Quoi de neuf ?
Archives
Calendrier
mai 2014
L M M J V S D
« Avr   Juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

Archives quotidiennes : 13 mai 2014

Malgré un report de date (le concert était prévu au mois de janvier), l’Aéronef était plein à craquer pour l’étape lilloise du *Hydra World Tour*. A 20 heures pétantes les lumières s’éteignent et les hollandais de Delain entament la première partie du show. Le groupe propose un set très maîtrisé qui s’attarde sur les deux derniers albums tout en incluant les standards du groupe (<i<« The Gathering », « Sleepwalkers Dream », « Go Away »). Assez étonnamment, seuls deux titres (« Stardust » et « Army of Dolls ») du dernier album sont joués ce qui ne permet pas de se faire une idée précise du rendu live de Human Contradiction. Quoiqu’il en soit le public réagit très bien à cette première partie vraiment très pro et énergique et la température dans la salle monte très rapidement. Au bout d’une grosse demie-heure, Charlotte entame le classique « We Are the Others » qui terminera la première partie et remercie le public.
### Set-list Delain

1. Go Away
2. Get the Devil out of Me
3. Army of Dolls
4. Stardust
5. Electricity
6. Sleepwalkers Dream
7. The Gathering
8. Not Enough
9. We Are the Others

Une fois que Delain a quitté la scène, un grand voile blanc orné du logo d’Hydra est déployé pendant que les techniciens s’activent. Le voile tombe au début du concert dévoilant une scène imposante sur deux étages avec écran géant sur toute la longueur qui diffusera des vidéos pendant la totalité du concert. Le groupe attaque très fort avec deux titres du dernier album : « Let Us Burn » et « Paradise » (i.e. le featuring avec Tarja) et alterne ensuite morceaux des albums précédents (de Silent Force à The Unforgiving) avec des titres d’Hydra. Le son est très bon, la voix de Sharon parfaitement posée sur les titres et le groupe enchaîne à la perfection les différents titres. Le groupe joue énormément avec la scène immense à leur disposition (alternance avant-scène / arrière scène, utilisation de plate-formes sur-élevées…) et le mur d’images ainsi que les éclairages très travaillés font du concert un show musical ET visuel. En particulier, une petit interlude vidéo à mi-parcours sera diffusé le temps que le groupe souffle un peu. Passé cette pause, le concert reprend de façon un peu plus intimiste où Sharonmultipliera les interactions avec le public en dédiant notamment une reprise très réussie de « Summertime Sadness » de Lana Del Rey à une spectatrice qui a assisté à 17 concerts du *Hydra World Tour*. Au final une bonne moitié des titres d’Hydra seront joués et notamment « And We Run » avec Xzibit et « Dangerous » avec Howard Jones (deKillswitch Engage). Logiquement le set se termine sur le fameux « Ice Queen » et le groupe passera de longues minutes à saluer le public qui aura été très actif pendant le show. Avant de quitter la scène, le public sera mis à contribution pour le futur DVD/BR de la tournée… pas question de tout dévoiler ici mais un seul indice: Joie de Vivre.

En conclusion, un excellent concert avec un set super efficace de près de deux heures, parfaitement maîtrisé de bout en bout et une ambiance vraiment chaleureuse qui font de la soirée un événement particulièrement réussi.

### Set-list Within Temptation

1. Let Us Burn
2. Paradise (What About Us ?)
3. Faster
4. Iron
5. Angels
6. Edge of the World
7. In the Middle of the Night
8. Dangerous
9. And We Run
10. See Who I Am
11. Stand My Ground
12. The Cross
13. Covered By Roses
14. Mother Earth
15. What Have You Done
16. Summertime Sadness
17. Sinéad
18. Ice Queen