partir.

 

 

 The Animals

 

They Are EnfantS TerribleS
Il y a malheureusement moins de monde pour assister au show de We Are Enfant Terrible et cela est bien dommage, car ces jeunes vont sortir le grand jeu lors de leur prestation. J’avoue qu’avec un nom pareil je m’attendais à un truc Rock pas très emballant et qui allait proposer une musique assez psychédélique rébarbative. Tout faux !We Are Enfant Terrible est en fait un trio fou fou jouant une musique Electronique et Rock au sonorité 8 bits, un peu à la manière d’un Atari Teenage Riot, d’un Sidilarsenou soyons fou d’un Justice ou d’un Air.
Il y a entre We Are Enfant Terrible et Rufus Bellefleur que l’on a vu hier un dénominateur commun, l’ambiance. Ces deux groupes ont malgré un coté réellement décalé par rapport aux autres groupes su faire sautiller le public et surtout le rendre curieux et chaleureux.
Le batteur est un fou furieux qui saute de son siège, le guitariste et bidouilleur de son, un étrange et calme personnage, enfin, la chanteuse mystérieuse attire inexorablement l’attention. Le public adhère donc à cette musique étrange et cruellement dansante. Le Forum en deviendrai presque une discothèque. Ce n’est pas ma came mais j’ai bien aimé, ça a la pêche et c’est complètement barré. We Are Enfant Terrible est donc Hors Sujet, mais c’est tellement frais que ça fait du bien.
A noter que la musique de We Are Enfant Terrible est bien plus percutante et punchy en live que sur disque.

 

 

 We Are Enfant Terrible

Les Nanas prennent le pouvoir.
C’est donc à The Plasticines de prendre le pouvoir sur la scène du Forum. Autant vous le dire de suite je savais à quoi m’attendre et je n’ai pas été déçu à ce niveau là. Après le passage de We Are Enfant Terrible, une horde de jeune est arrivée dans la salle pour assister au concert des Rockeuses. Voilà de quoi ne pas me rassurer du tout en ce qui concerne la véritable identité musicale de ces 5 filles.
Tout c’est confirmé lorsque j’ai entendu les paroles des chansons. En effet si vous aimiez dans votre jeunesse les textes ultra cérébraux de Lorie et bien n’hésitez pas à jeter une oreille sur The Plasticines, vous ne serez pas dépaysé. C’est mielleux à souhait et c’est totalement crée pour les jeunes en mal de sentiments. Une sorte de Girls Band en version Rock ? Le One Direction Français ? Carrément. Dommage, car musicalement, même si c’est assez limité mélodiquement parlant (tout se ressemble ou presque) ça reste intéressant. Le Rock est ma foi plutôt respecté, même si nous sommes à mille lieu d’unCrucufied Barbara. On nage en plein cliché, mais je dois reconnaître que les filles ne s’en tirent pas trop mal surtout Anaïs Vandevyvere la batteuse du groupe qui envoie du lourd derrière les fûts. C’est aussi la seule à sourire constamment. Pour le reste, vocalement il n’y a pas de quoi s’extasier ; Katty Besnard n’est pas exceptionnelle. Et coté technique la guitariste ne nous balancent rien de vraiment excitant.
The Plasticines a semble-t-il tout le talent qu’il faut pour devenir le Kyo au féminin, ce qui n’est déjà pas si mal.
Mais ma foi, si les filles arrivent à faire de son auditoire de futurs vrais Rockeurs/Rockeuses je ne suis pas contre. A noter qu’un EP vient juste de sortir, composé de 5 reprises où l’on retrouve « Blue Jeans » de Lana Del Rey, « Sexy Boy » DeAir, « Murder on the Dancefloor » de Sophie Ellis-Bextor, « C’est la Ouate » de Caroline Loeb et « Wake me up Before You Go » de Wham!. Cet EP sert d’amuse-gueule à un album à paraître prochainement et s’intitulera Back to the Start.

 

 

 The Plasticines

Final Round.
Après un bon vendredi, nous avons eu le droit à un samedi tout aussi excellent. Une nouvelle fois la qualité des groupes a été remarquable (en vérité moins pour le dernier), tout comme l’organisation et tout ce qui va avec. Petit point noir cependant pour le son horriblement puissant et insupportable durant la seconde partie de The Plasticines. Je me demande comment on fait les gens pour supporter ça sans bouchons.

The Wheel of Fate is Turning !
Rendez-vous l’an prochain, encore sur 2 jours j’espère avec autant de bons groupes et une organisation aussi bonne. D’ailleurs je remercie toute l’orga du Rock’N Festival, principalement Jean Michel ainsi que Yves et toutes les équipes.
J’espère sincèrement que ce week end à Chauny devienne un moment musical incontournable, tout en restant à taille humaine.
Je rajouterai juste une petite remarque concernant le public, et cela lui est d’ailleurs aussi adressé, venez au concert avec des bouchons pour protéger vos oreilles, cela ne coûte rien et cela protège votre ouïe. Vous voulez vraiment ne plus entendre cette belle musique qu’est le Rock ? Alors faîtes attention et protégez-vous, j’en ai marre de voir des parents avec leurs enfants sans protections auditives ! C’est pourtant si simple…