Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
mai 2014
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

9 Chambers

  • Groupe : 9 Chambers
  • Album : S/T
  • Sortie : Septembre 2011
  • Label : Ear Music-Edel
  • Style : Hard Rock
  • Site Web : www
  • Note : 15/20

 

Qu’est-ce qui se cache derrière 9 Chambers et sa pochette très franc-maçonnerie ? Et bien tout simplement un supergroupe ! Alors évidemment, l’association de musiciens de renommée amène parfois des désillusions. Je vous rassure ici, ce n’est pas le cas. Ce groupe qui se dévoue totalement au hard rock à grosses guitares et qui incontestablement aime le blues, compte en ses rangs les fines lames que sont Ed Mundell (ex Monster Magnet) et Greg Hampton, qui se charge également du chant, dans un registre entre velours et explosivité, un peu à la Chris Cornell. D’ailleurs le groupe m’évoque assez souvent Audioslave, notamment sur le très efficace « What’s It Gonna Get You ». La formation est complétée par Jorgen Carlsson, échappé de Gov’T Mule, et de l’immenseVinny Appice à la batterie.
Avouez que ce line-up a fort belle allure et que c’est le rock qui va en ressortir grandi. Ce disque fait donc honneur à la guitare flamboyante. Il faut dire que les leads y sont omniprésents et lumineux. C’est ce qui fait la magie de titres tels que « All but Done » et« Majick Numbers » qui n’échappent pourtant pas à des plages évanescentes et planantes avec un tellurisme décapant. « Use u up », lui mise sur des atmosphères et une ligne de basse ronflante. Quant à« Other Side of Time » ce titre est de la dynamite, tout comme le très énervé « Cut –n- Run » ! Quelle ligne de basse mes amis !

9 Chambers n’est donc pas linéaire et s’avère sur la durée assez varié. Au premier abord, ce sont les interventions en soli qui marquent tandis que la rythmique de plomb guide le char. Le feeling flirte à tous les étages. « Life Moves On » a le mérite de vous mettre dans l’ambiance de ce Hard Rock qui doit beaucoup au blues comme le démontre également le très binaire « Bury Yourself ». Immanquablement, le timbre de Greg Hampton rappelle le leader de Soundgarden et les tournures rythmiques et mélodiques de certains phrasés d’Audioslave. Que je regrette ce groupe ! « Can’t Turn your Back »est une superbe hard ballade, tout en puissance, qui n’aurait pas fait tâche sur un disque en solo de JSS. D’ailleurs, le chant de Greg s’en rapproche fortement et dégage une belle émotion appuyée par des guitares toujours aussi solides. « Indeed the Sun » démontre que le quatuor sait aussi composer des tubes qui vous restent dans la tête. Un des titres les plus immédiats de ce premier jet. 9 Chambers fait du Hard Rock tinté de blues et se démarque des sorties actuelles en offrant un disque frais qui met un point d’honneur à n’être guidé que par le feeling. A ne pas manquer pour ceux qui n’ont pas honte de dire qu’ils écoutent du Hard Rock, le vrai, celui des origines.

 


Tracklist

01. « Life Moves On »
02. « Majick Number »
03. « One Thing Missing »
04. « Know Your Enemy »
05. « Whats It Gonna Get U »
06. « All But Done »
07. « Bury Yourself »
08. « Cant Turn Your Back »
09. « Other Side Of Time »
10. « Indeed The Sun »
11. « USE U UP »
12. « Cut-N-Runn »
13. « No Escape »
14. « Darker Side Of Sunshine »