Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
juin 2014
L M M J V S D
« Mai   Juil »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  
 
 
Interview : DustBowl
Date : 14 Janvier 2014
Par : E Mail
 
 
 
 
 

 

Magic Fire Music : Nous vous connaissons déjà, via les chroniques et un report, alors je me permets de passer les fameuses présentations. Que s’est-il passé pour vous entre In Recoil et Another Kind Black ?
Nico : Il s’est passé pas mal de choses ! Notre label a coulé à la sortie d’In Recoil, nous empêchant une vraie présence dans les bacs et nous plantant des revenus de nos ventes. Nous courrons encore après notre stock de CD ! Nous avons néanmoins fait une tournée dans toute la France, où nous avons fait de belles rencontres. Par la suite, Guillaume a monté avec succès Ommatidia avec Nicolas Chrevrollier de The Old Dead Tree. Notre ancien batteur a quitté le groupe. nous avons donc intégré Arnaud, le frère de Guillaume, au poste de batteur. Enfin, nous avons construit notre propre studio pour répéter et enregistrer ce 3ème album.

Magic Fire Music : In Recoil était déjà sombre, c’est encore le cas ici. Ce sont vos expériences qui rendent vos albums aussi … sombre?
Nico : En fait, nous sommes plutôt des gens heureux ! Justement, notre part sombre s’exprime dans la musique, de sorte qu’elle permet d’équilibrer nos vies. A l’inverse, je suis persuadé qu’un paquet de gens tristes dans leurs vies écoutent de la musique joyeuse pour s’échapper de leur quotidien.

Magic Fire Music : De quoi parle Another Kind Black ?
Julien : Quasiment tout le groupe a participé aux textes, mais en majorité c’est Guillaume et moi qui nous en sommes chargé. Les thèmes sont variés et pas si sombres : « Solar Soul System » est un croisement entre l’espace et l’orgasme, « Exponential Needs » évoque la tendance humaine à consommer sans retenue les ressources naturelles sans se soucier du lendemain, « C. Compressus » parle de la difficulté intrinsèque à faire cohabiter plusieurs religions monothéistes, « Exploded View » a été inspirée par le coté parfois obscène des sites comme Tumblr, ou Facebook, qui font que les gens, et nous les premiers, exposent des photos ou détails assez intimes de leur vie, avec pour résultat la possibilité de retracer la vie d’un inconnu à travers ce qu’il laisse sur le web. On essaye d’aborder des sujets sans trop de clichés et sans vouloir donner de leçons.

Magic Fire Music : Votre musique semble s’être durcie entre les deux albums. Il fallait faire une musique plus dure pour faire passer vos sentiments ?
Nico : On n’a pas cherché à durcir le ton volontairement, mais à aller plus loin. on a commencé par changer d’accordage et de matériel, augmenter les tempos, et ça a donné ce résultat. L’expérience du live nous a également poussé à limiter les passages atmosphériques. je me suis rendu compte qu’en tant qu’auditeur, j’aime beaucoup les morceaux pêchus, alors j’ai poussé cet aspect lors de la composition.

Magic Fire Music : J’ai carrément craqué sur “Silver” de quoi parle précisément ce morceau ?
Julien : « Silver » parle des victimes des guerres, dont on fait des statues pour glorifier le sacrifice. Finalement, ce sont les jeunes qui meurent et certains en retirent le mérite en bâtissant des monuments pour se donner bonne conscience. C’est un peu le même thème que « Disposable Heroes », mélangé avec le film « Blood Diamond ». Une phrase que j’aime beaucoup dans cette chanson et qui illustre bien le sens est : « Eternal flame is oblivion burning », en français « La flamme éternelle (sous entendu du soldat inconnu) est l’oubli qui brule ».

Magic Fire Music : Pour In Recoil vous aviez beaucoup tourné. Quels souvenirs gardez-vous de cette tournée ?
Nico : Plein de rencontres, dont Danny Cavanagh pour qui nous avons ouvert, beaucoup de route, des nuits à dormir n’importe où, des surprises (groupe en + sur une date, pas de sono, etc …), ce sont des expériences humaines uniques. Cela nous a forgé pour la tournée que nous venons d’achever.



Magic Fire Music : Cette fois-ci aussi vous avez fait pas mal de dates. De plus vous avez joué avec The Old Dead Tree et Melted Space. Des potes à vous je crois ? Comment ça s’est passé ?
Nico : Cela s’est passé simplement. Nous connaissons Les Old Dead Tree depuis quelques années. Lorsque la tournée anniversaire s’est préparé, ils ont pensé à nous pour les accompagner, sachant que nous assurerions sur scène et que nous étions plutôt faciles à vivre. J’ai croisé Manu au printemps au détour d’un McDo, il m’a proposé la tournée et nous avons accepté ! Cela a été un gros sacrifice pour Arnaud qui est devenu papa quelques jours avant de partir en tournée !!
Nous avons passé 10 jours incroyables en bus avec des personnes géniales, nous étions une vraie bande de potes semant la terreur dans toutes les stations d’autoroutes de France !

Magic Fire Music : Une question pour Guillaume, si tu étais repéré par l’émission The Voice, irais-tu ? Que penses-tu de cette émission ?
Guillaume : Justement, c’est marrant que tu parles de ça, car j’ai regardé la première émission 2014 samedi dernier. Cela évoque également la fameuse question de savoir si un chanteur « métal » a sa place dans ce genre d’émission de télé-réalité. Je ne suis pas un inconditionnel de ce type d’émission même si j’ai regardé/écouté attentivement les deux premières saisons de la nouvelle star par exemple. En toute honnêteté, je crois que oui, j’y participerai sans hésiter car c’est une expérience très enrichissante à mon avis. Les gens qui auditionnent ont pour la plupart beaucoup de talent, et les coachs ne sont pas les premiers venus non plus, à part peut-être Jennifer; là j’ai un doute 😉 … »au soleil tout ça.. ».Ca reste un sacré challenge de participer à une émission comme celle là, une sacrée pression aussi; mais j’y participerai car je suis animé par la passion de la musique en général (même si évidemment, mon truc c’est plus le rock dans sa globalité) et du chant en particulier. On verra si je regarde l’émission n°2.

Magic Fire Music : Qu’auriez-vous fait si vous n’aviez pas été musicien ?
Nico : En fait, nous ne sommes pas musiciens ! Pas pro en tout cas. Néanmoins, la musique a construit mes choix de vies, je pense que sans musique j’aurais donc surtout été malheureux !

Magic Fire Music : Un coup de gueule ou un coup de cœur ?
Nico : Coup de cœur : TriggerFinger, un groupe belge qui est excellent !
Guillaume : Coup de cœur aussi : Leprous, c’est number one autant sur album qu’en live.

Magic Fire Music : Le dernier mot pour terminer cette interview ?
Nico : Merci de nous soutenir, c’est pas original mais ça vient du cœur !